Pas à Vendre

Tiphanie Canada

Dark Green Leaf (2018)

Type d'œuvre
Dimensions
19,7x19,7 in
Thèmes connexes
Support ou surface
Toile
Encadrement
Non
Tableau représentant une feuille macro. On y perçoit les nervures texturées d’une feuille encore verte. Il a été réalisé avec de la peinture acrylique et des effets avec du papier froissé et de la ficelle, sur un châssis entoilés en coton. Dark Green Leaf, comme la case totalité de mes peintures, est travaillé avec du relief. Ici le relief est apporté...
Tableau représentant une feuille macro. On y perçoit les nervures texturées d’une feuille encore verte.

Il a été réalisé avec de la peinture acrylique et des effets avec du papier froissé et de la ficelle, sur un châssis entoilés en coton.

Dark Green Leaf, comme la case totalité de mes peintures, est travaillé avec du relief. Ici le relief est apporté par de la ficelle et du papier froissé.

Une fois que j’ai obtenu le relief souhaité, j’ai recouvert la toile avec de la peinture acrylique en plusieurs couches.

Je termine presque toujours avec une peinture aux reflets métalliques : ici du doré et cuivré. En fonction de l’exposition de l’oeuvre, de l’angle d’observation, de la luminosité, le rendu peut complètement différé. En effet, les ombres et lumières sont accentuées par le reliefs et les pigments métalliques.

Thèmes connexes


feuillevertenaturenervuresmacro

Tiphanie Canada
Suivre
Tiphanie CANADA, artiste peintre autodidacte est née en 1989 à Bayonne (Pays Basque), dans le sud-ouest de la France. Dès son plus jeune âge, elle a toujours aimé la création sous...

Tiphanie CANADA, artiste peintre autodidacte est née en 1989 à Bayonne (Pays Basque), dans le sud-ouest de la France.

Dès son plus jeune âge, elle a toujours aimé la création sous toutes ses formes et pourtant, une fois son Baccalauréat Littérature & Arts Plastiques en poche, elle choisira d'étudier des domaines éloignés des arts. Durant ses études et autres expériences, elle s'expatrie successivement à New York (USA), à Marbella (Espagne), à Shanghai (Chine) et à Nusa Penida (Indonésie).

Après l’obtention de son master, l’envie de se replonger dans la peinture devient viscérale. Elle recommence à peindre en 2018, puis s’y consacre pleinement à partir de 2019.

«C’est par nécessité de retrouver un équilibre que j’ai remis ma passion au centre de ma vie. Il a fallu que je m’en éloigne pour comprendre à quel point cela fait partie de moi.»

En créant mes reliefs, je joue avec la matière, je l’explore pour créer de l’illusion. Les couleurs apportées à la matière sont des émotions. La lumière vient sublimer la matière et apaiser les émotions créant une douce harmonie et une « réconciliation » entre matière et lumière. L’interaction matière-lumière est l’essence de mon travail. J’ai un besoin viscéral d’associer les deux, comme s’ils étaient inséparables et indissociables.

Autodidacte, j’ai développé ma propre expression plastique par la pratique de techniques mixtes associant principalement des collages, de la peinture acrylique et de l’encre. Une pratique qui se déroule toujours en trois temps, où je travaille d’abord la matière avec les reliefs, la couleur comme amplificateur d’émotions et enfin la lumière comme un élément qui sublime et révèle un autre aspect de l’œuvre. Ainsi, tel un cycle qui se répète à l’infini, j’entre dans un scénario similaire pour chacune de mes nouvelles créations.

J’aborde la nature par un univers végétal et certains schémas plus abstraits de manière sensible. J’estompe les objets de mes oeuvres en me débarrassant des détails superflus pour n’en conserver que la quintessence. Pour moi, c’est en partie la suppression de ces détails qui lève un voile permettant d’entrer dans un monde d’émotions.

Voir plus de Tiphanie Canada

47,6x47,6 in
Sur demande
7,9x7,9 in
Pas à Vendre
19,7x19,7 in
Pas à Vendre
24x19,7 in
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs