2 753,76 $US

Igor Gadreaud (Gad the Brand)

Elegantly wasted angel (2020)

Type d'œuvre
Dimensions
19,7x15,8x11 in / 2.00 kg
Support ou surface
Métal
Encadrement
Non
Bien après l’Apocalypse, les Anges sont toujours présents et errent en petits groupes au-dessus des humains, dans des cieux gris de fumée. Leurs visages affichent une désillusion subtile vis-à-vis de la condition humaine. Mais surtout, ils ont totalement perdu ont cette élégance naturelle que leur conférait la vie éternelle d’avant.
Bien après l’Apocalypse, les Anges sont toujours présents et errent en petits groupes au-dessus des humains, dans des cieux gris de fumée.
Leurs visages affichent une désillusion subtile vis-à-vis de la condition humaine.
Mais surtout, ils ont totalement perdu ont cette élégance naturelle que leur conférait la vie éternelle d’avant.

Long after the Apocalypse, Angels are still present and wander in small groups above humans, in smoke-gray skies.
Their faces display a subtle disillusionment with the human condition.
But above all, they have totally lost the natural elegance that was given to them by the eternal life before.

Thèmes connexes

AngeÉlégancePerditionPost ApocalyptiqueFin Des Temps

Igor Gadreaud (Gad the Brand)
Suivre
Igor Gadreaud est né en 1958 à Paris. Il a beaucoup voyagé, et continue à parcourir la planète, son atelier est néanmoins resté proche de Paris. Passionné dès le plus jeune âge par la...

Igor Gadreaud est né en 1958 à Paris. Il a beaucoup voyagé, et continue à parcourir la planète, son atelier est néanmoins resté proche de Paris.

Passionné dès le plus jeune âge par la création, la construction, l’utilisation ou le détournement de pièces et objets de la vie courante. Il se définit comme un curieux “sur-efficient” et ne souhaite pas totalement se soigner. Ayant un goût prononcé pour le challenge et la remise en danger permanente. Le fait de refaire la même chose sans cesse est pour lui une gigantesque source d’ennui. Il a passé l’essentiel de son parcours professionnel dans des domaines très différents de celui-ci, mais j’ai toujours eu à cœur d’avoir une activité créative en parallèle de ses missions pro. 

Aujourd’hui il a choisi de franchir le pas et de passer du savoir-faire au faire savoir (sans arrêter de produire bien au contraire). Il ne creuse pas sur un sillon précis, mais avoue que depuis un certain temps, le thème du Post Apocalyptique se retrouve dans bon nombre de ses créations. Il voit dans cette thématique pas uniquement la fin d’un Monde mais surtout le début d’un autre à venir… porteur d’espoir !

Ses fabrications sont essentiellement issues de nos déchets, preuve en est que la récupération est son crédo, et ceci depuis son plus jeune âge (pour cause de manque de moyen à l’époque !) 

Eco-Technique, Eco-Logique, Eco-Nomie…Il aime à donner une seconde voire une troisième vie à nos rejets. Le manque de matière première nous y conduira peut-être de façon plus impérative un jour prochain …

Il aime ce qu’il fait, et outre la réalisation finale, le voyage qui y conduit, revêt pour lui une importance particulière. Par chance, à ce jour, les commandes de ses clients et partenaires sont assez variées et lui permettent de se renouveler en permanence.

Voir plus de Igor Gadreaud (Gad the Brand)

22,4x9,8x11,8 in
2 595,79 $US
76,8x23,6x21,7 in
8 882,4 $US
25,6x8,7x11,8 in
3 207,33 $US
17,3x11,8x11,4 in
2 456,96 $US
1 774,8 $US

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs