Peintre Portuaire


Peinture 13 Abonnés Membre depuis 2009

Retour à la liste Ajouté le 3 sept. 2009


La peinture en double héritage

Pierre-Arnaud LEBONNOIS dit ELIBY est né en 1959 en Normandie et c’est dans la vaste demeure familiale de Mathieu dans le Calvados, qu’il réalise sa première toile à l’âge de 11 ans, dans l’atelier de sa grand-mère paternelle Elisabeth ROUVIERE (1908-1984), peintre de fleurs de renommée internationale. (New-York, Miami, Montréal, Melbourne, Tokyo, Paris)
Parallèlement, et à quelques kilomètres de là, c’est à Ranville qu’il s’initie à l’aquarelle aux côtés de son grand-oncle maternel Henri HISSARD (1896-1972), Maître d’Art à l’école Estienne et Titulaire de la Chaire de Botanique au Muséum d’Histoire Naturelle de Paris où il poursuivit l’œuvre de Pierre-Joseph REDOUTE.
De cette double hérédité, Pierre-Arnaud LEBONNOIS garde un goût marqué pour les arts graphiques et, sous le pseudonyme d’ELIBY, fait carrière dans le Dessin de Presse en illustrant l’actualité à la une des grands journaux ainsi qu’au petit écran aux côtés de Cabu, Plantu, Siné, Trez, Loup, Piem, Gus et quelques autres. Cet « art du quotidien » l’amène aussi à s’intéresser à la publicité et il dirige pendant plusieurs années le département créatif de l’agence Sterne & Associés.
Après cette vie d’«urgentiste de l’image», comme il se définit lui-même avec humour, ELIBY retrouve pour ses 50 ans le chevalet et l’odeur mêlée, de tabac blond et d’essence de térébenthine, de son enfance.
Ce parcours donne naissance à des œuvres qui privilégient le silence et la lumière et où l’espace sort vainqueur de son bras de fer avec le temps qui semble s’immobiliser.

Aujourd’hui, ELIBY travaille à Sainte Marguerite de Pornichet, face à l’océan, et la permanence de l’horizon se retrouve dans ses toiles qui associent le proche et le lointain, sublimant tantôt le premier pour mieux suggérer le second et tantôt l’inverse.
C’est ainsi que Pierre-Arnaud LEBONNOIS aboutit à une peinture stoïcienne, apaisante et sensible, toute en nuances qui, au-delà du premier regard, nous renvoie à un état contemplatif intérieur qui nous réconcilie avec l’immuable et l’intemporel qui sont en nous.

 

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire ! Connexion

Soyez le premier à poster un commentaire !