PIERRE DUQUOC

PIERRE DUQUOC Suivre
France

Ghost #20 (2020)
Photographie (19,7x19,7 in)


Acheter l'original

196 $US Ajouter au panier
Poser une question: Contactez le vendeur
Livraison États-Unis: 26,08 $US
Livraison Premium avec assurance et suivi.
Retours acceptés: 14 jours
Transactions sécurisées: PayPal / Carte de crédit

À propos de cette œuvre
Cette oeuvre fait partie de la galerie Ghosts.

Type d'œuvre
Édition limitée (n°1/20)
Nombre d'exemplaires: 20 | Nombre d'épreuves d'artiste: 1
Techniques
Photographie manipulée, Photographie numérique
Support ou surface
Papier
Encadrement
Non
Signature
Signé par l'artiste au dos
Certificat d'authenticité signé
Numéroté à la main
Description

Pour un photographe il est souvent paradoxal d'accepter et encore plus de faire en sorte que ses photos soient floues.

Dans la série « Ghosts », j’ai choisi de travailler sur le thème des disparitions.
Pas les plus douloureuses, telles que la perte d'un proche, mais plutôt celles que j'appellerai les petites disparitions du quotidien.

Les instants que notre cerveau capte, emmagasine dans notre mémoire, pour pouvoir ensuite les transformer à sa guise, dans ce que nous appelons nos souvenirs.

J’ai... Lire la suite

Pour un photographe il est souvent paradoxal d'accepter et encore plus de faire en sorte que ses photos soient floues.

Dans la série « Ghosts », j’ai choisi de travailler sur le thème des disparitions.
Pas les plus douloureuses, telles que la perte d'un proche, mais plutôt celles que j'appellerai les petites disparitions du quotidien.

Les instants que notre cerveau capte, emmagasine dans notre mémoire, pour pouvoir ensuite les transformer à sa guise, dans ce que nous appelons nos souvenirs.

J’ai senti que les mouvements des artistes, musiciens, danseurs, chanteurs, circassiens et autres, sont particulièrement propices à ce petit jeu là.
Ils s’effacent peu à peu derrière leurs instruments, leurs prestations, au profit des traces qu’ils vont laisser dans notre mémoire, et des souvenirs que notre inconscient va produire.
A la fin du spectacle, leur petite disparition nous aide à peupler, hanter notre esprit.

Le jeu ne s’arrête pas à la scène du spectacle, mais s’opère aussi parfois à l’occasion d’autres moments fugaces du quotidien.

J’ai poussé le paradoxe encore plus loin en faisant non pas des clichés flous des le départ, mais, comme l’aurait fait notre inconscient, en recréant le flou à partir de clichés nets.

Signaler ~ Ajouté le ©

Autres œuvres de PIERRE DUQUOC

29,5x19,7 in ©2018 par PIERRE DUQUOC
Le sang des fleurs #4 - Photographie, 29,5x19,7 in ©2018 par PIERRE DUQUOC - Figurative, figurative-594, Botanique, Fleur, Jardin, Nature morte, Limited Edition
19,7x29,5 in ©2010 par PIERRE DUQUOC
Poker - Arts numériques, 19,7x29,5 in ©2010 par PIERRE DUQUOC - Abstract, abstract-570, Art abstrait, Bandes dessinées, Cinéma, Dessin animé, Fantastique, poker, jeu, miniature, liliput
19,7x29,5 in ©2015 par PIERRE DUQUOC
La belle au bois dormant - Photographie, 19,7x29,5 in ©2015 par PIERRE DUQUOC - Abstract, abstract-570, Amour / Romance, Art abstrait, Contes de fées, Corps, Fantastique, nuit, statue, sous bois, foret, sommeil, calme, sérénité
29,5x19,7 in ©2018 par PIERRE DUQUOC
Le sang des fleurs #11 - Photographie, 29,5x19,7 in ©2018 par PIERRE DUQUOC - Figurative, figurative-594, Botanique, Fleur, Jardin, Nature, Nature morte, sang, Limited Edition
19,7x29,5 in ©2016 par PIERRE DUQUOC
The umbrella - Photographie, 19,7x29,5 in ©2016 par PIERRE DUQUOC - Figurative, figurative-594, Architecture, Lumière, Paysage urbain, Personnes, Saisons, paris, nuit, seine, pluie, parapluie, solitude, france
19,7x29,5 in ©2018 par PIERRE DUQUOC
Les grands voisins - Photographie, 19,7x29,5 in ©2018 par PIERRE DUQUOC - Couleurs, Lumière, Paysage urbain, Villes, nuit, brume, street, rue, paris, Limited Edition


Voir toutes les œuvres par PIERRE DUQUOC

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire ! Connexion

Soyez le premier à poster un commentaire !