361,78 $US

Gioia Albano

In my wood (2018)

Type d'œuvre
Dimensions
7,9x7,9 in
Techniques
Support ou surface
Toile
I introduce you here a small format from early 2018 : "In my wood" I had to make a collection for a special exhibition of small sizes paintings, no more than 20 x 20 cm and square shape. I wanted these five paintings be related between them. In Chinese culture we find the classifications of elements in number of five. They represent mainly states,...
I introduce you here a small format from early 2018 : "In my wood"
I had to make a collection for a special exhibition of small sizes paintings, no more than 20 x 20 cm and square shape.
I wanted these five paintings be related between them.
In Chinese culture we find the classifications of elements in number of five.
They represent mainly states, modes of action, stages. Their connotation is huge.
In particular for "In my wood" I wanted in this phase of my life to draw strength, contact hot and hard at once, to inspire me from the roots of the trees that go down in the earth so that the tree may tend towards the sky ... it corresponds to my own desire to take root to be in constant contact with my own vital force
It is certainly also related to my closeness to nature as a source of inspiration and as a bridge between her and my human life
In this context "In my wood" is part of a relatively recent phase of my work where several elements integrate the backgrounds
The presence of trees is fundamental to recall the feeling of wood, the search for strength, the desire for definition
The presence of the same dark forest is reassuring even in times when one feels lost. It is a reminder for me to have faith in my research, to trust in spite of everything

Size is 20 cm by 20 on canvas board, a nice rigid support
I like the idea that we can choose to hang it or put it near us
I used solvent inks and acrylic for colors as well as felt pens and black pen. Certain outlines are relieved by what is called a relief.
It is protected by a gloss varnish.
He does not fear the light and does not need a particular maintenance, we just dust it off preferably with a soft feather duster

Medium: inks, acrylics, marker pens and final gloss varnish on canvas board around 3mm deep (nice and hard support)

Ready to hang right out of package
Signed and dated on the back
Coa is provided

PLEASE NOTE : all computer screens vary in color hue, saturation, brightness and contrast, therefore your painting may slightly not look exactly like it does on your screen.

If you have any questions feel free to contact me. Thank you!

Gioia Albano © all rights reserved
Gioia Albano
Suivre
Je suis née à Milan en juin 1973, fille unique d'un artiste peintre et qui créait des patrons pour les vêtements et d'une maîtresse d’école.Je ne saurai pas dire comment ça a commencé car de que je puisse...

Je suis née à Milan en juin 1973, fille unique d'un artiste peintre et qui créait des patrons pour les vêtements et d'une maîtresse d’école.

Je ne saurai pas dire comment ça a commencé car de que je puisse me rappeler j'ai toujours eu un crayon, un feutre ou un stylo à la main.

Les feuilles et les albums se sont toujours entassés chez moi. Un nouvel album plein de feuilles blanches m'a toujours mis l'eau à la bouche si je peux dire ainsi.

D'une imagination débordante je remplissais le papier d'images et personnages de mon univers,que soit à partir du réel ou pas.

J'ai le souvenir d'une maîtresse à la maternelle qui m'avait renvoyée trois fois à ma place pour refaire un  dessin car «l’herbe est verte»  alors que pour moi elle pouvait être jaune ou bleu.

Je n’étais pas  vexée car dans mon cocon familial on m'autorise ces fantaisies  en célébrant presque toute la  force de cette fantaisie propre à l’enfance.

A la question classique «Que veux-tu faire quand tu sera grande?» la réponse était toujours «Artiste peintre»  .

Les choses se sont corsées en grandissant car les éloges n'étaient pas toujours là. Ni la compréhension de certains devoirs «d'art» notamment au collège. L'atmosphère familiale avait changé aussi pour plusieurs raisons,notamment économiques,mais pas seulement .

Je cherchais à reproduire quelque chose de plus réel dans mes dessins sans savoir forcément comment faire. On me disais que je devais rester «naturelle» sans savoir ce que cela signifiait et en me retrouvant perdue à un âge où on cherche plus à se fondre avec les autres tout en ayant besoin de repères stables.

Je ne retrouvais plus mon monde et le bien-être que le fait de dessiner m'avait toujours apporté quand je ne me posais pas de questions , au contraire un certain inconfort s'installait, la comparaison avec les autres, un sentiment d’insécurité.  

Arrive le moment pour nous de choisir le lycée en vue de notre futur métier 

Voir plus de Gioia Albano

7,9x7,9 in
Vendu
9,8x9,8 in
361,78 $US
19,7x15,8 in
Vendu
12,6x9,5 in
Vendu

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs