Back to top
 

Galerie d'Artistes Chez moi Chez toi


Follow Contact
74 Followers Member since 2010
France

Artists represented by Galerie d'Artistes Chez moi Chez toi

Hugues-Emmanuel Coutin (1947- )
Nationality: fr France

Coutin Hugues-Emmanuel

5 artworks   Artistic domains : Painting

« Né en 1947, j’ai eu la chance d’étudier le dessin dans l’atelier familial. Puis est venu le temps des académies de peinture, de gravure, les cours du soir à Montparnasse, les ateliers des Beaux-Arts de la Ville de Paris. En 1968, mon apprentissage prend un vrai virage : il faut continuer à apprendre par moi-même, en autodidacte. Les voyages forment la jeunesse, je pars à l’aventure en Méditerranée, au Moyen-Orient, en Éthiopie et en Inde. Des opportunités professionnelles et sociales m’éloignent un moment de la peinture. Toutefois, ma passion ne me quitte pas. La quête se poursuit, créatrice et plus expressive. Je commence à exposer près de chez moi, en amateur ; ce n’est que beaucoup plus tard que mon engagement dans ce métier de peintre à part entière se précisera, à Nîmes, où j’habite actuellement. » « La nature entière retient son souffle, les formes se figent et tous les sens s’apaisent… une vibration dans l’éther ; l’air se charge de feu… lentement, inexorablement, les éléments se dressent et s’affrontent, se fondent en une impalpable essence. Lignes et couleurs tentent de retenir la forme, mais doivent bientôt céder. De l’obscur fond primordial l’originel surgit, comme une sphère ou un arc tendu entre les dimensions, intangible, immuable. Comme mue par un souffle puissant, une voix s’élève, s’amplifie et fait vibrer les ondes. Alors, du coeur de la Terre s’enflamme le brasier alchimique dans lequel la matière se dissout : les éléments se fondent, les nuées s’abaissent vers la Terre et le roc se met à parler. La lumière ouvre une brèche et découpe une portion d’espace, impose la réalité. Le grand oeuvre commence sous le souffle nouveau. C’est l’instant privilégié d’une rencontre, d’une recréation : l’enfantement du monde par la lumière. » « Né en 1947, j’ai eu la chance d’étudier le dessin dans l’atelier familial. Puis est venu le temps des académies de peinture, de gravure, les cours du soir à Montparnasse, les ateliers des Beaux-Arts de la Ville de Paris. En 1968, mon apprentissage prend un vrai virage : il faut continuer à apprendre par moi-même, en autodidacte. Les voyages forment la jeunesse, je pars à l’aventure en Méditerranée, au Moyen-Orient, en Éthiopie et en Inde. Des opportunités professionnelles et sociales m’éloignent un moment de la peinture. Toutefois, ma passion ne me quitte pas. La quête se poursuit, créatrice et plus expressive. Je commence à exposer près de chez moi, en amateur ; ce n’est que beaucoup plus tard que mon engagement dans ce métier de peintre à part entière se précisera, à Nîmes, où j’habite actuellement. » « La nature entière retient son souffle, les formes se figent et tous les sens s’apaisent… une vibration dans l’éther ; l’air se charge de feu… lentement, inexorablement, les éléments se dressent et s’affrontent, se fondent en une impalpable essence. Lignes et couleurs tentent de retenir la forme, mais doivent bientôt céder. De l’obscur fond primordial l’originel surgit, comme une sphère ou un arc tendu entre les dimensions, intangible, immuable. Comme mue par un souffle puissant, une voix s’élève, s’amplifie et fait vibrer les ondes. Alors, du coeur de la Terre s’enflamme le brasier alchimique dans lequel la matière se dissout : les éléments se fondent, les nuées s’abaissent vers la Terre et le roc se met à parler. La lumière ouvre une brèche et découpe une portion d’espace, impose la réalité. Le grand oeuvre commence sous le souffle nouveau. C’est l’instant privilégié d’une rencontre, d’une recréation : l’enfantement du monde par la lumière. »