Pas à Vendre

Laurent Diesler

Rue des passants sans passé.jpg

Type d'œuvre
Dimensions
11,8x15,8 in
Voici une petite illustration que je viens de finaliser. En cours de création, elle a précédemment servi à l'élaboration de "L'ivresse des rois sans sou". Il y a là une petite rue presque oubliée où quelques anciens se retrouvent autour d'un verre. On y vient pour s'oublier. On redevient un anonyme. D'ailleurs,...
Voici une petite illustration que je viens de finaliser.
En cours de création, elle a précédemment servi à l'élaboration de "L'ivresse des rois sans sou".
Il y a là une petite rue presque oubliée où quelques anciens se retrouvent autour d'un verre. On y vient pour s'oublier. On redevient un anonyme. D'ailleurs, la rue ne figure sur aucune carte.
Si vous décidez d'aller vous y arrêter un instant, vous y trouverez le petit bistrot et ses histoires de comptoirs qui relatent quelques faits locaux, des légendes du quartier, chaque fois racontées dans une version différente. Jamais personne ne s'attarde à y parler de lui et personne ne vous demandera qui vous êtes. Avant 10h00, vous y croiserez Fidèle et Consort scrutant le ciel à la recherche d'on ne sait quoi : Le temps qui file ou la météo.
Bref, soyez les bienvenus dans la rue des passants sans passé :-)

Thèmes connexes

Laurent DieslerDieslerArtiste LongnyLes Passants Sans Passé

Laurent Diesler
Suivre
Je suis ému par les témoignages de ces instants fragiles durant lesquels on ne sait ce qui s'exprime en nous. Rares sont ceux qui touchent ce fil de l'âme, en font raisonner la corde et entendent...

Je suis ému par les témoignages de ces instants fragiles durant lesquels on ne sait ce qui s'exprime en nous. Rares sont ceux qui touchent ce fil de l'âme, en font raisonner la corde et entendent la mélodie qui nous amène à créer. L'écrivain écrit, le sculpteur sculpte, le dessinateur dessine et c'est une volonté sourde aux néophytes qui nous accompagne dans la vérité et la précision de nos gestes. Le créateur ressent au centuple le murmure des sens, sait retranscrire les courbes de la vie et meurt quand on lui retire ce juste droit de s'exprimer. Je suis ému par le trait de crayon inspiré, par un jet de peinture, comme par les fresques des grands-maîtres. Mes créations sont simples. Elles transpirent mes émotions. Elles respirent ce courant qui passe de vous à moi et s'inspirent des petites particules de la vie. Et si j'inspire cette brise qui est passée par vous, j'en expirerai alors peut-être une once de l'âme des Hommes.
Merci

Voir plus de Laurent Diesler

Pas à Vendre
Pas à Vendre
11,8x11,8 in
Pas à Vendre
11,8x15,8 in
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs