Retour en haut

Simone Cros-MoreaSimone Cros-Morea Suivre

Retour au profil Galeries

Blogs & Articles par Simone Cros-Morea

 

柿子 ou shizi, persimmon, kaki


Ajouté le 20 nov. 2018 | Lien permanent | Commentaires

柿子 ou shizi, persimmon, kaki


Le kaki, aussi appelé la figue chinoise, symbolise dans la vie courante chinoise la fortune au sens matériel du terme. En le combinant avec la mandarine, on réunit ainsi, la fortune et la chance. Le plaqueminier est porteur de quatre vertus : la longévité, l'ombre, les nids d'oiseaux et la bonne santé vis à vis de la vermine. C'est la raison pour laquelle on le retrouve la plupart du temps aux abords des temples.


Chine nature Kaki persimmon Japon orange fortune longévité

 

Afficher les commentaires Lien permanent

红, rouge, red, rojo, vermelho


Ajouté le 3 oct. 2018 | Lien permanent | Commentaires


cité interdite beijing murs cinabre peinture grenade

 

Afficher les commentaires Lien permanent

transition


Ajouté le 20 juin 2017 | Lien permanent | Commentaires

I'm very fond of this english group because they sing in chinese with very simple words and they play good music.

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Encre indélébile


Ajouté le 19 juil. 2018 | Lien permanent | Commentaires

"Dois-je me dire qu'elle était 'parvenue au terme des années qui lui étaient imparties'終其天年矣 (Zhuangzi) ?Ce serait une façon de lui assigner une place définie dans le temps, mais je puis aussi la situer quelque part dans un espace imaginaire, dans les Ménines de Velazquez par exemple, comme un personnage en retrait, que je ne verrais pas mais qui pour moi serait présent dans le tableau. J'essaie tout, tous les réglages. Pourquoi pas la gaité ? N'est-ce pas la meilleure façon de lui rester fidèle ? Qu'est-ce qui me l'interdit ?" 

Une autre Aurélia par Jean François Billeter p.30

Editions Allia 


roman Chine Zhuanzi Vélazquez Ménines tableau toile

 

Afficher les commentaires Lien permanent

De Wang Wei : A propos de la pluie


Ajouté le 12 juin 2018 | Lien permanent | Commentaires

王 維 Wang Wei In my Lodge at Wang Chuan After a Long Rain



























槿


































The woods have stored the rain, and slow comes the smoke
As rice is cooked on faggots and carried to the fields;
Over the quiet marsh-land flies a white egret,
And mango-birds are singing in the full summer trees....
I have learned to watch in peace the mountain morningglories,
To eat split dewy sunflower-seeds under a bough of pine,
To yield the post of honour to any boor at all....
Why should I frighten sea gulls, even with a thought?

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Un monde simple et tranquille - Lao Shu


Ajouté le 1 mai 2018 | Lien permanent | Commentaires 1



"Je savais d'avance que le printemps passerait

Mais je ressens toujours la même émotion profonde.

J'attends que les fleurs d'été s'épanouissent

Car je les aime avec autant d'ardeur."


Traduit  et présenté par Jean-Claude Pastor- Editions Philippe Picquier


Lao Shu

 

Afficher les commentaires (1) Lien permanent

Similitude


Ajouté le 17 nov. 2017 | Lien permanent | Commentaires

I am really fond of SIO MONTERA's last works because they remind me photos that I took in Singapore's Little India...Let's compare and you'll tell me what you think about !!! 

 

walls-sing.jpg Similitude

peintre Singapore Little India

 

Afficher les commentaires Lien permanent

798 Art district Beijing RPC


Ajouté le 10 nov. 2017 | Lien permanent | Commentaires

Une journée de novembre pas comme les autres : ciel voilé, fraîcheur annonçant la proximité d'un changement subit de saison, doudounes colorées sur le dos des cyclistes, chauffeur de taxi à la thermos en inox écoutant une série de blagues à la radio, on arrive enfin après une demi-heure de route, après avoir franchi plusieurs périphériques, longé des kilomètres de tours, toutes plus ou moins étonnantes, au 798 Art District. Cet ensemble d'usines désaffectées est, et a été, le temple de la création libérée : l 'artiste Ai Weiwei, pour ne citer que le plus célèbres d'entre eux, y a fait ses preuves. Quartier bohème chic où flâne la jeunesse aisée et excentrique !.

 

dscn1329.jpg 798 Art district Beijing RPC

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Un biker Harley Davidson chinois


Ajouté le 26 juil. 2017 | Lien permanent | Commentaires

Sur une aire d'autoroute, à une vingtaine de kilomètres de Toulouse, au détour d'une pause café, notre oeil se pose sur une Harley Davidson bleue marine étincelante : le biker n'est pas loin, en train de prendre en photo une famille hollandaise en side-car... Un drapeau chinois flotte à l'arrière du véhicule piquant notre curiosité ; une plaque d'immatriculation jaune marquée du caractère Liao indique la province Liaoning (Nord-est de Pékin) d'où il est originaire ! Cela paraît incroyable et pourtant il l'a fait : 11.929,89 kms en moto à travers la Russie, la Pologne , l'Italie, Barcelone, Toulouse, Bordeaux, Paris, Bruxelles, Amsterdam et Hambourg dernière étape avant d'embarquer la moto et repartir en avion jusqu'à Dalian. C'est une grande première !  Bravo à Wang Xin qui paraît en pleine forme et au demeurant  très gentil !!!

 

20170725-111433.jpg Un biker Harley Davidson chinois

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Su Dongpo : "Par moi-même" traduction de Jacques Pimpaneau


Ajouté le 22 juin 2017 | Lien permanent | Commentaires

"Quand Yuke peint des bambous, il voit les bambous, ne voit pas les hommes. N'y aurait-il que les hommes qu'il ne voit pas !.  Perdu dans ses pensées, il semble s'oublier lui-même . Sa personne se transforme en bambous, Fraîcheur et nouveauté qui jamais ne s'épuisent.

 

 

bambous.jpg Su Dongpo : "Par moi-même" traduction de Jacques Pimpaneau

bambou peintre

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Sous le soleil exactement...


Ajouté le 16 juin 2017 | Lien permanent | Commentaires

La photo est prise du balcon de l'hôtel Gran Europe, à Coma-Ruga, une fin de matinée de juin. Le soleil est au zénith, le sable très chaud sous la plante des pieds, la mer bleu azur est tranquille. Il y a juste un petit dénivelé en entrant dans l'eau, creusé par les vagues, rien de méchant, il faut simplement s'en méfier afin d'éviter un déséquilibre fâcheux et  basculer! . Au contact de l'eau, le corps se replie sur lui-même un court instant, puis le plaisir arrive doucement, on s'élance, s'enhardit à glisser le visage sous une vague, faire comme si on allait se laisser emporter le plus loin possible, jusqu'à l'infini peut-être.

 

rencontre-au-sommet.jpg Sous le soleil exactement...

Mer soleil

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Sur la Calligraphie par Su Dongpo peintre, essayiste et poète du XIème siècle


Ajouté le 31 mai 2017 | Lien permanent | Commentaires

" ...Certains sont incapables de calligraphier en écriture régulière ou cursive, mais prétendent exceller dans la calligraphie folle des herbes. Quelle chimère ! L'écriture régulière produit la cursive et cette dernière celle des herbes.  La régulière est comme se tenir debout ; la cursive est, comme marcher ; celle des herbes, comme courir. Or, on n'a jamais  su courir si l'on ne sait ni se tenir debout, ni marcher. ..."(Traduction de Jacques Pimpaneau).


Su Dongpo

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Clin d'oeil à Qi Baishi


Ajouté le 22 mai 2017 | Lien permanent | Commentaires

Un jour de mai parfumé d'une infinité de senteurs printanières, sous un pluie battante, j'ai rencontré Qi Baishi. Qui l'eût cru ?  Il était octogénaire, tenait le pinceau d'une main encore assurée, même si le trait présentait parfois un serpentin inattendu mais néanmoins plein de grâce. Avec sa barbe et sa chevelure longues et blanchies, ses yeux légèrement perdus dans le brouillard des années passées à observer, à scruter le règne végétal et animal, lui conféraient une allure emplie de noblesse et inspiraient immédiatement le respect...Toute son oeuvre surgissait d'un coup :  une grappe de raisin mangée de moisissures accompagnée d'un poéme calligraphié, une série de poussins picorant des vers stylisés par un seul trait d'encre entortillé, des crevettes aux antennes infiniment longues, un panier de cerises rouges aux contours appétissants, un râteau de bambou trônant solitaire au beau milieu d'une page blanche  de papier Xuan, un buffle  vu par derrière comme pour mieux accentuer la courbure de l'échine ployée par l'effort...Ce fut comme un feu d'artifice de sensations multiples et fugaces...Le temps d'un après-midi.

 

qi-baishi.jpg Clin d'oeil à Qi Baishi

qi baishi crevette

 

Afficher les commentaires Lien permanent


Ajouté le 16 févr. 2017 | Lien permanent | Commentaires

Bonjour à tous !

Avec l'année du coq de feu, l'envie est venue d'ouvrir une nouvelle galerie !. Je vous invite à la parcourir de temps à autre...des surprises vous y attendent !.

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Année du Coq


Ajouté le 6 févr. 2017 | Lien permanent | Commentaires

新年快乐 !!!

 

encre.jpg Année du Coq

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Voeux 2017


Ajouté le 2 janv. 2017 | Lien permanent | Commentaires

Que la vie vous soit douce et fertile en événements !!!

 

2017.jpg Voeux 2017

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Aux "Chats peints de Noël"


Ajouté le 1 déc. 2016 | Lien permanent | Commentaires

Tout le mois de décembre, il y aura de l'ambiance à la galerie Joffre à Pau( située derrière la mairie). J'y présente mes dernières créations de bijoux, réalisées à partir de brisures de porcelaine fine de Chine, du Viet-Nam et du Japon

 

chats-peints-noel-2016-1.jpg Aux "Chats peints de Noël"

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Paris


Ajouté le 15 nov. 2016 | Lien permanent | Commentaires

Au détour d'une des arcades de la Place des Vosges...

 

place-des-vosges.jpg Paris

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Séance de Taijichuan


Ajouté le 19 oct. 2016 | Lien permanent | Commentaires

Face à l'immensité de l'Océan... 

 

sceance-de-taijichuan.jpg Séance de Taijichuan

 

seance-de-taijichuan.jpg Séance de Taijichuan

 

Afficher les commentaires Lien permanent

Qiu Xiaolong


Ajouté le 4 oct. 2016 | Lien permanent | Commentaires

Cet écrivain-poète, né à Shanghai en 1953, citoyen américain depuis 1989, est passé hier à Pau présenter son dernier roman au Salon du Polar . Ce fut une rencontre inattendue mais très interessante.  

 

qiu-xiaolong.jpg Qiu Xiaolong

Polar

 

Afficher les commentaires Lien permanent