Back to top
B106 - Quand une reine nue sollicite l'intercession d'un dieu inférieur auprès d'un dieu majeur - Painting,  150x125 cm ©2009 by Philhelm -  
    
    Scène syro-hittite de rencontre avec un dieu...
B106 - Quand une reine nue sollicite l'intercession d'un dieu inférieur auprès d'un dieu majeur - Painting, 150x125 cm ©2009 by Philhelm - Scène syro-hittite de rencontre avec un dieu...
© 2009 Philhelm
Philhelm

Philhelm Follow
Strasbourg, France

B106 - Quand une reine nue sollicite l'intercession d'un dieu inférieur auprès d'un dieu majeur (2009)
(150x125 cm)


$10,531.88 Buy
Ask a question: Contact Seller
Shipping to United States: Please request a quote
Returns Accepted: 14 days
Accepted Payment Methods

Comments   Download

653 views  

About this artwork

Related themes

Painting, Scène syro-hittite de rencontre avec un dieu...

Description

BABYLONIEN / D’après le dessin d’une empreinte d’une glyptique de transition des origines cappadociennes aux syro-hittites, de la deuxième période : XVIème-XIème siècles avant J.C. Fait partie de la collection du Musée Guimet pl.VI :93.
Un sujet tout à fait banal dans la glyptique mésopotamienne même archaïque, puisque c’était la coutume aux origines de se présenter nu devant son sujet pour signifier le dépouillement et exprimer la soumission complète au divin. Il s’agissait presque toujours d’un... Read More
BABYLONIEN / D’après le dessin d’une empreinte d’une glyptique de transition des origines cappadociennes aux syro-hittites, de la deuxième période : XVIème-XIème siècles avant J.C. Fait partie de la collection du Musée Guimet pl.VI :93.
Un sujet tout à fait banal dans la glyptique mésopotamienne même archaïque, puisque c’était la coutume aux origines de se présenter nu devant son sujet pour signifier le dépouillement et exprimer la soumission complète au divin. Il s’agissait presque toujours d’un roi prêtre. Sur l’original il a un personnage de plus qui se tient derrière le dieu assis (porteur d’un astre) et qui est l’alter ego de celui qui se trouve à l’extrême gauche: je l’ai sacrifié pour donner plus de simplicité à la scène (ce personnage est souvent un dieu inférieur donc debout).De plus, le personnage en attente dans l’enclos était unisexe, j’ai décidé que ce serait une femme. Quand à l’outil utilisé par le lapicide, il est évident qu’il s’agit d’une bouterolle, outil généralement utilisé en ce temps, sachant la minutie de l’exécution sur des pierres n’excédant pas quelques millimètres. Mais c’est surtout le traité originel qui est à mon avis tout à fait extraordinaire, quand bien même cela faisait partie de la période pro-dynastique où les orants les plus anciens sont stylisés à l’extrême pour que leurs corps soit rendu de manière abstraite et géométrique. Cette sèche simplification par rapport à la morphologie humaine suggère la fragilité de l’humain face au divin craint. L’image, représentation non réelle du réel devient ainsi un moyen de penser l’irréalité du réel, en fait une sorte de caverne de Platon qui nous est jeté en pleine figure. Revenons au sujet du tableau, courant à la fin IIIème millénaire, où la dévotion du souverain mésopotamien s’exprimait par « la prière du roi » représenté soit attendant dans un enclos d’être introduit par un dieu inférieur devant son dieu majeur, soit à l’arrière de son intercesseur qui lui donne la main ou le bras. Au fil des millénaires, la crainte divine se transformera en éblouissement puis en quiétude. Peu à peu le comportement dévot changera et quelques rois ne craindront pas de rencontrer sans intermédiaire (assis et couvert de vêtements précieux et de bijoux) le dieu majeur qui risque même d’être debout devant le même roi qui aura rajouté le nom d’un dieu au sien, se considérant lui-même comme mi-divin et régnant de manière absolue. Bientôt les dignitaires, les prêtres et les scribes imitent à leur tour ces scènes de dévotion en les détournant pour leur compte personnel ! Ils changeront aussi de nom en le divinisant et se créeront également leur propre dieu personnel. Il n’est pas rare qu’il le fasse plusieurs fois, au fur et à mesure qu’ils montent dans la hiérarchie. Pour conclure, considérant la période de la glyptique qui est de transition, notre intercesseur porteur d’un présent, est peut être : soit un grand prêtre, soit un dieu inférieur, peut-être le dieu personnel de la reine ? L’ancienneté de la scène, nous oblige également à prendre tout cela au conditionnel !
Caverne de Platon : Les spectateurs de la caverne, coupés du monde, croient regarder le monde réel alors qu’ils ne voient que des images, en l’occurrence des ombres mouvantes et déformées : L’homme tend à comprendre le monde comme il le perçoit et non tel qu’il est véritablement, là est le destin de l’humanité ordinaire#i.
Dieu personnel : Dans les premiers temps, lorsque les grands dieux inspiraient sinon la terreur, du moins la frayeur, il était plus pratique de s’adresser à des dieux plus proches, et pour plus de simplifications, certains n’hésitèrent pas à se créer un dieu personnel, bien plus maniable !

Report ~ Added ©

Other art by Philhelm

165x190 cm ©2013 by Philhelm
p P169 – L’origine du tigre sur terre selon les prêtres dongba du Naxi… - Painting, 165x190 cm ©2013 by Philhelm - Animals
97x125 cm ©2011 by Philhelm
M147 – Deux lions minoens chassent une chèvre sauvage – 2011. - Painting, 97x125 cm ©2011 by Philhelm - Contemporary painting, lions, chèvre, chasse, Minoen, Crête, animaux
41x34 cm ©2010 by Philhelm
M137 - Portrait cycladique d'une mère à l'enfant... - Painting, 41x34 cm ©2010 by Philhelm - Contemporary painting, Une mère des îles cycladiques tient à bout de bras son enfant.....
140x30 cm ©2009 by Philhelm
B107 - TALL MUNBÂQA 1 - Painting, 140x30 cm ©2009 by Philhelm - Contemporary painting, Dieux et déesses mésopotamiennes de Tall Munbâqa ainsi que des adorants, devins, anthropomorphes, etc
127x85 cm ©2010 by Philhelm
P138 – Japonisme d’Aristote, le philosophe sous Phyllis la courtisane - 2010 - Painting, 127x85 cm ©2010 by Philhelm - Contemporary painting, Une japonaise joue au jeu de chevauchement d'Aristote...
190x140 cm ©2007 by Philhelm
E79 - ENLÈVEMENT DE KORONÉ - Painting, 190x140 cm ©2007 by Philhelm - Eb Etrurie, enlèvement d'une femme..


View all artworks by Philhelm

Comments

Connectez-vous pour laisser un commentaire Sign in

Be the first to post a comment!

Download

Image characteristics

The original image is available in the following size: 517x650 px (91.9 KB)

  650 px  

517 px


Are you interested in using this image for your website, your communication, or to sell prints? You may acquire a licence based on your usage, you will be able to download the image immediately after your payment.

This image is available for download with a licence :

Web licence $33.70 Order

Using the image on a website or on the internet.

Dimensions of the file (px) 517x650
Max resolution 72dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 0 (Zero)
Products intended for sale No

Media licence $134.81 Order

Using the image for media prints and documents.

Dimensions of the file (px) 517x650
Max resolution 300dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 100 000
Products intended for sale No

Commercial licence $280.85 Order

Using the image for manufactured goods intended for sale.

Dimensions of the file (px) 517x650
Max resolution 300dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 100 000
Products intended for sale Yes

Limitations

All images on Artmajeur are original works of art created by artists, all rights are strictly reserved. The acquisition of a license gives the right to use or exploit the image under the terms of the license. It is possible to make minor modifications such as reframing, or refocusing the image so that it fits perfectly to a project, however, it is forbidden to make any modification that would be likely to harm the original work In its integrity (modification of shapes, distortions, cutting, change of colors, addition of elements etc ...), unless a written authorization is obtained beforehand from the artist.

Custom licences

If your usage is not covered by our standard licences, please contact us for a custom licence.