415,03 $US

Elisabeth Celle

sans titre 1 (2020)

Type d'œuvre
Dimensions
12,2x9,8 in
Dimensions de l'oeuvre seule, sans encadrement: 11,8x9,5 in
Techniques
Support ou surface
Papier / Monté sur Métal
Encadrement
Cette œuvre est encadrée (Cadre + sous verre)
Prêt à accrocher
L'œuvre dispose d'un système d'accroche lui permettant d'être fixée sur un mur.
Ce dessin est réalisé par empreintes d'une composition de papiers froissés et encrées. A l'encre de chine sur papier artisanal chanvre, lin avec addition havane ocre et herbes. Cadre Nielsen aluminium ambre mat brossé. À propos de cette œuvre: Classification, Techniques...
Ce dessin est réalisé par empreintes d'une composition de papiers froissés et encrées. A l'encre de chine sur papier artisanal chanvre, lin avec addition havane ocre et herbes. Cadre Nielsen aluminium ambre mat brossé.

Thèmes connexes

EncredechineDessinŒuvresurpapierMatièrepapierTexture

Elisabeth Celle
Suivre
Chacun de nous vit et construit un monde d'images avec ses outils de perception et son expérience.  Comment incorporons-nous une image quand nous la percevons  ? Quelles zones communes partageons-nous...

Chacun de nous vit et construit un monde d'images avec ses outils de perception et son expérience. 

Comment incorporons-nous une image quand nous la percevons  ? Quelles zones communes partageons-nous et quelles sont celles qui nous sont singulières ? Comment se tissent ces multiples couches de vécu, mémoire et représentations ? 

Qu'en est-il de la réalité de nos zones de partage ?  De la possibilité de compréhension et d'échange de nos visions du monde de ces différents points de l'espace-temps ? La superposition des points de vue sur un même endroit, le glissement macro/micro, le tressage, le dialogue d'images cherchent à questionner la complexité et la singularité d'une perception. 

Je compose des assemblage de papiers froissés, plissés, mis en mouvement qui servent ensuite de matrices pour réaliser des empreintes à l'encre. Chaque papier est ainsi mis en relation avec sa propre texture sous un autre point de vue. Par pression, pénétration, il "s'empreinte" de lui même et revêt l'apparence à la fois de la présence et de l'absence de ce moment de rencontre. 

Plusieurs empreintes d'une même matrice sont ensuite reliées entre elles par tressage, imbrication, transparence, superposition... pour laisser place à un dialogue qui se donne
à voir.

Un dialogue mis en volume qui parle à la fois de la communication et de son échec. 

Voir plus de Elisabeth Celle

40,9x19,7 in
1 217,58 $US
27,6x35,4 in
696,1 $US
16,5x26 in
604,01 $US
19,7x25,6 in
676,97 $US

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs