De volta ao topo
 

José Sales Albella


Segue Contato
Pintura, Desenho 59 Assinantes Usuário desde 2018
França
Ver todas as obras

LAPS CLAIR 15 Imagens


LAPS CLAIR 2007 C'est le pouvoir de l'imaginaire celui de questionner les limites de l’acquis. Il est l'affirmation d’une renouvelée construction mentale (imagination, construction, invention) qui dérange le quotidien et tout approche de la satisfaction. Ces peintures de grande taille cherchent leur équilibre à travers une l'ordonnée et cohérente représentation figurative de ce que la lecture d’un catalogue d’exposition de l’ouvre de Velázquez au Prado provoque. Dans son l'abstraction, parce q...

CHANTIERS A VENIR 46 Imagens


CHANTIERS A VENIR. 2000- 2004. Face aux conflits de l'image contemporaine, sans renoncer a l'idée d'invention artistique, José Sales Albella nous met face une production picturale fraiche dans laquelle se fondent des genres. Il utilise les problèmes centraux de l'art, à partir de propositions qui vont de intime au visible. Sa peinture met en relation son intimité face à l'art universel. Son ouvre nait de son système de production économique qui utilise les modèles photographiques, le montage et...

DANS UN CAS COMME DANS L’AUTRE, 41 Imagens


DANS UN CAS COMME DANS L’AUTRE, 2004- 2008. Partant d'un ouvre (celle de Velázquez), et le souvenir des heures de l’enfance dans lesquelles il peut observer "les distorsions des images bordées de dentelles". L'admiration pour Zurbaran, le Gréco et Goya et bien d’autres le portent vers un grand respect pour ce qui unit les origines de nos sociétés avec l'appui de la littérature. Ce travail le mène à élaborer une écriture fragmentaire des images. Le livre est postulé en tant que lieu, en tant que...

UN PAS VERS L’AVENIR. 26 Imagens


UN PAS VERS L’AVENIR. 2018 Peintures sur papier, technique mixte, crayon, huile et encres de couleur, appartenant à une série nommée « Un pas vers l’avenir ». Le présent de chaque dessin de cette série se situe dans le temps et les moyens sa réalisation puis dans son catalogage et diffusion. Ainsi, chaque peinture est elle même comme chacun de nos actes faits de notre passée plus ou moins fabulé et des représentations de l’avenir toujours incertaines. Sa réalité se résumant au laps de chaque...

« QUIJOTES » 32 Imagens


« QUIJOTES »2010 Vers la fin de cette guerre civile, vers la fin de cette tragédie, même si sa fin était connue d’avance, ces hommes, ces « Qujotes » dressés par leurs idées trouvèrent la mort, la prison, l’exil. Mais le drame de cette pensée populaire, de cette autogestion utopique, de cette interprétation tacite de théories nées de vrais théoriciens. Cette valeur des faits, ce don de soi pour l’espoir collectif, c’est ça leur souffle retentissant. José Sales Albella

ILIUM VERITAS 14 Imagens


ILIUM VERITAS. 2011 Dans la peinture ainsi comme dans la pensée en générale, survit un drame, celui de la relation de l’humanité avec la fiction. Étant la fiction l’un des principaux leviers des artistes, ainsi que des enfants. Étant la fiction une manière d’assimiler le monde qui nous entoure. Que faisons-nous ? Dans cette époque ou rien n’étonne. Que devient-elle ? Est possible que cette fiction puise se passer de la réalité elle-même et ainsi être plus alèse. Cette fiction n’a pas besoin d’ap...

DES CHATEAUX. 8 Imagens


DES CHATEAUX. 2012 Dans ces images construites, le dessin, la peinture, sont assujettis au confit des vérités qui affectent l'abstraction, ainsi que la matérialité mentale. Ces peintures et dessins cherchent leur équilibre à travers une l'ordonnée et cohérente représentation figurative. Ce jeu préoccupe à ceux qui cherchent des éléments fixes pour faire front à la réalité. Mais dans les arts où l'abstraction est genre, il a lieu plus d’une manière de questionner les limites de notre savoir dans...

DU QUOUTIDIEN 20 Imagens


DU QUOUTIDIEN 2012 Une évidence vint réveiller mes habitudes, le désir de peindre le monde qui virevolte et tourne autour de nous. C’est cette déterritorialisation qui fait remonter en surface les non-dits de la culture, mes territoires d’enfance dans la campagne, ses souvenirs fantasmés, son imaginaire, ses premiers émois, sa réalité actuelle parfois distordue comme le sont les rêves. Voici la jouissance de la peinture. Non seulement comme exutoire mais comme perspective, la renforçant en y m...

Oxydes. 20 Imagens


Oxydes. De L’oxyde de fer, quelques uns rehaussés à l’encre sur papier d’arches de 300 grammes. « Je veux être cet homme tellement naturel qui croit voir des animaux dans le repli des roches, là-bas au fond de la caverne. L’or caramel de l’oxyde de fer, l’or caramel et noir des regards, la tendre et forte sensualité des lèvres... Des affinités de l’univers, de la danse magnétique des pensées, d’un curieux désir d’un dessin primordial naquirent ces trais roux. Mutilée, déformée dans tes replis...

« Comme un scarabée dans le bol » 2012 17 Imagens


« Comme un scarabée dans le bol » 2012 Une autre peinture! Un autre dessin. Souffrons nous trop pour demain? Est-ce pour cela qu’on s’accroche au présent avec le plus d’intensité possible? Au tour de cela un mode de vie s’installe. Matinal, régulier, suivant des chemins longs, des démarches et de séries plus amples. Souvent pour ne pas perdre le fil de mes propos, pour temporiser une démarche un grand thème s’impose. D’un souvenir, d’une évidence constituante se bâtit ce que communément on appe...

Presse-papiers. 20 Imagens


Presse-papiers. L’air du temps est plein d’images. Face aux moyens de communication l’art est une image comme les autres ? Est ce l’art qui fait les images ou le contraire ? Tout se dénature, se dissout dans l’instant plus que dans l’essence. Les choses sont et restent là où elles sont. Par contre leur image se faufile partout, parce que temps et histoire ne sont qu’une affaire de circonstances. Je trouve mes images, chez moi, dans l’atelier, dans des livres, des Art’press et des revues littérai...

Dépositions tuberculines 2013. 14 Imagens


Dépositions tuberculines 2013. Huiles sur papier. 56 x 73 cm et dessins aux crayons de couleur. 90 x 110 cm. Des Goya et des pommes de terre. Toujours, chaque jour, quotidiennement il faut être. Il faut être disposé. Demeurer bienveillant en attendant de renaître. Renaître avec une mémoire intacte. Renaître par ce que notre mémoire filtre et trie. Amarré à la chair qui nous maintient en vie à la douleur de notre contact au monde. Nous entendons les chants funèbres dès que nous naissons. Et chac...

Dans le ciel les racines. 18 Imagens


Réagissant à ma proposition de créer quelque chose ensemble Charles Camberoque photographe majuscule et ami, m’a communiqué une poignée de photographies. Des images anciennes et inédites prises dans une procession à la cathédrale de Saint Fulcran et dans les rues de Lodève. Avec une solennité complice il me dit : « Il n’y a que toi qui peut faire quelque chose avec toutes ces ambiguïtés... »
En entendant ses paroles, j’étais flatté et perplexe. Une inquiétude s’emparait de moi, comme elle se mél...

Chants de terres 57 Imagens


Alors que cette série de toiles prenait forme dans mon atelier entre 2014 et 2015, mes choix définitifs se concentrent sur ce qui reste, et surtout ce qu’il reste à essayer. Il s’agit de ce que je donne ou non à voir mais également de confronter les choses qui m’intéressent et celles qui me dépassent. C’est de construire l’avenir contrastant, ma terre espagnole avec ma vie à Montpellier. J’ai fait des installations à peindre. Là où le flux de la presse ne me donnerait que le temps de constater...

écoute les champs 55 Imagens


Peintures à l’huile sur toile ou papier, quelques dessins appartenant à une série appelée « écoute les champs ». Série peinte entre 2015 et 2016. Paysages et vues de mon village et quelques un au tour dans la partie Valencienne (Espagne) du Maestrat et la plana Alta. Fuyant de l’image pittoresque sans ignorer le quotidien et l’essentiel du rêve qui nous unit là d’où ont viens. Mais dans la vie ont va et ont vient. Déterré vocationnel là où je voyage parle avec là d’où viens et ça me fait sentir...

St Guilhem le Désert, ballade au fin du monde 15 Imagens


Peintures à l’huile sur toile ou papier, appartenant à une série appelée « St Guilhem le Désert, ballade au fin du monde ». Paysages de terre et d’histoire. Natures « mortes » par fois, sur le chemin de st Jacques de Compostelle. Situations intimes submergées par l’imaginaire. Allégories faisant référence à l’histoire des lieux ou de ces paysages héraultais. Dialogues entre le ici et maintenant et un ailleurs imaginaire.

Retour de promenade à New York 10 Imagens


Peintures à l’huile sur papier ou toile, appartenant à une série appelée « Retour de promenade à New York ». Sur un gros livre des éditions Taschen sur New York, à la manière d’une nature morte allégorique je révèle mon imaginaire au rencontre des photographies de :Margaret Bourke-White, Berenice Abbott, Ruth Orkin, Allen Ginsberg et bien d’autres. Natures « mortes » ou installations peintes, dépositions etc. faisant référence à l’histoire de l’art. L’intimité poétique face a la grande culture...

la forge de l’oubli 13 Imagens


Peinture à l’huile sur papier, appartenant à une série appelée « la forge de l’oubli ». Images froissées, papiers froissés représentant des moments plus ou moins loin dans le temps ou un émoi esthétique qui advint à travers certaines images.

Double horizon 38 Imagens


Peintures à l’huile sur toile et papier, appartenant à une série appelée « Double horizon ». Paysages à terre et paysages dans le ciel. Natures « mortes » par fois, portraits et situations intimes submergées par l’imaginaire. Allégories faisant référence à l’histoire des lieux ou du monde. Dialogues entre l’ici et maintenant et un ailleurs imaginaire.

affinités électives 41 Imagens


Peintures à l’huile sur papier ou toile, appartenant à une série appelée « affinités électives ». Natures « mortes » ou installations peintes, dépositions etc. faisant référence à l’histoire de l’art. L’intimité face a la grande culture se mélangeant a d'autres images, objets et connotations. Quelques peintures dans la série sans s’écarter du fil conducteur principal de cette démarche confrontent des paysages urbains des objets et d’autres images.