Retour en haut

Galerie d'art

Véronique EychenneVéronique Eychenne Suivre

Retour au profil Galeries
Eychenne Véronique

Véronique Eychenne
(1969- )
Nationalité: fr France


39 œuvres   Domaines artistiques : Peinture

Après avoir relevé différents défis dans le monde professionnel en France comme à l’étranger, une trêve s’imposa et me permit de laisser libre cours à mon esprit artistique.

Je suis née à NICE le 20 Avril 1969.

Peintre autodidacte, je le revendique en gage de liberté.

Mon leitmotiv : l’abstraction.

J’ai peint mes premières toiles après que mon père (lui-même peintre autodidacte) m’ait offert un ensemble de tubes et de pinceaux : il avait perçu ma soif de créativité….

Je ne sais d'où naissent mes tableaux, de mon imagination sans doute, mais les formes se développent, les couleurs s'imposent.
.
Dans mes tableaux, je tente d’apprivoiser les matières et textures. Je les utilise en les déroutant de leur fonction première pour les destiner à l’art pictural.

La création n’a pas de limites, elle ne connaît pas de frontières, elle est un espace de liberté par excellence et c’est ce qui me plaît.

N’hésitez pas à me contacter après la visite de ma galerie pour échanger vos impressions.

Après avoir relevé différents défis dans le monde professionnel en France comme à l’étranger, une trêve s’imposa et me permit de laisser libre cours à mon esprit artistique.

Je suis née à NICE le 20 Avril 1969.

Peintre autodidacte, je le revendique en gage de liberté.

Mon leitmotiv : l’abstraction.

J’ai peint mes premières toiles après que mon père (lui-même peintre autodidacte) m’ait offert un ensemble de tubes et de pinceaux : il avait perçu ma soif de créativité….

Je ne sais d'où naissent mes tableaux, de mon imagination sans doute, mais les formes se développent, les couleurs s'imposent.
.
Dans mes tableaux, je tente d’apprivoiser les matières et textures. Je les utilise en les déroutant de leur fonction première pour les destiner à l’art pictural.

La création n’a pas de limites, elle ne connaît pas de frontières, elle est un espace de liberté par excellence et c’est ce qui me plaît.

N’hésitez pas à me contacter après la visite de ma galerie pour échanger vos impressions.


Articles:


Après avoir relevé différents défis dans le monde professionnel en France comme à l’étranger, une trêve s’imposa et me permit de laisser libre cours à mon esprit artistique.

Je suis née à NICE le 20 Avril 1969.

Peintre autodidacte, je le revendique en gage de liberté.

Mon leitmotiv : l’abstraction.

J’ai peint mes premières toiles après que mon père (lui-même peintre autodidacte) m’ait offert un ensemble de tubes et de pinceaux : il avait perçu ma soif de créativité….

Je ne sais d'où naissent mes tableaux, de mon imagination sans doute, mais les formes se développent, les couleurs s'imposent.
.
Dans mes tableaux, je tente d’apprivoiser les matières et textures. Je les utilise en les déroutant de leur fonction première pour les destiner à l’art pictural.

La création n’a pas de limites, elle ne connaît pas de frontières, elle est un espace de liberté par excellence et c’est ce qui me plaît.

N’hésitez pas à me contacter après la visite de ma galerie pour échanger vos impressions.

INFLUENCES NOMADES A L'HOTEL MONTAIGNE

INFLUENCES NOMADES A L'HOTEL MONTAIGNE


Retour


Edition de Cannes

Lundi 11 Décembre 2006




Compte-rendu Cannes


Influences nomades à l'hôtel Montaigne


exposition

Véronique Eychenne affiche ses « Influences nomades » à l'hôtel Montaigne, à Cannes. Peintre autodidacte, elle présente une exposition de 18 toiles aux influences africaines et guerrières. Tons ocre et sable qui rappellent le soleil oriental, couleurs chaudes de l'Afrique, tout nous pousse vers des terres sauvages et libres.

Pour cette artiste qui a vécu des années à Dakar et à Saint Martin, la création n'a pas de frontière. Elle met l'ethnicité à l'honneur avec des toiles abstraites ou semi figuratives qui accrochent l'oeil et retiennent l'attention. Car on a surtout envie de toucher ses toiles. Passionnée par le travail de la matière, Véronique Eychenne insère sable, pierre, corde dans ses toiles et les mélange à des matières moins naturelles comme le vernis, le plastique, le feutre...

Un mélange peu probable pour un résultat qui donne vie à des toiles parfois mystiques. De nombreux esthètes s'étaient donnés rendez-vous à l'hôtel Montaigne pour cette exposition dépaysante. Ouvert depuis le mois de mars, ce trois étoiles offre un décor parfait aux toiles de l'artiste.

L'engouement suscité lors du vernissage assure a cette artiste nomade et ses influences africaines un beau et prometteur voyage jusqu'au 31 janvier prochain.





Tous droits réservés : Nice Matin

33215F0BDFB9B8E017CE725BF32E3B39F3334ACB Diff. 122 731 ex. (source OJD 2005)






Retour


EXPOSITION à CANNES : interview et critique par Axelle EMDEN

EXPOSITION à CANNES : interview et critique par Axelle EMDEN


Véronique Eychenne - Exposition à Cannes

"La création n'a pas de limites."

Véronique Eychenne expose actuellement ses toiles abstraites et semi-figuratives dans le sud de la France. Durant tout le mois d'octobre, elle sera à l'Atelier des Arts à Cannes. Née à Nice il y a une trentaine d'années, Véronique Eychenne est une autodidacte d'ici et d'ailleurs qui revendique la plus totale des libertés dans ses peintures. Son leitmotiv? L'abstraction. Aperçus, et interview.

Couleurs vives et chatoyantes pour dire les "Arabesques" et le "Nouveau monde", tons ocres et sablés en clin d'oeil au soleil oriental, touches grisonnantes et piquantes pour glacer l'explosion sur le papier... Les toiles de Véronique Eychenne sont riches. Riches de lumière, riches de techniques, mais surtout riches de liberté. "Je n'ai pas d'ornière, de conduite à suivre enseignée par un cursus académique. Je choisis une toile, je la pose sur un chevalet, et là je rêve..." Son rapport à l'art est simple, libre, purement créatif, et elle le revendique. L'inspiration existe bien sûr, mais l'influence, elle la fuit. "Je ne pense pas être influencée par un courant artistique ou un artiste en particulier. J'évite de parcourir les expositions d'artistes contemporains pour ne pas être influencée..." En véritable artiste, c'est en elle-même que cette peintre puise pour réinventer la vie et ses impulsions, les révérences et les escapades, les ondes et les songes. N'en déplaise à ceux qui évoqueront "La Naissance du monde" d'un Miro à la vue des "Origines" de Véronique Eychenne, ou qui interpréteront son "Explosion" comme un "Guernica" réinventé, c'est de ses voyages et des hasards de sa vie qu'elle tire ses traits de pinceaux et ses horizons.

Hasard de la vie la peinture, vraiment? Oui et non. "Mon père est peintre autodidacte aussi, et... Ca a son importance! Il est toujours resté dans l'ombre, malgré son talent de génie, et j'ai grandi en le voyant passer son temps devant son chevalet, cigare à la main et musique douce en fond. J'ai peint mes premières toiles à la suite de l'un de ses cadeaux: un ensemble de tubes et de pinceaux. Depuis des années, il ne cesse de m'encourager à exposer, et à présenter mon travail aux galeries." Véronique Eychenne peint donc depuis longtemps, très longtemps, mais c'est seulement depuis un peu moins de deux ans qu'elle consacre sa vie à la peinture. Une décision qui a été fortement encouragée par son père, mais qui s'ancre dans de longs détours, loin de Nice et de la côte d'azur.

"C'est mon père qui a perçu très tôt ma soif de créativité, mais ce qui l'a vraiment développée, ce sont mes voyages, sans équivoque." Cinq ans à Dakar et quatre ans à Saint Martin ont en effet marqué cette artiste, dont les toiles ne cessent de rechercher la plus parfaite définition de "l'ethnicité". "Africa", "Masque ethnique", "Nomade" sont autant de titres qui disent combien l'Afrique et l'expatriation ont inspiré les "mirages" de Véronique Eychenne et changé son regard sur l' "Humanité". "La lumière, les couleurs, les gens du Sénégal ont été une source profonde d'inspiration." Mais l'impulsion est venue plus tôt, aux Antilles, par un hasard sans coïncidences: "J'étais alors restauratrice, et je voulais une décoration tendance. Comme je ne trouvais pas de toiles adéquates sur l'île, je me suis mise à l'oeuvre! La peinture est venue naturellement, même si j'ai été accompagnée par un grand peintre, qui avait d'ailleurs réalisé une fresque murale pour notre restaurant. Mes premières ébauches sont donc nées à Saint-Martin. Puis, mes premières toiles réalisées, une envie soudaine de renouveler l'expérience me prenait sans cesse: j'accrochais et décrochais mes tableaux pour changer l'atmosphère du restaurant, et j'ai commencé à les vendre."

"C'est seulement depuis 2005, date de notre retour en France, que je me consacre uniquement à ma peinture. J'étais essoufflée par mes diverses expériences professionnelles, et la trêve s'est imposée d'elle-même. Je retrouve une sérénité inégalée devant mon chevalet. Je peins la nuit, quand tout le monde dort et que tout est calme. Pour moi, la création n'a pas de limites, elle est sans frontières, et c'est cet espace de liberté qui me plaît par-dessus tout." Cette liberté, elle se ressent dans les choix et les techniques de l'artiste. Petites incrustations de miroir, de cuirs ou de végétaux, collages, travail de la matière et du relief, mélange de textures insolites caractérisent les oeuvres de Véronique Eychenne. "Je ne sais pas d'où naissent mes tableaux: les couleurs s'imposent, les formes se développent, mais la recherche de la lumière et le travail de la matière sont mes deux fils conducteurs. J'aime dérouter les objets ou les matières de leur expression première pour les transformer en les mariant sur mes toiles." Des inventions qui sont incontestablement invitation à la découverte...


A noter...

Exposition temporaire:
Du 1er au 31 Octobre 2006 à L'Atelier des Arts
11 Rue du 14 Juillet à CANNES

Exposition permanente:
Galerie Levet
17 Rue Droite à NICE

Vous pouvez visiter la galerie de Véronique Eychenne à l'adresse suivante:


Voir aussi sur CultureCie...


JEUX DE LUMIERE A LA JEUNESSE ET SPORTS

JEUX DE LUMIERE A LA JEUNESSE ET SPORTS


Deux femmes sont à l'honneur à la Direction Départementale de la Jeunesse et des sports jusqu'au 29 Mai. Véronique EYCHENNE, qui revendique sont statut de peintre autodidacte. Ses toiles, aux tons chauds, s'orientent vers l'abstraction, jouant de la lumière et de la matière. Et Jeannine Bernardon-Le Van qui a sélectionné ici une série de "compositions" qui constituent autant d'études sur la matière, la lumière et le volume. Exposition ouverte au public du lundi au vendredi -9h à 12h et de 13h30 à 16h30, jusqu'au 29 mai. NICE MATIN lundi 22 Mai 2006

Exposition au 19ème FESTIVAL DU LIVRE de MOUANS SARTOUX


les 6, 7 et 8 Octobre 2006 sur le stand de l'imprimerie CIAIS


Expos Collective (Listing)


Exposition à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports de SAINT LAURENT DU VAR du 10 Avril au 19 Mai 2006 avec Jeannine Bernardon - Le Van sur le thème JEUX DE LUMIERE


Expos Solo (Listing)


EXPOSITION A L'HOTEL RADISSON SAS DE NICE du 19 Mai au 11 Juin 2006
sur le thème INFLUENCES NOMADES


LE HALL au RADISSON SAS

LE HALL au RADISSON SAS

LE BAR L'ABSOLUT du RADISSON SAS

LE BAR L'ABSOLUT du RADISSON SAS

EXPOSITION A L'HOTEL RADISSON SAS DE NICE

EXPOSITION A L'HOTEL RADISSON SAS DE NICE





Vernissage DDJS

Vernissage DDJS


En compagnie de Mr le Directeur Régional de la DDJS