Pas à Vendre

Monsieur Jaber

Enterrement du Roi Faath (2005)

Type d'œuvre
Dimensions
11x8,3 in
À propos de cette œuvre: Classification, Techniques & Styles Peinture La peinture est une forme d'art consistant à peindre sur une surface en y appliquant...
Monsieur Jaber
Suivre
artiste autodidacte découvert par jean Dubuffet. ancien boulanger, boxeur et bateleur. A enregistré plus disques chez Pathé Marconi a fréquenté le petit conservatoire de Mireille. Personnage entouré de légendes...

artiste autodidacte découvert par jean Dubuffet. ancien boulanger, boxeur et bateleur. A enregistré plus disques chez Pathé Marconi a fréquenté le petit conservatoire de Mireille. Personnage entouré de légendes et d'histoires rocambolesques. Il est analphabète mais sous son aspect de pauvre artiste il s'en sort très bien. Sa production est sa planche à fabriques des billets de banque. Il n'a aucune considération pour son travail. Toutes les expositions sont organisés par de tierce personnes plus ou moins avisées et plus ou moins sérieuses. A vous de faire le triz.



************



Jaber EL MAJOUB est né en 1938 dans une famille de bergers de M'Saken (banlieue de Sousse) en Tunisie. A l'âge de 6 ans il a perdu sa mère et a été pratiquement élevé par sa soeur. Il n'a pas pu fréquenter l'école car il devait garder les animaux pour nourrir sa famille. Il n'a donc jamais pu apprendre à lire et écrire.

En 1958 il prend la direction de Marseille et y travaille comme boulanger avant de monter à Paris deux ans plus tard. Les petits enfants du boulanger de la rue des Blanc-Manteaux se souviennent encore de lui, car le grand-père a soigneusement conservé quelques pièces de Jaber. En effet dès qu'il avait une pause, il dessinait par terre au charbon de bois et faisait cuire la pâte à pain en forme d'oiseau, de poisson ou de fleur.

L'après-midi, il vendait ses gouaches et amusait le public place St Michel. Il s'intéressait aussi à la boxe et a effectué 17 combats. Ses talents de chanteur-auteur-compositeur lui ont ouvert les portes du Petit Conservatoire de Mireille. Il enregistra deux 45 tours chez Pathé-Marconi.

Quelques années plus tard, il fut découvert par une riche américaine qui l'emmena en Amérique.

Elle avait découvert à juste titre qu'il avait la carrure pour devenir un artiste de dimension internationale. Ils se sont mariés rapidement et Jaber reçut une galerie des mieux placés à San Francisco. Au bout de quelques mois, la galerie était devenue le lieu de rendez-vous de tous les adeptes de la scène flower-power et le commerce ne le souciait guère. Il préférait offrir ses travaux. En 1971, il obtenait le premier prix de peinture parmi 800 candidats au Plainfield Art Festival.

Il devint célèbre, mais son mariage fut un échec.



Retour à Paris il exposa en 1977 au American Center of Artists qui relançait sa carrière à Paris. Ses amis et collectionneurs le firent participer ou organisèrent pour lui de nombreuses expositions prestigieuses. Il entra dans bon nombre de collections privées et publiques de par le monde et figure dans tous les Musées consacrés à l'Art Brut ou Outsider. Comme pour de nombreux artistes, sa période de gloire connut son déclin avec la crise de fin des années 1990. Les galeries qui le défendaient disparurent.

Au lieu de se lamenter, il prenait son sort en main en vendant à nouveau ses gouaches cette fois dans le quartier Beaubourg, nouveau haut lieu de l'art contemporain. M...

Voir plus de Monsieur Jaber

Pas à Vendre
11,8x4,7 in
Pas à Vendre
9,8x11,8 in
Vendu
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs