Pas à Vendre

Polina Jourdain-Kobycheva

Antonia.jpg (2011)

Type d'œuvre
Dimensions
Les dimensions sont disponibles sur demande
À propos de cette œuvre: Classification, Techniques & Styles Photographie La photographie fait référence à la combinaison de processus, de techniques...
Polina Jourdain-Kobycheva
Suivre
Polina Jourdain-Kobycheva est venue à la photographie après quinze années de pratique de la sociologie dont elle est diplômée. Son implication dans la société, tant sur le plan de la recherche que sur le plan...

Polina Jourdain-Kobycheva est venue à la photographie après quinze années de pratique de la sociologie dont elle est diplômée. Son implication dans la société, tant sur le plan de la recherche que sur le plan de l’analyse des individus, lui a permis d’aiguiser son regard sur les hommes et sur les œuvres.
Tout d’abord il y eut ses photos architecturales qui traquent le détail, scrutant la matière dont elle tire un nouvel ordre organisé par sa vision d’artiste.
Par la suite son intérêt pour la danse nous donnera en 2016 des photos singulières qui seront exposées à la Crypte Sainte-Eugénie de Biarritz illustrant « Le Temps d’Aimer » où elle traite le corps en plans rapprochés et réalise l’improbable synthèse de l’esthétisme anatomique et l’onirisme des courbes.
Ses deux livres l’un sur la danse « Danse l’Absolu Délicat » l’autre sur le nu « Peinture de Lumière sur Fond Noir » annoncent et confirment un nouveau style toujours dominé par une sensibilité singulière sur la beauté.
Aujourd’hui pour Polina Jourdain-Kobycheva, le corps fait sens, le nu dont elle s’est faite une spécialiste en le traitant en plans rapprochés réalise l’improbable synthèse de la poétique du corps. Son regard affiné se porte sur le corps traversé par ce qu’il est et ce qu’il dit. Sans anticiper sur la forme, elle s’arrête sur ce que produit le corps et non sur ce qu’il risque de reproduire.
A travers la représentation du corps, Polina Jourdain-Kobycheva invente un nouvel esthétisme, un nouveau langage s’appropriant l’évolution du « corps-histoire ».
Polina Jourdain-Kobycheva propose sa poétique du corps pour faire de sa représentation non seulement un objet, mais un outil de pensée sur le monde.


• Septembre 2018 –  Exposition « En Corps. Que reste-t-il quand le corps du danseur n'est plus performant ? ». Biarritz

•  Mai 2017 – Exposition consacrée à la danse pendant le mois de la photographie. Salon du livre. Villeneuve-sur Lot

• Septembre 2016 – Exposition « Danse. L'absolu délicat » autour des danseurs du Malandain Ballet Biarritz. Crypte Sainte-Eugénie. Biarritz 

• Avril 2016 –  Exposition « Nabokov synesthète » dans le cadre du Colloque International Nabokov. Biarritz

• Mars 2015 – Vernissage photos sur mes trois grandes thématiques : nu, architecture et danse « Peinture de lumière ».  Bayonne 

• Août 2013 –  « La beauté sans du glamour ». Musée d'Etat Russe. Saint-Pétersbourg 

• Mars 2012 –  « II-eme Biennale de la photographie contemporaine ». Musée d'Etat Russe. Saint-Pétersbourg 

• Juin 2010 – « Architecture des ombres » Musée « Appartement Nabokov». Saint-Pétersbourg 

• Août 2009 – « Mikhaïlovskoïé en images ». Mémorial d’Etat réserve d’Histoire, de Littérature et du paysage naturel « Musée d'Alexandre Pouchkine » 

• Avril 2009 –  «Le mouvement pour la liberté» Exposition de photographies du ballet. Galerie « Line-café ». Saint-Pétersbourg







Voir plus de Polina Jourdain-Kobycheva

Plusieurs tailles
Impressions
Pas à Vendre
Plusieurs tailles
Impressions
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs