Pas à Vendre

Michel Debray

Accident du travail (1975)

Type d'œuvre
Dimensions
Les dimensions sont disponibles sur demande
Techniques
À propos de cette œuvre: Classification, Techniques & Styles Huile Peinture composée de pigments liés avec de l’huile de lin ou d'œillettes. La technique traditionnelle consiste...

Thèmes connexes

Accident Du Travail Debray Expressionnisme Toile Huile Érotisme Poilnet Tableau

Michel Debray
Suivre
Michel DEBRAY est né à Amiens le 3 novembre 1945. Élève à l’École normale de Perpignan et de Montpellier, il mène dans l’Oise sa carrière d’enseignant qu’il achève - avec soulagement eu égard à l’imbécillité...

Michel DEBRAY est né à Amiens le 3 novembre 1945. Élève à l’École normale de Perpignan et de Montpellier, il mène dans l’Oise sa carrière d’enseignant qu’il achève - avec soulagement eu égard à l’imbécillité d’une administration obtuse et de parents d’élèves abrutis de propagande néo-libérale - au Tréport en juin 2001. Parallèlement, depuis son adolescence, il écrit et il peint.
Fortement impressionné par les Expressionnistes nordiques et germaniques, c’est d’abord une peinture ”militante”, agressive, sombre, reflétant une angoisse profonde qu’il produit. En réalité, il apprécie surtout la grande peinture des XVe et XVIe siècles flamand et italien et rien, ne l’émeut plus qu’un Piero della Francesca, un Simone Martini ou un Vermeer. Cela, c’est pour une sorte d’horizon inaccessible. En fait, il découvre en 1965 qu’il a de grandes affinités avec Clovis Trouille, peintre anarchiste picard, anticlérical, antimilitariste, intensément révolté par la Guerre de 14-18 qu’il a faite et qui l’a traumatisé. Michel Debray sera l’un des rares propagandistes de l’œuvre méconnue de Trouille dont quelqu’un a pu dire : ”Il a mis des couilles au Douanier Rousseau" !”
Avec le temps, Michel Debray va s’orienter vers une peinture presque exclusivement érotique et sa palette va s’adoucir jusqu’à utiliser parfois des gris colorés et des blancs. Comme Trouille, il juge que la déformation que certains artistes font subir à l’image du corps féminin est indigne ; comme Trouille, il pense que le caractère subversif, voire pornographique de ses œuvres, leur permettra de traverser le temps.
Michel Debray a exposé de Beauvais à Perpignan en passant par la Chapelle des Pénitents de Collonges-la-Rouge et le Salon de l’Érotisme de l’Espace Austerlitz, la Galerie des Blancs-Manteaux mais ces expériences l’ont toujours déçu. C’est pourquoi il a accueilli la formidable liberté offerte par Internet qui le met à l’abri des oukases et des censures des galeristes et des éditeurs. Depuis 1999, ses œuvres sont exposés sur son site : Le Poilnet dans la Main (m_debray). Grâce à ce médium, il a pu rencontrer des acheteurs et des modèles.
Michel Debray a publié AUTORUT DU SOLEIL, roman érotique Chez Buchet-Chastel en 1982, UNE JOURNÉE A L’ÉCOLE RURALE chez Retz en 1985 et un MANUEL ANALOGIQUE DE VOCABULAIRE, avec Danielle Debray, son épouse, chez Retz en 1990. Il a écrit d’autres romans, érotiques ou non, non édités à ce jour. Il publie gratuitement le POIL DANS LA MAIN et choisit ses lecteurs afin de ne pas être emmerdé par la censure économique. Il y fait paraître, quelquefois, des textes en picard généralement dans la veine grivoise des vieux contes paillards, mais ses oeuvres modestes se veulent résolument ancrées dans la modernité.
Michel Debray vit à Ault (Somme) au bord de la Manche, entre les falaises de Caux et la Baie de Somme. Il ne peint jamais le magnifique paysage dans lequel il baigne : il persiste à peindre des corps de femmes. Ses œuvres sont visibles chez lui, en p...

Voir plus de Michel Debray

Vendu
Pas à Vendre
Pas à Vendre
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs