Vendu
33,21 $US
Livraison vers États-Unis incluse
Qualité Musée
Soutenez les artistes contemporains
33,21 $US
42,70 $US
99,62 $US
9 488,00 $US
2864 x 3510 px
Cette image est disponible pour téléchargement avec une licence
9 488,00 $US
11 860,00 $US
11 860,00 $US

Mickael Bereriche (KESMO)

"Cold Chili" (2018)

Type d'œuvre
Dimensions
24x19,7 in
Thèmes connexes
SIGNATURE AU DOS Réagi à la lumière noire une toile deux ambiances À propos de cette œuvre: Classification, Techniques & Styles Acrylique Peinture utilisant des pigments traditionnels...
SIGNATURE AU DOS
Réagi à la lumière noire
une toile deux ambiances
Mickael Bereriche (KESMO)
Suivre
Bienvenue dans ma têteJ’aime quand ça coule et saturer tout à tas de médiums différents, à l’aide d’encres et de peintures, j’aime quand c’est sale, rouillé, moisie et pas lisse.J’aime travailler...

Bienvenue dans ma tête

J’aime quand ça coule et saturer tout à tas de médiums différents, à l’aide d’encres et de peintures, j’aime quand c’est sale, rouillé, moisie et pas lisse.

J’aime travailler les empâtements pour que ma toile prenne un peu de relief, comme un mur, il faut qu’il ce passe quelque chose sous la main.

Le ‘’tag’’ ou ‘’signature’’ fait partie du graffiti, c’est souvent ce qu’une partie des gens n’aiment pas, qu’ils ne trouvent pas esthétique ou sale...

Mais pourtant c’est une discipline très difficile qui est ancestrale, qui va s’approcher de la calligraphie ou typographie. C’est le travail de la lettre. Trouver la plus belle lettre, puis une autre, jusqu’à en faire un bloc esthétique ou pas et cohérent. 

Et j’ai commencé par le tag, j’ai toujours aimé « bien » écrire.

Pour la petite anecdote, vu que j’étais nul en dictée, ma mère me faisait des punitions à devoir réécrire chaque mots qui avaient une fautes, 50 ou 100 fois chacun

Merci maman :)

Voir plus de Mickael Bereriche (KESMO)

35,4x27,6 in
Vendu
Plusieurs tailles
Impressions
31,5x23,6 in
Pas à Vendre
31,5x23,6 in
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs