François Brisson


Suivre
Peinture, Dessin 55 Abonnés Membre depuis 2010
Sutton, Québec, Canada

Activité sur Artmajeur

146 622 | Vues
105 | Ajoutées aux collections
55 | Abonnés
41 | Avis

Contactez l'artiste

Message


Québec, Canada

Membre depuis 22 nov. 2010
Dernière mise à jour: 13 janv. 2021

Signaler

Présentation & Biographie

François Brisson, dès sa toute jeune enfance, dessinait continuellement tout ce que ses yeux pouvaient voir et interpréter, en jouant du crayon comme un musicien du piano. Très vite, il a développé une passion pour la bande dessinée, où il pouvait aussi inventer et illustrer des aventures, aussi amusantes qu’héroïques. Il découvrit le plaisir de raconter des histoires avec son art.

Après ses études en graphisme, début des années 80, il participa à la création et à la publication du journal de bandes dessinées COCKTAIL. L’aventure dura six numéros. Il a ensuite été publié dans le mensuel de bandes dessinées TITANIC, magazine marquant de la décade. Il travailla quelques années en graphisme mais la passion du dessin, de l’illustration et de la peinture était trop forte. Il bifurqua vers le dessin animé, une industrie qui naissait alors à Montréal. Il s’intégra rapidement et avec brio à cet univers proche de la BD. Surtout, il pouvait tous les jours dessiner et perfectionner l’art du mouvement, de la mise en scène, de la simplification des formes et de leurs volumes dans l’espace, quittant l’univers étudié et méticuleux des cases pour celui du cadre vivant du film.

Les années ’90 ont été riches pour le monde de l’animation. L’industrie québécoise bouillonnait et était en pleine croissance, rivalisant avec les grands studios du monde. Il a travaillé sur plusieurs séries télévisuelles au niveau de la création des personnages, des différents styles graphiques, de la mise en scène (story-board) ou en les réalisant. Des séries telles que Bob Morane, Arthur, Arsène Lupin, Le Marsupilami, Ripley’s Believe it or not, le Monde Perdu de Conan Doyle, Inuk et Vortech pour les studios Universal, une série basée sur des jouets de Hasbro. Il a été le réalisateur canadien pour la co-production internationale Robinson Sucröe. Série télévisuelle dont la compagnie Cinar et consœurs sont poursuivies en justice pour avoir copié l’auteur Claude Robinson, qui se bat toujours pour ses droits. Un combat injuste largement décrit dans les journaux.

Dans les années 2000, François Brisson, a été largement occupé à la gestion et l’organisation d’un studio d’animation dans le Vieux Montréal. Découvrant le milieu de l’animation sous la lorgnette cette fois de producteur. Même rigueur à développer et produire des séries de qualités originales. Il a produit et réalisé plusieurs productions et co-productions internationales et a gagné un Gémeau pour la meilleure série en animation. Bien qu’il soit toujours actif dans le monde du dessin animé, son pinceau se mélange avec toute cette expérience et imprègne dorénavant ses toiles poursuivant toujours simplement ce qu’il avait déjà commencé dans son enfance : les joies de crayonner sur une simple feuille de papier.

Devant une de ses toiles, le spectateur est attiré par les couleurs et leurs vivacités, puis, il découvre une mouvance des formes dans un lieu habité. Une histoire unique s’anime dans l’imaginaire de l’...