Pas à Vendre

Laurent Diesler

Les rayures (autoportrait d'un animal) .jpg (2019)

Type d'œuvre
Dimensions
15,8x11,8 in
J'oppose mes zébrures au triomphalisme insensé. Triste spectacle que celui de l'ignorance en pleine maturité... Moi, je m'arme de silence pour ne pas détoner de tout ce que je suis. Et si chacune des rayures que je t'oppose est un cri contenu, une balafre de l'âme, la plaie ouverte des mots ou l'écho d'un de tes doubles......
J'oppose mes zébrures au triomphalisme insensé. Triste spectacle que celui de l'ignorance en pleine maturité... Moi, je m'arme de silence pour ne pas détoner de tout ce que je suis. Et si chacune des rayures que je t'oppose est un cri contenu, une balafre de l'âme, la plaie ouverte des mots ou l'écho d'un de tes doubles... Même si c'est douloureux, je me sais touché au cœur de ce que tu n'es pas. Car la bêtise est forte de par son ignorance, puissante de par ses certitudes et admise de par sa banalité.

Thèmes connexes

ZèbreDieslerLaurent DisslerArtiste Longny Les VillagesHpe

Laurent Diesler
Suivre
Je suis ému par les témoignages de ces instants fragiles durant lesquels on ne sait ce qui s'exprime en nous. Rares sont ceux qui touchent ce fil de l'âme, en font raisonner la corde et entendent...

Je suis ému par les témoignages de ces instants fragiles durant lesquels on ne sait ce qui s'exprime en nous. Rares sont ceux qui touchent ce fil de l'âme, en font raisonner la corde et entendent la mélodie qui nous amène à créer. L'écrivain écrit, le sculpteur sculpte, le dessinateur dessine et c'est une volonté sourde aux néophytes qui nous accompagne dans la vérité et la précision de nos gestes. Le créateur ressent au centuple le murmure des sens, sait retranscrire les courbes de la vie et meurt quand on lui retire ce juste droit de s'exprimer. Je suis ému par le trait de crayon inspiré, par un jet de peinture, comme par les fresques des grands-maîtres. Mes créations sont simples. Elles transpirent mes émotions. Elles respirent ce courant qui passe de vous à moi et s'inspirent des petites particules de la vie. Et si j'inspire cette brise qui est passée par vous, j'en expirerai alors peut-être une once de l'âme des Hommes.
Merci

Voir plus de Laurent Diesler

Pas à Vendre
Pas à Vendre
Pas à Vendre
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs