Back to top

Redha Chikh BledRedha Chikh Bled Follow

Back to profile Galleries
Redha Chikh Bled

Redha Chikh Bled
(1959- )
Nationality: fr France


34 artworks   Artistic domains : Painting, Sculpture

Redha Chikh Bled Artiste Peintre Sculpteur
Après des études secondaires, passionné par le dessin depuis son jeune âge, il a obtenu plusieurs prix de dessin de fin d’année.
Il entre en 1971 à la Société Nationale Beaux-arts d’Alger, où il étudia le dessin et la peinture.
Une formation solide lui a permis de découvrir le domaine de l’architecture et de l’urbanisme. 1976-1983, il travailla comme Chef décorateur concepteur maquettiste en architecture.
D’abord à l’E.N.E.R.I.C CADAT, ensuite au B E.R.E.P (Bureau d’étude et de restauration attaché à l’UNESCO pour la rénovation des monuments et sites historique, ou il réalisa plusieurs projets : logo aménagement du territoire stand d’exposition foire et maquettes du parc zoologique.
1984 : il ouvre son propre bureau d’étude et atelier sur Alger en sites et monuments historique nommé « Art et Déco » de cette période naquirent les réalisations de fresque murale, maquette de vieil Alger, du vieux Constantine.
Plusieurs maquettes de différents types d‘habitats traditionnel algérien pour le troisième congrès des architectes exposées au centre culturel de Tlemcen, ensuite au centre Pompidou a Paris. Notamment la conception et réalisation de la statue monumentale mesurant 7m50 de l’amiral Rais Hamidou en 1987 érigée dans le parc public de Bâb el Oued à d’Alger.
En 1983, le gouvernement algérien fait appel à tous les plasticiens nationaux pour la fondation d’un musée dédié à l’histoire du pays.
Redha Chikh Bled y contribue par 3 Grandes Œuvres qui vont révéler au grand public l’artiste et son talent, en Europe et en Amérique Latine où il réalisa la grande fresque murale Paix et Amitié à l'université supérieure des beaux-arts à Guadalajara en 1986 (Mexique)
S’attachant à parfaire son métier tant que technique qu'artistique, il s’installa à Paris en 1991 ou il reçut une formation avec mention AD HOC sur multimédia, et , en image de synthèse 3D max photoshop archicad autocad au centre de formation Paris.
Au terme de trois années d'enseignement diplômé chef de projet multimédia, c’est avec une nouvelle perspective qu’un nouveau bureau d’études "Art Info "est conçu dans la capitale française intégrant ainsi de nouvelles technologies en infographie
Notre artiste enseigna et travailla activement tout en participant à plusieurs Salons et Expositions tout aussi bien en France, qu'en Europe ainsi qu'au Mexique, où il rencontra des grands peintres de renommée mondiale comme Gabriel Flores, Suidmak, Bouzid.
Ainsi, de ces éminentes rencontres Redha Chikh Bled ,se détachant de sa peinture figurative classique, il se tourna vers le surréalisme qui le mettra en exergue exprimant en toute liberté sa poésie picturale
Premier créateur du surréalisme en Algérie novateur dans cette école inexistante
Cette nouvelle tendance s’affirme et occupe une place prépondérante dans le marché de l’art. En 1992, il fait une prospection concluante dans les galeries parisiennes notamment la galeriste de renom Agnès Lécuyer
Redha Chikh Bled Artiste Peintre Sculpteur
Après des études secondaires, passionné par le dessin depuis son jeune âge, il a obtenu plusieurs prix de dessin de fin d’année.
Il entre en 1971 à la Société Nationale Beaux-arts d’Alger, où il étudia le dessin et la peinture.
Une formation solide lui a permis de découvrir le domaine de l’architecture et de l’urbanisme. 1976-1983, il travailla comme Chef décorateur concepteur maquettiste en architecture.
D’abord à l’E.N.E.R.I.C CADAT, ensuite au B E.R.E.P (Bureau d’étude et de restauration attaché à l’UNESCO pour la rénovation des monuments et sites historique, ou il réalisa plusieurs projets : logo aménagement du territoire stand d’exposition foire et maquettes du parc zoologique.
1984 : il ouvre son propre bureau d’étude et atelier sur Alger en sites et monuments historique nommé « Art et Déco » de cette période naquirent les réalisations de fresque murale, maquette de vieil Alger, du vieux Constantine.
Plusieurs maquettes de différents types d‘habitats traditionnel algérien pour le troisième congrès des architectes exposées au centre culturel de Tlemcen, ensuite au centre Pompidou a Paris. Notamment la conception et réalisation de la statue monumentale mesurant 7m50 de l’amiral Rais Hamidou en 1987 érigée dans le parc public de Bâb el Oued à d’Alger.
En 1983, le gouvernement algérien fait appel à tous les plasticiens nationaux pour la fondation d’un musée dédié à l’histoire du pays.
Redha Chikh Bled y contribue par 3 Grandes Œuvres qui vont révéler au grand public l’artiste et son talent, en Europe et en Amérique Latine où il réalisa la grande fresque murale Paix et Amitié à l'université supérieure des beaux-arts à Guadalajara en 1986 (Mexique)
S’attachant à parfaire son métier tant que technique qu'artistique, il s’installa à Paris en 1991 ou il reçut une formation avec mention AD HOC sur multimédia, et , en image de synthèse 3D max photoshop archicad autocad au centre de formation Paris.
Au terme de trois années d'enseignement diplômé chef de projet multimédia, c’est avec une nouvelle perspective qu’un nouveau bureau d’études "Art Info "est conçu dans la capitale française intégrant ainsi de nouvelles technologies en infographie
Notre artiste enseigna et travailla activement tout en participant à plusieurs Salons et Expositions tout aussi bien en France, qu'en Europe ainsi qu'au Mexique, où il rencontra des grands peintres de renommée mondiale comme Gabriel Flores, Suidmak, Bouzid.
Ainsi, de ces éminentes rencontres Redha Chikh Bled ,se détachant de sa peinture figurative classique, il se tourna vers le surréalisme qui le mettra en exergue exprimant en toute liberté sa poésie picturale
Premier créateur du surréalisme en Algérie novateur dans cette école inexistante
Cette nouvelle tendance s’affirme et occupe une place prépondérante dans le marché de l’art. En 1992, il fait une prospection concluante dans les galeries parisiennes notamment la galeriste de renom Agnès Lécuyer


Articles: