Ajouté le 25 févr. 2020 | Commentaires

GALERIE STREET PART

Une fresque, 39 toiles

Depuis mai 2019, Jean-François et Virginie Puigt ont ouvert à Aix-en-Provence une galerie dédiée au street-art, sur un
concept original: chaque fresque réalisée est un ensemble de petites toiles vendues séparément.

Au départ, un ingénieur hydraulique qui souhaitait créer son entreprise. A l’arrivée, une galerie d’art qui propose réellement un nouveau concept, ce qui est assez rare dans ce secteur. “Le projet a été lancé dans le double but d’offrir un lieu de création et de vente pour les street artistes et de permettre au plus grand nombre d’amateurs de Street art de s’offrir des œuvres d’art uniques” explique le créateur du lieu, Jean-François Puigt.

Street Part est donc avant tout un lieu de création avec des live-paintings chaque semaine sur un mur de 6 m² composé de 39 toiles de différents formats: 9 formats S (27x19); 18 formats M (41x27); 10 formats L (55x38) et 4 formats XL (73x54). A l’issue de cette phase de création, les œuvres sont commercialisées à prix fixe entre 59 et 559 €.

L’artiste se concentre donc sur une seule oeuvre, mais celle-ci est composée de 39 morceaux, d’où le titre très simple de la galerie: Street-part.

Evidemment, l’acheteur doit avoir à cœur de resituer sa “part” dans l’œuvre générale. Jean-François Puigt a donc injecté un peu de nouvelles technologies dans le concept, pour répondre à cette demande: chaque tableau vendu chez Street Part est donc muni d’un QR code permettant à son acheteur de visionner la séquence “Timelapse” de création de son propre tableau. L’acheteur pourra également disposer de la cartographie de l’oeuvre globale, autrement dit savoir où se trouvent tous les
morceaux de l’oeuvre réalisée dans le local d’Aix-en-Provence.

La galerie cherche en permanence des artistes qui ont travaillé dans la rue et principalement à la bombe, pour rester dans la mouvance street-art. Les artistes qui le souhaitent peuvent se manifester sur le site www.streetpart.fr. Chaque trimestre, un comité de sélection se réunit et choisit. “Nous choisissons des artistes non cotés afin de leur permettre d’accéder à un lieu d’exposition et faire grandir ainsi leur notoriété” précise le responsable des lieux.  Cette stratégie permet aussi à la galerie d’avoir  une politique tarifaire simple: “Là où les ventes aux enchères proposent des prix délirants, nous mettons en place une grille tarifaire qui dépend de la taille de l’œuvre et pas de la cote de  l’artiste”, précise le galeriste.

Les artistes qui viennent chez Street Part ont une totale liberté de création mais sont évidemment guidés par la structure très particulière de ce support “façon puzzle”. Ce cadre imposé guide et oriente leur processus créatif.

Pour chaque artiste, l’organisation est la même: le mardi matin, accrochage des toiles vierges sur le mur support; du mardi au vendredi, création artistique en live-painting permettant à tous les visiteurs de rencontrer les artistes librement; le vendredi après-midi, finalisation des toiles et signature des certificats d’authenticité. Le vendredi en fin d’après-midi, vernissage de l’œuvre réalisée  et le samedi après-midi, séance de rencontre avec l’artiste et dédicaces.

Street-Part va plus loin puisque la galerie permet d’exposer cinq artistes simultanément dans l’espace d’exposition. Les visiteurs découvrent donc chaque semaine cinq artistes en plus de celui qui travaille en live-painting. “A ce jour, il n’est pas prévu d’extension du local, mais un nouvel espace de même nature pourrait voir le jour prochainement à Marseille”, précise encore Jean-François Puigt.

Pour l’instant, Street-Part développe le concept à Aix, puis bientôt Marseille, mais le chef d’entreprise imagine déjà une seconde phase, avec un développement en franchise sur le territoire national, voire européen.

VOIR LE TRAVAIL DE GALERIE STREET PART →

Découvrez son travail ( 354 oeuvres )


img-circle profile_picture

STREET PART
Aix-en-Provence, France


street art couleur graffiti fresque