Vendu
23,04 $US
Livraison vers États-Unis incluse
Qualité Musée
Soutenez les artistes contemporains
23,04 $US
32,95 $US
133,92 $US
33,88 $US
3536 x 2426 px
Cette image est disponible pour téléchargement avec une licence
33,88 $US
135,50 $US
282,30 $US

Jacques Peyrelevade

Fort Saint Jean, reflets (2021)

Type d'œuvre
Dimensions
17,3x24 in
Dimensions de l'oeuvre seule, sans encadrement: 15x21,7 in
Techniques
Support ou surface
Toile de lin
Encadrement
Cette œuvre est encadrée (Caisse américaine)
Prêt à accrocher
L'œuvre dispose d'un système d'accroche lui permettant d'être fixée sur un mur.
Le fort Saint-Jean doit son nom à la commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem établie sur cet éperon, prolongement de la butte Saint-Laurent, vers la fin du xiie siècle. Il est situé à Marseille dans le quartier de l'Hôtel de ville. À cet emplacement, des vestiges de la toute première occupation grecque au vie siècle av. J.-C. ont...
Le fort Saint-Jean doit son nom à la commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem établie sur cet éperon, prolongement de la butte Saint-Laurent, vers la fin du xiie siècle. Il est situé à Marseille dans le quartier de l'Hôtel de ville. À cet emplacement, des vestiges de la toute première occupation grecque au vie siècle av. J.-C. ont été découverts.
Jacques Peyrelevade
Suivre
Peyrelevade est un artiste peintre provençal, expressionniste et contemporain. Il utilise, l'huile, le pastel, l'encre, le fusain. Dans ses huiles sur Marseille, la Méditerranée, la Provence, l'Orient,...

Peyrelevade est un artiste peintre provençal, expressionniste et contemporain. Il utilise, l'huile, le pastel, l'encre, le fusain. Dans ses huiles sur Marseille, la Méditerranée, la Provence, l'Orient, le motif que ce soit des paysages ou des portraits a peu d'importance, il est le support de la musique des couleurs et de la lumière. La peinture au couteau est le moyen technique pour laisser la place voulue aux gammes colorées.
Né, à Marseille, d'un père issu d'une famille de paysans de Corrèze et Dordogne, à l'âge de dix ans il est un des derniers visiteurs de la grotte préhistorique de Lascaux; il éprouve là sa première émotion artistique qui le pousse vers la peinture.
Au lycée, avec des cours complémentaires il apprend le dessin et les bases de la peinture. Adulte, il exerce la médecine pendant quarante ans, il continue la peinture à l'huile et apprend la technique du pastel qui s'adapte mieux à son emploi du temps. A cette époque, il se lie avec Louis Toncini, peintre provençal qui lui prodigue des conseils. Enfin la retraite lui permet une activité consacrée à la peinture.
Il n'y a pas d'artiste peintre sans l'influence des grands maîtres. Peyrelevade, adolescent, est émerveillé par la lumière de la salle Van Gogh du musée d'Orsay ; plus tard il s'intéresse à la correspondance de Vincent et Théo et en retire une connaissance des gammes de couleurs. Évidemment tous les peintres sont une source de connaissance, il peut citer Monet, de Staël parmi les plus grands, mais il estime qu'il a été influencé par l'école provençale dont il a vu plusieurs expositions : Monticelli, Jean Baptiste Olive, Marquet, Camoin, Verdilhan, Seyssaud, Ambrogiani, Toncini...

Voir plus de Jacques Peyrelevade

8,7x11,8 in
646,15 $US
15x21,7 in
832,74 $US
5,9x6,7 in
358,2 $US
10,2x7,1 in
Vendu

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs