Pas à Vendre

Laurent Diesler

Great again.jpg

Type d'œuvre
Dimensions
8,3x11,7 in
Great Again est certainnement ma création numérique la plus travaillée, tant en terme de temps passé qu'en recherches ou réflexion pour arriver à tel ou tel rendu. Paradoxalement, c'est sans doute la plus aboutie dans les détails. Pourtant, j'ai fait le choix de limiter les éléments, de dépouiller l'ensemble pour ne garder que l'essentiel....
Great Again est certainnement ma création numérique la plus travaillée, tant en terme de temps passé qu'en recherches ou réflexion pour arriver à tel ou tel rendu. Paradoxalement, c'est sans doute la plus aboutie dans les détails. Pourtant, j'ai fait le choix de limiter les éléments, de dépouiller l'ensemble pour ne garder que l'essentiel.
Great Again me parle aussi de ma culture de banlieue de la fin des années 80, empreinte de musique Noire américaine, mais aussi de toute la culture Street Art qui cassait les codes de l'époque et a donné des couleurs aux murs tassiturnes des alentours de la capitale. Ce travail est donc un arret sur image, aux alentours de 1987, quand cette culture n'avait pas encore été abîmée par les clichés et prise pour un vecteur de violence et d'argent facile.

30 euros sur papier photo.

Autres impressions sur demande :
- Poster (75/50cm)
- Toiles
- Avec encadrement
- Aluminium et plexiglas.

Numéroté jusqu'à 10 exemplaires.

Thèmes connexes

Hip HopBlack PoepleCulture UrbaineNew YorkRap

Laurent Diesler
Suivre
Je suis ému par les témoignages de ces instants fragiles durant lesquels on ne sait ce qui s'exprime en nous. Rares sont ceux qui touchent ce fil de l'âme, en font raisonner la corde et entendent...

Je suis ému par les témoignages de ces instants fragiles durant lesquels on ne sait ce qui s'exprime en nous. Rares sont ceux qui touchent ce fil de l'âme, en font raisonner la corde et entendent la mélodie qui nous amène à créer. L'écrivain écrit, le sculpteur sculpte, le dessinateur dessine et c'est une volonté sourde aux néophytes qui nous accompagne dans la vérité et la précision de nos gestes. Le créateur ressent au centuple le murmure des sens, sait retranscrire les courbes de la vie et meurt quand on lui retire ce juste droit de s'exprimer. Je suis ému par le trait de crayon inspiré, par un jet de peinture, comme par les fresques des grands-maîtres. Mes créations sont simples. Elles transpirent mes émotions. Elles respirent ce courant qui passe de vous à moi et s'inspirent des petites particules de la vie. Et si j'inspire cette brise qui est passée par vous, j'en expirerai alors peut-être une once de l'âme des Hommes.
Merci

Voir plus de Laurent Diesler

Pas à Vendre
Pas à Vendre
23,6x31,5 in
Sur demande
Pas à Vendre

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs