Claude Marchalot

Claude Marchalot Follow
France

Brest, Recouvrance derrière le pont,
Watercolor on Paper (20.1x14.2 in)



Buy the original

Ask the price
2,160 views Popular!  

Other art by Claude Marchalot
View all artworks

20.1x14.2 in ©2018 by Claude Marchalot
Brest, le tram, station Siam - Painting, 20.1x14.2 in ©2018 by Claude Marchalot - Figurative, figurative-594, Cityscape, peinture, aquarelle, Bretagne, Finistère, tramway, Brest, rue de Siam
Sold
5.9x9.8 in ©2011 by Claude Marchalot
Norvège, port de Bergen - Painting, 5.9x9.8 in ©2011 by Claude Marchalot - Classicism, classicism-933, Aquarelle, Norvège, port de Bergen
Not For Sale
14.2x20.1 in © by Claude Marchalot
orleans-les-quais-p1210572.jpg - Painting, 14.2x20.1 in ©2017 by Claude Marchalot - Figurative, figurative-594, Cityscape
On Request
20.1x14.2 in © by Claude Marchalot
Kernisi, le trimaran, - Painting, 20.1x14.2 in ©2013 by Claude Marchalot - Classicism, classicism-933, Landscape, Peinture, aquarelle, Paysage, Bretagne, Rade de Brest, Logonna Daoulas, Kernisi, mouillage
Sold
20.1x14.2 in ©2012 by Claude Marchalot
La caravelle, sous les pontons - Painting, 20.1x14.2 in ©2012 by Claude Marchalot - Classicism, classicism-933, Seascape, Paysage, aquarelle, Brest, finistère, Bretagne, marina du château, caravelle
Sold
14.2x20.1 in ©2019 by Claude Marchalot
Rennes et ses quartiers sud - Painting, 14.2x20.1 in ©2019 by Claude Marchalot - Figurative, figurative-594, Architecture, Cityscape, peinture, aquarelle, Bretagne, Rennes, quartiers sud
On Request

Similar Artworks
Show more artworks like this

About this artwork
This artwork is part of the gallery 2018 - Expo "Poésie des paysages brestois" (galerie l'Atelier).

Artwork Type
One of a kind
Techniques
Watercolor
Support or surface
Paper
Framing
No
Signature
Signed by artist on the front
Description

Recouvrance, derrière le pont, avec le quartier de la rue Borda que j'ai connu très animé par de nombreux restos de jours et de nuit, aux noms toujours évocateurs: le Saïgon, le Borda... . Quand on prend à droite, on va vers Pontaniou, la rue de St Malo, les Capucins, tout un réseau de rues étroites qui montent et qui descendent (les favelles disait, je crois Miossec) et qui vous mettent soudain, le nez sur une grue de l'arsenal poussée en bout de forme, surgie du bas fond de la Penfeld et qu1 Read More

Recouvrance, derrière le pont, avec le quartier de la rue Borda que j'ai connu très animé par de nombreux restos de jours et de nuit, aux noms toujours évocateurs: le Saïgon, le Borda... . Quand on prend à droite, on va vers Pontaniou, la rue de St Malo, les Capucins, tout un réseau de rues étroites qui montent et qui descendent (les favelles disait, je crois Miossec) et qui vous mettent soudain, le nez sur une grue de l'arsenal poussée en bout de forme, surgie du bas fond de la Penfeld et qui surplombe curieusement le mur d'enceinte en gros moëllons et les maisons du quartier..

Le tablier du pont se lève de temps en temps pour permettre le passage des bateaux de la marine nationale vers les formes de radoub de la Penfeld où l'on bichonne ces navires à intervalle régulier lors de grands carénages. Ce pont représentait aussi la frontière entre les ti zefs (brestois pur jus du centre ville qui souvent) et les yannicks (prolos de Recouvrance, bossant souvent à l'arsenal). Maintenant, Recouvrance a trouvé une autre séduction auprès des Yannicks avec l'unique piscine olympique de la ville, la médiathèque des Capucins et le tram comme le téléphérique.

Depuis 2012 et l'arrivée du tram, des arches gracieusement arrondies ont remplacées les anciennes dont la stricte horizontalité confinait un peu au rigide. Et maintenant, les trottoirs sont élargis et sécurisants: le passage du pont par grand vent, s'il reste une aventure, effraye moins les passantes et les passants sujets au vertige même si la musique psychédélique orchestrée par les bourrasques qui s'élève alors en désoriente plus d'un.

Les fenêtres que l'on devine sous le pont appartiennent à un autre monde, l'arsenal. C'est le monde du dessous que le brestois passe sa vie à surplomber à partir des ponts, des rues de recouvrance ou de l'avenue Jean Moulin et qu'il a découvert pour la première fois, ébahi et quasi ému, en 1992 lors de la 1ère édition des fêtes nautiques.

This work is a unique original work of art - Painting by Claude Marchalot (France), Watercolor on Paper. The work has a rectangular shape, Its dimensions are 51x36 cm. The artist's signature is present on the artwork. This artwork is part of the gallery 2018 - Expo "Poésie des paysages brestois" (galerie l'Atelier). Framing options are available for this artwork, please contact us for details.

Report Added © Short URL:

Comments

Be the first to post a comment! Sign in

Be the first to post a comment!