Back to top

Art gallery

fildeféristefildefériste Follow

Back to profile Galleries
fildefériste

fildefériste
(1959- )
Nationality: fr France


204 artworks   Artistic domains : Painting, Photography, Printmaking, Sculpture

A 18 ans, j'entre dans la vie active. Je quitte les Vosges, on dit aussi « La Vôge » et monte à Paris. C'est là que l'errance commence. Edifiante.
Elle me conduit dans le 91 où, après un séjour de 6 mois à la section pédagogique de « l'artelier » dirigée par Colette BANAIGS au MAM, Avenue du Président Wilson à PARIS, j'enseignerai ponctuellement pendant 15 ans en autodidacte les arts plastiques dans les écoles, les associations, et les MJC. Mon dada : tenter l'expérience de la création collective et rendre le citoyen lambda auteur d'actes plastiques ; le faire participer à la vie artistique locale et ce, dès le plus jeune âge.
A 33 ans, je me dis que c'est peut-être ça ma pratique artistique !? Et je la fais valider en maîtrise mixte intitulée "espace mental, espace public" sous la forme d'un journal d'artiste à l'UNIVERSITE PARIS 8 en Février 2002. Depuis Mai 2002, j'ai rejoint le grand Sud où je me lance à corps perdu et en solitaire dans la soudure en même temps que je poursuis par intermittence ma mission de formation auprès d'enfants et de jeunes scolarisés.

J'expose de manière plutôt collective depuis 2006 en France exclusivement. En 2009 a été réalisée ma première exposition personnelle au centre culturel Apollo de Mazamet. Aujourd'hui j'aspire plutôt à produire moins mais pour l'espace public. j'ai donc répondu à des commandes pour investir cet espace de mes sculptures d'un point de vue local. C'est ainsi que la fontaine Apollo a vu le jour ainsi que la sculpture réalisée avec deux chantiers jeunes à Aussillon, commune voisine, afin de signaler le centre culturel Claude Nougaro. Je pose aussi régulièrement des oeuvres monumentales pour la plupart sur le sentier sculpturel de Mayronnes dans l'Aude. En 2015, mon travail a évolué vers le cinétisme et le travail du portrait à la Calder qui rend ainsi mon approche de l'art plus humaine. Cette année 2016, j'émigre sur le sentier sculpturel de Marmau à Hasparren où j'ai eu beaucoup de plaisir à me rendre. En 2017, je pose mes oeuvres à la naissance du sentier des Bordes sur Arize en Ariège où j'effectuerai une résidence en octobre afin de poser une oeuvre monumentale in situ. Suivez-moi aussi sur facebook. A bientôt !
A 18 ans, j'entre dans la vie active. Je quitte les Vosges, on dit aussi « La Vôge » et monte à Paris. C'est là que l'errance commence. Edifiante.
Elle me conduit dans le 91 où, après un séjour de 6 mois à la section pédagogique de « l'artelier » dirigée par Colette BANAIGS au MAM, Avenue du Président Wilson à PARIS, j'enseignerai ponctuellement pendant 15 ans en autodidacte les arts plastiques dans les écoles, les associations, et les MJC. Mon dada : tenter l'expérience de la création collective et rendre le citoyen lambda auteur d'actes plastiques ; le faire participer à la vie artistique locale et ce, dès le plus jeune âge.
A 33 ans, je me dis que c'est peut-être ça ma pratique artistique !? Et je la fais valider en maîtrise mixte intitulée "espace mental, espace public" sous la forme d'un journal d'artiste à l'UNIVERSITE PARIS 8 en Février 2002. Depuis Mai 2002, j'ai rejoint le grand Sud où je me lance à corps perdu et en solitaire dans la soudure en même temps que je poursuis par intermittence ma mission de formation auprès d'enfants et de jeunes scolarisés.

J'expose de manière plutôt collective depuis 2006 en France exclusivement. En 2009 a été réalisée ma première exposition personnelle au centre culturel Apollo de Mazamet. Aujourd'hui j'aspire plutôt à produire moins mais pour l'espace public. j'ai donc répondu à des commandes pour investir cet espace de mes sculptures d'un point de vue local. C'est ainsi que la fontaine Apollo a vu le jour ainsi que la sculpture réalisée avec deux chantiers jeunes à Aussillon, commune voisine, afin de signaler le centre culturel Claude Nougaro. Je pose aussi régulièrement des oeuvres monumentales pour la plupart sur le sentier sculpturel de Mayronnes dans l'Aude. En 2015, mon travail a évolué vers le cinétisme et le travail du portrait à la Calder qui rend ainsi mon approche de l'art plus humaine. Cette année 2016, j'émigre sur le sentier sculpturel de Marmau à Hasparren où j'ai eu beaucoup de plaisir à me rendre. En 2017, je pose mes oeuvres à la naissance du sentier des Bordes sur Arize en Ariège où j'effectuerai une résidence en octobre afin de poser une oeuvre monumentale in situ. Suivez-moi aussi sur facebook. A bientôt !


Articles: