Back to top

Art gallery

Christophe MirandeChristophe Mirande Follow

Back to profile Galleries
Christophe Mirande

Christophe Mirande
(1967- )
Nationality: fr France


10 artworks   Artistic domains : Sculpture

Je vois l'avancée de mon travail comme un immense puzzle ; les pièces s'imposent à moi, jusqu'ici de façon apparemment aléatoire et hétéroclite, les œuvres pourraient même sembler dépourvues de liens les unes avec les autres.
Un mur se construit, pierre après pierre, et à mesure qu'il se dresse je veux croire qu'une unité apparaît.
Un fil directeur est certainement là. Un même désir, une même recherche, une même quête.
---------
Derrière les apparences, au-delà de nos perceptions. La braise sous la glace, le feu sous la pierre... et sous l'écorce quelque chose couve. Quête de l'accident révélateur. Interstice que l'on distingue à peine, par intermittences ; filet de lave en fusion, éclat de lumière, fulgurance intérieure.
----------
Mes œuvres ne sont jamais achevées, d'une exposition à l'autre elles sont susceptibles de muer, de se transformer. Et finalement cela me semble le propre de tout ce qui ressort du domaine du vivant.
J'aime le côté évolutif de mes créations. J'aime qu'elles ne soient pas figées. Parfois c'est la rencontre avec leur public qui les fait évoluer, parfois cela ne vient que de moi.
Cela m'échappe et c'est très bien comme cela.
Je capte quelque chose que je ne comprends pas toujours, et que je transmets simplement.
Je vois l'avancée de mon travail comme un immense puzzle ; les pièces s'imposent à moi, jusqu'ici de façon apparemment aléatoire et hétéroclite, les œuvres pourraient même sembler dépourvues de liens les unes avec les autres.
Un mur se construit, pierre après pierre, et à mesure qu'il se dresse je veux croire qu'une unité apparaît.
Un fil directeur est certainement là. Un même désir, une même recherche, une même quête.
---------
Derrière les apparences, au-delà de nos perceptions. La braise sous la glace, le feu sous la pierre... et sous l'écorce quelque chose couve. Quête de l'accident révélateur. Interstice que l'on distingue à peine, par intermittences ; filet de lave en fusion, éclat de lumière, fulgurance intérieure.
----------
Mes œuvres ne sont jamais achevées, d'une exposition à l'autre elles sont susceptibles de muer, de se transformer. Et finalement cela me semble le propre de tout ce qui ressort du domaine du vivant.
J'aime le côté évolutif de mes créations. J'aime qu'elles ne soient pas figées. Parfois c'est la rencontre avec leur public qui les fait évoluer, parfois cela ne vient que de moi.
Cela m'échappe et c'est très bien comme cela.
Je capte quelque chose que je ne comprends pas toujours, et que je transmets simplement.