Back to top
 

François Crinel


Follow Contact
Printmaking, Drawing 30 Followers Member since 2007
Etoile Sur Rhône, France

Added Nov 25, 2018
Permalink | Comments

Exposition

5 Rue des Alpes, Crest, France

Saturday 24 November 2018
Friday 30 November 2018

NOIR et Blanc
quatre dessinateurs (trices)

Added Nov 25, 2018
Permalink | Comments

Exposition

5 Rue des Alpes, Crest, France

Saturday 24 November 2018
Friday 30 November 2018

NOIR et Blanc
quatre dessinateurs (trices)

n-b-mail.jpg

Added Jun 3, 2016
Permalink | Comments

Exposition dessins et gravures

64 grand rue 26800 Etoile sur Rhône

Saturday 25 June 2016
Sunday 31 July 2016

Un coin de maquis en Corse, quelques arbres isolés sont à l'origine de ces dessins et gravures de François Crinel.
Régine Raphoz utilise, elle, des branches glanées qu'elle entoure, emmaillote de tissus colorés, de laines...
Samedi 25 Juin à 19h: le vernissage à la Galerie64.
64 Grand rue à Etoile sur Rhône

affiche-entrelacs1d.jpg

Added Oct 17, 2014
Permalink | Comments

Exposition Gravures galerie Cadécor

5 rue Championet. 26000 Valence

Saturday 25 October 2014
Wednesday 24 December 2014

Gravures de Martine Holley et François Crinel

dsc-0161b.jpg

Added Jun 6, 2013
Permalink | Comments

Gravures

64 grand-rue 26800 Etoile sur Rhône

Saturday 15 June 2013
Sunday 30 June 2013

Chantal Roumy, Isabelle Siegwald, jean-Guy Paquet, François Crinel présentent 4 visions différentes de l'estampe d'aujourd'hui.

gravurew.jpg

Added May 2, 2008
Permalink | Comments

Gravures , estampes sur plâtre.

64 grand rue

Sunday 15 June 2008
Friday 15 August 2008

L'atelier, galerie 64 est visitable par contact téléphonique: 0475606938 ou mail:

expo2007W.jpg

Added Apr 18, 2008
Permalink | Comments

Art et peinture .Passion 2008

Salle des clercs. Place de l' université

Tuesday 22 April 2008
Sunday 27 April 2008

Added Apr 18, 2008
Permalink | Comments

Gravures et impressions

Les oeuvres présentées sont des gravures Certaines sont imprimées de façon traditionnelle avec une presse taille-douce. D'autres sont reportées sur platre, créant des reliefs et des matières différentes. LA GRAVURE EN TAILLE-DOUCE. C’est une technique d’impression. A partir d’une « matrice » - plaque gravée - on peut obtenir un certain nombre* d’exemplaires. On travaille sur une plaque de métal ( cuivre, zinc) ou autre ( rhodoïd) … lisse. Tout ce qui restera lisse sera incolore, blanc… A l’inverse toute aspérité ( traits, points en creux ou au contraire épaisseurs ajoutées sur la plaque) retiendra l’encre et sera colorée de façon plus ou moins foncée à l’impression dans la ou les couleurs de son choix. ( Car la gravure n’est pas seulement une technique en « valeurs ***» ). Les techniques sont très diverses : Certaines creusent la plaque directement - LA POINTE SÊCHE. C’est une pointe de métal, un clou, en quelque sorte qui permet de tracer directement sur la plaque comme si l’on dessinait à la plume à dessin. (Il faut appuyer plus ou moins selon la noirceur, l’épaisseur du trait que l’on veut. - Le burin, aussi permet de travailler directement sur la plaque : les tracés sont différents. C’est une technique plus longue et moins spontanée que la pointe. - La manière noire crée un grainage de la plaque grâce à un outil appelé berceau –la plaque serait entièrement noire imprimée ainsi – on écrase ce grain plus ou moins pour retrouver des gris et des blancs : la plaque lisse. D’autres creusent indirectement : - L'EAU-FORTE , l’aquatinte utilisent la morsure de l’acide ( acide nitrique ou perchlorure de fer). Il faut protéger la plaque par un vernis insensible à l’acide et dessiner sans chercher à creuser la plaque : L’acide le fera par une « morsure plus ou moins longue. Toutes ces techniques plus ou moins complexes permettent d’obtenir des traits, des surfaces, des dégradés en noir, gris, blanc, ou en couleur. - D'autres techniques ajoutent de la matière en épaisseur sur la plaque- Le carborandum - On obtient des gris plus ou moins foncés. * Cela dépend du support et de la technique, entre 10 et 200, 300. Car la plaque s’use… C’est ce qui fait la différence de prix entre une gravure, une lithographie, une sérigraphie, ( signées à la main au crayon de papier) et une impression au tirage plus ou moins industriel.

Manière noire.

Added Feb 5, 2007
Permalink | Comments

François Crinel Gravures

François Crinel : Gravures.


L’atmosphère des premières gravures de François Crinel est celle du roman fantastique. N’a t’il pas gravé « le corbeau » d’ après un poème du maître du genre, Allan Edgar Poe ? Dans ces gravures, un fragment d’histoire aux couleurs de l’attente, du pressentiment nous est proposé. Sur le pont désert d’un paquebot que le bastingage et l’escalier de fer rayent d’autant de barreaux, que fait cette femme nue au corps laiteux, à la forme de sirène ? Ce corbeau au bec acéré s’échappera t’il par l’ouverture trop étroite sur laquelle se profile déjà l’ombre de son aile ? Quel vertige, quel chavirement nous montrent comme une grille où se projette l’ombre d’une croix, dans une autre gravure, les lattes du plancher éclairées par la porte-fenêtre ?
Cette vision d’un monde où il n’y a qu’un horizon maussade et vide au-delà du bastingage, où la fenêtre est étroite, barrée ou même dérobée quand son reflet seul la signale, loin d’être pessimiste luit d’une poésie moins tournée vers l’effet que vers l’exploration de l’intériorité. Ces états d’âme sont rendus avec des éléments simples pris dans la réalité : c’est leur mise en scène qui en détourne l’usage et amorce l’énigme. En effet, François Crinel a un œil exercé par la photographie et le cinéma, ce qu’on voit bien dans les plans qu’il choisit. Les rangées de bancs sur le pont du bateau paraissent s’ouvrir et pivoter comme dans un effet de « grand angle » autour de la femme nue qui se trouve dans l’angle inférieur droit de la composition. La légère contre-plongée choisie pour figurer le corbeau étire la tête jusqu’à en développer les aspects anthropomorphiques. La contradiction des lignes du tapis, du parquet, l’effet de perspective linéaire accentuée et l’occultation volontaire du haut, c’est à dire de la porte-fenêtre qui donne sens à la composition, accroissant l’incertitude du spectateur et le vertige donné par l’ensemble. Là où certains voient une grande verrière, un volume en hauteur ou une cage d’ascenseur avec ses fils, ne faut-il pas penser à un souvenir des « raboteurs de parquet » de Caillebotte.
Aujourd’hui, François Crinel juxtapose dans un même tirage une scène figurative et une œuvre abstraite d’une pure expansion gestuelle, créant ainsi les conditions d’une tension qui vitalise les deux pans de la gravure finale.
Depuis, le graveur a travaillé sur le thème des fenêtres. Ses gravures ont fait une place plus grande à la couleur. Il aime à jouer sur l’occultation partielle et les effets de transparence que provoquent les volets à lamelles métalliques. Signe de réalité inscrite dans les années soixante-dix qui campe à lui seul une atmosphère.
Avec la même précision qui caractérisait son premier travail, il grave les stries horizontales qui ferment le haut de la fenêtre. Le haut seulement car le volet s’arrête bien vite et ses lamelles disloquées deviennent plumes d’oiseau en éventail sur une surface colorée mue par une caressante brise orangée. Les stries horizontales se retrouvent sur le haut de certains nus gravés à la même période. L’impression trouble provoquée par ces images altérées se vérifie quand l’artiste oppose une image blanche, un nu clair et comme veiné par un lacis de dentelle à son double inversé, sombre et lacéré. La dualité et la diffraction du corps témoignent de l’impossibilité de saisir l’image même de l’autre.
Dans le prolongement de cette recherche d’intériorité sont venus les nœuds auxquels François Crinel travaille. Non plus la fenêtre, ni même le cordon qui pend de la tringle à rideaux – qui est à l’origine du thème- mais le nœud, l’entrelacs simple d’une corde envahissant tout le champ visuel. Le cheminement du thème vaut d’être retracé : dans une gravure, les formes rondes du cordon à rideau rappellent celle de la femme dont le corps est reflété dans la glace. Ainsi le cordage a des aspects féminins : il est strié comme le haut des corps gravés. Le passage du bateau au cordage et de l’oiseau noué, aux ailes et aux pattes repliées au nœud qui parfois se déploie en plumage s’est réalisé dans une sorte de glissement inconscient où l’élément érotique est important. Le cordage torse marque l’entrelacement et l’étreinte. Le nœud - c’est sa fonction – lie et uni ce qui est séparé Il a des étirements d’arbre fourchu ou de sexe féminin. Il fait masse comme pour briser la fenêtre derrière : Il semble que l’artiste se recueille et se rassemble en cette forme serrée qui devient tour à tour point d’interrogation bleu ou brun, coquillage ou arabesque, masque vénitien ou serpent.
Dans certaines gravures de la série des nœuds – à celles-ci - va ma préférence le graphisme précis et le rendu volumétrique font place à de simples silhouettes. Les circonvolutions du nœud qui évoquait tout à l’heure les replis d’un cerveau ou d’une main se simplifient en un maelström qui substitue à l’image réaliste sa métaphore dynamique ? François Crinel a sa façon à lui de trancher le nœud gordien : dans le sens de la longueur, pour en extraire le signe formel. Pourtant, ces nœuds formalisés, rendus à leur simple tension dynamique qui semblent vus en ombre chinoise, gardent quelque chose de leur relief d’origine. Ces dazibaos sur fond or ou rouge gardent l’épaisseur du lien imprimé dans leurs méandres.
A tout œil, sa décantation du réel. Pour François Crinel, le nœud est aussi bien l’énigme du roman fantastique – dont il reprenait il y a quelques temps les accents – que la trace de son travail de graveur, suivie fil à fil dans la métamorphose, pour notre élévation, du plus quotidien.

Thierry Dufrêne
25 Avril …..

Added Feb 5, 2007
Permalink | Comments

Gravures

Les oeuvres présentées sont des gravures

Certaines sont imprimées de façon traditionnelle avec une presse taille-douce.(Photo ci-contre)
D'autres sont reportées sur platre, créant des reliefs, des épaisseurs, des matières différentes.

LA GRAVURE EN TAILLE-DOUCE.
C’est une technique d’impression. A partir d’une « matrice » - plaque gravée - on peut obtenir un certain nombre* d’exemplaires.

On travaille sur une plaque de métal ( cuivre, zinc) ou autre ( rhodoïd) … lisse. Tout ce qui restera lisse sera incolore, blanc…
A l’inverse toute aspérité ( traits, points en creux ou au contraire épaisseurs ajoutées sur la plaque) retiendra l’encre et sera colorée de façon plus ou moins foncée à l’impression dans la ou les couleurs de son choix. ( Car la gravure n’est pas seulement une technique en « valeurs ***» ).
Les procédés sont très divers :

Certaines creusent la plaque directement

- LA POINTE SÊCHE.
C’est une pointe de métal, un clou, en quelque sorte qui permet de tracer directement sur la plaque comme si l’on dessinait à la plume à dessin. (Il faut appuyer plus ou moins selon la noirceur, l’épaisseur du trait que l’on veut.
- Le BURIN, aussi permet de travailler directement sur la plaque : les tracés sont différents. C’est une technique plus longue et moins spontanée que la pointe.
- La MANIERE NOIRE crée un grainage de la plaque grâce à un outil appelé berceau –la plaque serait entièrement noire imprimée ainsi – on écrase ce grain plus ou moins pour retrouver des gris et des blancs : la plaque lisse.

D’autres creusent indirectement :

- L'EAU-FORTE
, l’aquatinte utilisent la morsure de l’acide ( acide nitrique ou perchlorure de fer). Il faut protéger la plaque par un vernis insensible à l’acide et dessiner sans chercher à creuser la plaque : L’acide le fera par une « morsure plus ou moins longue.

Toutes ces techniques plus ou moins complexes permettent d’obtenir des traits, des surfaces, des dégradés en noir, gris, blanc, ou en couleur.

- D'autres techniques ajoutent de la matière en épaisseur sur la plaque- Le carborandum - On obtient des gris plus ou moins foncés.

* Cela dépend du support et de la technique, entre 2 et 200 !. Car la plaque s’use… C’est ce qui fait la différence de prix entre une gravure, une lithographie, une sérigraphie, ( signées à la main au crayon) et une impression au tirage plus ou moins industriel.

Added Feb 5, 2007
Permalink | Comments

The atmosphere of the first engravings of François Crinel is the fantasy novel. N'at'il not engraved "Raven" "after a poem by the master of the genre, Edgar Allan Poe? In these prints, a piece of history in the colours of the expectation of premonition has been proposed. On the deck of a cruise ship desert that the rail and the stairs iron line all the bars, what does this woman naked body milky in the form of siren? This sharp beaks to crow does flow by opening too narrow which is already the shadow of his wing? What vertigo, which capsized show us as a grid which projects the shadow of a cross, in another engraving, the slats of the floor lit by the door?
This vision of a world where there is a sullen and empty horizon beyond the rail, where the window is narrow, or even barred backdoor reflected only when the reports, far from being a pessimistic shines Poetry less oriented to the effect that the exploration of interiority. These moods are rendered with simple elements taken into reality: it is their staging, which diverts the use and initiated the enigma. Indeed, François has an eye Crinel exercised by photography and film, what you see much in the plans he chooses. The rows of benches on the deck seem to be open and oriented as in a "wide-angle" around the naked woman who is in the lower right corner of the composition. The slight counter-diving chosen to be the head crow stretches up to develop anthropomorphic aspects. The contradiction between the lines of the carpet, prosecutors, the effect of linear perspective and accentuated the occultation voluntary high, in other words the door which gives meaning to the composition, increasing the uncertainty of the viewer and dizzy by all. Where some see a large atrium, a volume in height or elevator shaft with his sons, should we not think of a memory of raboteurs "parquet" Caillebotte.
Today, François Crinel juxtapose one draw in a scene figurative and abstract work of a pure gestural expansion, thus creating the conditions for tension vitalise the two sections of the final engraving.
Since then, the writer has worked on the windows. His etchings have made greater emphasis on the colour. He likes to play on the occultation and partial transparency effects caused by metal shutters lamella. Sign of reality enshrined in the seventies who camped alone atmosphere.
With the same precision that characterized his first job, he carved the horizontal stripes that close the top of the window. The high only because the track ends soon and its slats become disrupted bird feathers fanned out over an area colored driven by a caressing breeze orange. The horizontal stripes can be found on the top of some naked engraved with the same period. Printing trouble caused by these distorted images occurred when the artist against a white image, a clear and naked as veined by a maze lace his double reverse, dark and torn. The duality and diffraction body attest to the inability to grasp the very image of the other.
As a result of the search for inner came nodes which François Crinel works. No longer the window, or even the cord hanging from the curtain rod - which is the origin of the subject-but the knot, the interlacing of a single rope pervasive throughout the visual field. The journey is the theme of being traced: in an engraving, round cord curtain to remind the woman whose body is reflected in the mirror. Thus the line to the feminine aspects: it is striped like the top of the body burned. The passage of the ship in the rope and knotted the bird, wings and legs bent at the node which sometimes deploys plumage was done in a kind of unconscious slip where erotic element is important. The rope marks torso splitting and the embrace. The knot - is its function - binding and united what is loose He stretch forked tree or female. He masse as to break the window behind: It seems that the artist collects and gathers in this tight, which in turn becomes a question mark blue or brown shell or arabesque, Venetian masks or snake.
In some etchings in a series of nodes - to them - my preference is accurate and the graphics rendering volumetric give way to simple silhouettes. The circumvolutions node which referred to earlier folds of a brain or a hand to simplify into a maelstrom which replaces the image its realistic metaphor dynamic? François Crinel was his way of cutting the Gordian knot: in the sense of length, to remove the sign formal. Yet these nodes formalized, returned to their simple dynamic tension that seem popular in Chinese shadow, retain something of their original relief. These dazibaos background or red or keep the thickness of the link printed in their meanderings.
At any eye, his settling of reality. For François Crinel, the node is both the great enigma of the novel - which he took some time ago accents - that the evidence of his work as a writer, followed wire to wire in the metamorphosis for our elevation, plus daily .

Thierry Dufrêne
April 25… ..

Added Feb 5, 2007
Permalink | Comments

Expositions

Maison Barnave (38 Isère) 1983.
Salon des artistes du Dauphiné (Fondation Hébert Grenobl 1983.
Salon de la jeune gravure 1984 (Fondation Hébert Grenoble) 1984.
Galerie Calligramme (Grenoble) 1984.
Galerir le Cocotier (St Etienne) 1985.
Galerie Anderson (Skövde, Suède) 1987.
Galerie Anderson (Skövde, Suède) 1986.
Gravure étrangère (Atelier de gravure de Skara, Suède) 1988.
Galerie La marge (Ajaccio) 1989.
Galerie de la Tour (Etoile sur Rhône) 2004
Galerie 64. Etoile sur Rhône 2007
Urbanexpo, Grenoble 2015
Galerie Cadecor, Valence 2015
Galerie64, Etoile sur Rhône 2016
Château de Verchaüs 2018

Added Feb 5, 2007
Permalink | Comments

CV

Professeur agrégé d' arts plastiques enseigne à Portes-lès-Valence depuis 1993.

Etudes:
Ecole des Beaux-arts de Grenoble.1975-1976.
Licence d' arts plastiques: Faculté d' Arts plastiques d' Aix en Provence. 1977-1979.Capes, agrégation d' arts plastiques.
Stages gravure au skaraborg's konstgrafikaverkstat de skövde (Suède)

Chargé de cours à l'université de St-Etienne. 1988-1989.
Formateur IUFM. 1989-1990.

Added Feb 5, 2007
Permalink | Comments

Gravures et impressions

Les oeuvres présentées sont des gravures

Certaines sont imprimées de façon traditionnelle avec une presse taille-douce.
D'autres sont reportées sur platre, créant des reliefs et des matières différentes.

LA GRAVURE EN TAILLE-DOUCE.
C’est une technique d’impression. A partir d’une « matrice » - plaque gravée - on peut obtenir un certain nombre* d’exemplaires.

On travaille sur une plaque de métal ( cuivre, zinc) ou autre ( rhodoïd) … lisse. Tout ce qui restera lisse sera incolore, blanc…
A l’inverse toute aspérité ( traits, points en creux ou au contraire épaisseurs ajoutées sur la plaque) retiendra l’encre et sera colorée de façon plus ou moins foncée à l’impression dans la ou les couleurs de son choix. ( Car la gravure n’est pas seulement une technique en « valeurs ***» ).
Les techniques sont très diverses :

Certaines creusent la plaque directement

- LA POINTE SÊCHE.
C’est une pointe de métal, un clou, en quelque sorte qui permet de tracer directement sur la plaque comme si l’on dessinait à la plume à dessin. (Il faut appuyer plus ou moins selon la noirceur, l’épaisseur du trait que l’on veut.
- Le burin, aussi permet de travailler directement sur la plaque : les tracés sont différents. C’est une technique plus longue et moins spontanée que la pointe.
- La manière noire crée un grainage de la plaque grâce à un outil appelé berceau –la plaque serait entièrement noire imprimée ainsi – on écrase ce grain plus ou moins pour retrouver des gris et des blancs : la plaque lisse.

D’autres creusent indirectement :

- L'EAU-FORTE
, l’aquatinte utilisent la morsure de l’acide ( acide nitrique ou perchlorure de fer). Il faut protéger la plaque par un vernis insensible à l’acide et dessiner sans chercher à creuser la plaque : L’acide le fera par une « morsure plus ou moins longue.

Toutes ces techniques plus ou moins complexes permettent d’obtenir des traits, des surfaces, des dégradés en noir, gris, blanc, ou en couleur.

- D'autres techniques ajoutent de la matière en épaisseur sur la plaque- Le carborandum - On obtient des gris plus ou moins foncés.

* Cela dépend du support et de la technique, entre 10 et 200, 300. Car la plaque s’use… C’est ce qui fait la différence de prix entre une gravure, une lithographie, une sérigraphie, ( signées à la main au crayon de papier) et une impression au tirage plus ou moins industriel.

Recent activity


François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Phillys !

François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Lazzarini !

François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Coco Sicart !

Alain Grisel Portrait Alain Grisel Follow has posted a new comment
50x70 cm ©2005 by François Crinel
entrelacs 5 - Drawing, 50x70 cm ©2005 by François Crinel -

Les gravures comme les dessins sont d'une grande qualité


François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by dimarco.art !

François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! entrelacs 5
(Drawing, 50x70 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Nataliya Bagatskaya !

François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! Grand maquis 2
(Drawing, 150x100 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! Grand maquis 1
(Drawing, 150x100x5 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! metzengerstein.jpg
(Drawing, 55x70 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! giraglia-le-soir.jpg
(Printmaking, 15x20 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! tohu-bohu2.jpg
(Printmaking, 40x30 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! cat.jpg
(Printmaking, 30x20 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! cimes.jpg
(Printmaking, 4x20 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! ils-passent.jpg
(Printmaking)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! maya.jpg
(Printmaking, 40x40 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! petit-poisson.jpg
(Printmaking, 3x4 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! l-endormie.jpg
(Printmaking, 25x20 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! empreinte2.jpg
(Printmaking, 20x15 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! empreinte.jpg
(Printmaking, 20x15 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! pour-jc.jpg
(Printmaking, 12x20 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! grand-vent.jpg
(Printmaking, 15x10 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! entrelacs2.jpg
(Printmaking, 20x15 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! entrelacs.jpg
(Printmaking, 12x12 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! enflamme.jpg
(Printmaking, 12x12 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow has uploaded a new piece of art

Collect this art! englouti.jpg
(Drawing, 20x15 cm)


François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by ART !

François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Daniele Lucia !

François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Marie MAITRE !

François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Nagene Gallery !

Anna Grazi Portrait Anna Grazi Follow has posted a new comment
15x10 cm © by François Crinel
Roche-Colombe 3 - Printmaking, 15x10 cm ©2015 by François Crinel -

Une magistrale réalisation !


François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by murielle suriray !

François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by marco machado !

François Crinel Portrait François Crinel Follow has added a new piece of art to collection " Mes œuvres favorites "
29.7x21 cm © by Louise Tenuta
Francisca - Printmaking, 29.7x21 cm ©2015 by Louise Tenuta - Paper, Animals

François Crinel Portrait François Crinel Follow has added a new piece of art to collection " Mes œuvres favorites "
17x17 cm ©2008 by Кирилл Балкосадский
осенним вечером - Printmaking, 17x17 cm ©2008 by Кирилл Балкосадский - balkosadskii, balkosadskij, балкосадский, mezzotint

François Crinel Portrait François Crinel Follow has added a new piece of art to collection " Mes œuvres favorites "
8x11 cm © by Кирилл Балкосадский
Басё - Printmaking, 8x11 cm ©2014 by Кирилл Балкосадский - Animals, mezzotint balkosadskii balkosadskij

François Crinel Portrait François Crinel Follow has added a new piece of art to collection " Mes œuvres favorites "
29.7x21 cm © by Louise Tenuta
Tamanduá - Printmaking, 29.7x21 cm ©2015 by Louise Tenuta - Paper

François Crinel Portrait François Crinel Follow has added a new piece of art to collection " Mes œuvres favorites "
42x30 cm © by Louise Tenuta
Ao pé de folha - Printmaking, 42x30 cm ©2015 by Louise Tenuta -

François Crinel Portrait François Crinel Follow has posted a new comment
65x50 cm © by François Crinel
Maquis 2 - Drawing, 65x50 cm ©2016 by François Crinel - Figurative Art, Paper, Tree, entrelac, maquis, corse

Ersa. Cap Corse. Merci pour l'appréciation


François Crinel Portrait François Crinel Follow is now followed by Isabelle Jeandot !

Anna Grazi Portrait Anna Grazi Follow has posted a new comment
65x50 cm © by François Crinel
Maquis 2 - Drawing, 65x50 cm ©2016 by François Crinel - Figurative Art, Paper, Tree, entrelac, maquis, corse

Très belle réalisation pour le plus beau couvert végétal...


Anna Grazi Portrait Anna Grazi Follow has posted a new comment
65x50 cm © by François Crinel
entrelac2.jpg - Drawing, 65x50 cm ©2016 by François Crinel - Figurative Art, Paper, entrelac, maquis, Corse

Un magnifique travail tout en contrastes et lumière. Je collectionne !


Jeannette ALLARY Portrait Jeannette ALLARY Follow has posted a new comment
70x50 cm ©2007 by François Crinel
Suite indienne - Printmaking, 70x50 cm ©2007 by François Crinel -

Suite, sur quelle musique ? Génial ! Bravo


Jeannette ALLARY Portrait Jeannette ALLARY Follow has posted a new comment
70x50 cm © by François Crinel
Enflammé - Printmaking, 70x50 cm ©2014 by François Crinel -

Splendide ! Belle prestation !


lepierrequimousse Portrait lepierrequimousse Follow has posted a new comment
70x50 cm © by François Crinel
Enflammé - Printmaking, 70x50 cm ©2014 by François Crinel -

Funny !


Marie FOISNET Portrait Marie FOISNET Follow has posted a new comment
32x24 cm © by François Crinel
arbre 3 - Printmaking, 32x24 cm ©2014 by François Crinel -

Énigmatique...