Yveline Javer


Peinture 171 Abonnés Membre depuis 2007
SAINT-GILLES-CROIX-DE-VIE, France

Retour à la liste Ajouté le 17 août 2007


MAGIQUE AQUARELLE

l'Aquarelle, Aqua, comme son nom l'indique est une technique de peinture à l'eau, l'eau étant utilisée
comme diluant.
La transparence est un atout principal de l'aquarelle et fait son charme, le fait de jouer avec l'eau et les
couleurs permet une certaine douceur au rendu final.
Un autre atout est sa rapidité d'exécution, en deux heures vous avez déjà un résultat (satisfaisant ou
pas), pour les impatients c'est l'idéal !
Un inconvénient incontournable est la difficulté de la technique, souvent
rebutant au début de l'apprentissage, il faut s'accrocher et une fois
maîtrisée, l'aquarelle procure du bonheur et de l'apaisement en grande
partie grâce à sa fluidité qui lui donne de la douceur.

Ma recette : transparence, spontanéité et blanc du papier.
le blanc du papier exprimant la lumière donc pas de pigment blanc, trop
opaque et pour éclaircir, l'eau, tout simplement.
Pour ma part,, je trouve le travail à sec trop opaque, la transparence et la luminosité sont moins présentes et le rendu trop statique.
Sur papier mouillé, la transparence et la fusion des couleurs sont supérieures, l'aquarelle bouge, vie, mais
on est vite débordé et on tombe trop dans l'informe si la technique n'est pas bien maîtrisée.

Alors j'ai mis au point une technique que j'appelle la "technique du mouillage au coup par coup".

Tout d'abord, je croque solidement mon sujet pour pouvoir m'en éloigner quand j'en ai envie et y revenir
quand bon me semble.
Je prépare ensuite tous mes mélanges de couleurs, en assez grande quantité, cela pour ne plus y revenir et me consacrer uniquement à la création et à l'interprétation.

Je pose une 1ère couleur sur papier sec, je rince mon pinceau et l'essuie un peu avec du sopalin, j'allonge cette 1ère couleur avec l'eau qui reste sur mon pinceau, j'ai à la fois, l'ombre et la lumière.

Je reprends cette même couleur ou une autre selon mon sujet, sans reprendre trop d'eau (très important,car si on revient avec un pinceau trop mouillé sur une surface déjà humide, bonjour les auréoles)!, et je continue tranquillement avec le même procédé.

Je fais donc un seul passage de couleur, ayant a la fois mes clairs et mes foncés (ombre et lumière)
le final est léger, transparent, un peu flou et surtout, je laisse des blancs et cela ajoute un petit plus à la touche finale.

J'ai allié les 2 techniques, sèche et mouillée, en ne gardant que les avantages de l'une et de l'autre.

Mes élèves pratiquent ma technique qui s'avère ma foi très efficace ! Ils ont pour la plupart d'excellents résultats.

 

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire ! Connexion

Soyez le premier à poster un commentaire !