Jean-Noël Le Junter


Peinture, Sculpture 346 Abonnés Membre depuis 2007
Saint-Gély Du Fesc, France

Retour à la liste Ajouté le 14 janv. 2021


Les bienfaits de l'art

La culture et l'art en particulier ne sont pas indispensables d'après M. Macron et beaucoup d'autresPourtant la science met à mal ces idées reçues ! 

Des neurobiologistes ont mené une étude à Londres en 2012. Ils se sont demandés ce qui se passe dans notre cerveau lorsque nous contemplons une œuvre d’art et ont découvert que celui-ci secrète de la dopamine, cette ‘hormone du bonheur’. Contempler une œuvre, qu’on l’aime ou pas,  a sur nous un effet positif, l’essentiel n’étant pas d’aimer ce que l’on a vu, mais d’avoir ressenti une émotion face à l’œuvre .(Il est évident qu’ils n’ont pas fait leur étude en montrant des œuvres(?) de Manzoni ou de Catelan!!) D’ailleurs le mot ‘esthétique’ vient du grec αισθητικός qui signifie aussi ‘sensation, ressenti’. Si en plus on aime l’oeuvre, alors elle peut contribuer à nous détendre, nous ressourcer et participer à notre bien-être.                                                                                                                    Personnellement je ne suis pas vraiment sûr que ce soit vrai pour l’art dit conceptuel car avoir besoin d’une explication pour comprendre une oeuvre s’oppose à la notion de ressenti. Il en est de même pour le ‘ready made’ car dans ce cas l’artiste ne produit aucun travail. L’artiste, me semble t’il, est d’abord un artisan qui produit une œuvre singulière et originale dont il est responsable du début jusqu’à la fin. Une œuvre d’art ne provient pas de nulle part mais exige du travail, des efforts, des connaissances techniques et de la patience. Mais l’artiste va au-delà de la simple habileté et du savoir-faire de l’artisan. Il doit faire preuve de créativité, d’imagination et d’inspiration et produire quelque chose d’unique dans un style reconnaissable.                                                                                L’Art a également vocation à être partagé. En comparant notre ressenti avec celui des autres nous affirmons notre personnalité à travers les émotions originales que nous éprouvons. Nous aiguisons notre capacité de jugement.                                                   Ainsi l’Art participe à notre équilibre. Le théâtre par exemple a cette fonction régénératrice de nettoyer notre sphère émotionnelle et de créer un pont salutaire entre l’ordinaire des      émotions du public et l’extraordinaire de celle des personnages de théâtre. Aristote préconisait la représentation théâtrale afin de provoquer chez le public une purification, une libération qu’il appelait κάθαρση (catharsis). Freud envisage quant à lui l’art comme un défouloir, un exutoire. Il permet de s’évader du réel et de partager les rêves d’autrui.                 L’Art développe notre empathie et développe nos capacités intellectuelles. L’interprétation du réel - et à plus forte raison l’art abstrait - libère notre cerveau de la domination de la réalité ( ce qui est particulièrement utile en ce moment!), et lui permet de créer de nouvelles associations émotionnelles et cognitives. Grâce à l’IRM, des chercheurs ont pu lister plusieurs aspects du développement cérébral chez l’enfant optimisés par la confrontation à l’art et par sa pratique: l’attention, la différenciation, la mémorisation, la représentation géométrique, la lecture et le séquencement, la sémantique, l’ouverture d’esprit et la tolérance, l’appréhension de la complexité.


 

Commentaires 1

Soyez le premier à poster un commentaire ! Connexion

Jacqueline Claux (Jaklinclo) Portrait Jacqueline Claux (Jaklinclo)     Maureillas, France  

Merci pour ce trés beau texte qui nous réchauffe le coeur , nous les artistes peintres, et j'en profite pour vous souhaiter une belle année 2021 !