467,86 $US
35,65 $US
738 x 1000 px
Cette image est disponible pour téléchargement avec une licence
35,65 $US
142,60 $US
297,08 $US

Claude Marchalot

Les chutes de Gullfoss

Type d'œuvre
Dimensions
24x18,1 in
Techniques
Support ou surface
Papier
Encadrement
Non
samedi 24 mai (suite) Nous poursuivons notre route vers le nord est et arrivons bientôt aux chutes de Gullfoss. Les touristes sont nombreux et doivent remercier Sigridur, l'intrépide islandaise qui a tout fait pour préserver ce site qui faillit disparaître en 1920 pour laisser la place à un barrage! Cette pionnière de la défense de l'environnement...
samedi 24 mai (suite) Nous poursuivons notre route vers le nord est et arrivons bientôt aux chutes de Gullfoss. Les touristes sont nombreux et doivent remercier Sigridur, l'intrépide islandaise qui a tout fait pour préserver ce site qui faillit disparaître en 1920 pour laisser la place à un barrage! Cette pionnière de la défense de l'environnement se rendit à pied jusqu'à Reykjavik et menaça de se jeter dans les eaux si le projet était maintenu! Elle obtint gain de cause, les paysages d'Islande y ont gagné et on ne peut pas dire que l'économie y a perdu: ce site du "triangle d'or" est l'un des sites naturels les plus visités d'Islande.
Ce sont les plus spectaculaires chutes d'Islande, à ne pas manquer!
Claude Marchalot
Suivre
est né le 26 mars 1948 à Quimper qu'il quitte pour Rennes, avec sa famille, en 1964. Les premières peintures, gouaches puis rapidement huiles, sont effectuées pendant ces années rennaises conclues en 1972 par...

est né le 26 mars 1948 à Quimper qu'il quitte pour Rennes, avec sa famille, en 1964. Les premières peintures, gouaches puis rapidement huiles, sont effectuées pendant ces années rennaises conclues en 1972 par l'obtention d'un DEA d'informatique et d'un AEA de géomorphologie des océans. Diverses peintures, de paysages, essentiellement, se succèdent : Rennes et sa campagne, les bords de Rance que l'exercice du monitorat de voile lui permet de découvrir...



En 1972, arrivée dans la région brestoise et découverte des paysages environnants puis mariage avec Marie, de Paimpol en 1975. Ils ont 3 enfants et 1 petit enfant. Paimpol et ses environs s'ajoutent aux motifs de prédilection. Sa vie professionnelle se déroule à l'Ifremer. Les peintures (huiles et aquarelles) sont alors épisodiques; les carnets de croquis faits à l'occasion de voyages et des croisières familiales s'accumulent sans être beaucoup exploités, sinon à l'occasion de la réalisation d'une ou deux huiles, chaque hiver.



En 2008, la fin des activités professionnelles sonne le retour de la peinture au premier plan.



Sur le plan artistique, ses références, en aquarelle au moins, pourraient se situer dans la ligne de l'école anglaise de l'aquarelle dite topographique (XVIII et XIXème siècle), faite d'effet de lumière, de lavis successif et transparents. Mais c'est une artiste américaine, Jeanne Dobie, Philadelphie, auteure du magistral Faire chanter la couleur, (éditions Bordas) qui lui apporte les fondements techniques, la palette de pigments purs et les couleurs lumineuses qui vibrent.

Voir plus de Claude Marchalot

14,2x20,1 in
321,2 $US
14,2x14,2 in
Pas à Vendre
20,1x14,2 in
Pas à Vendre
18,1x24 in
Vendu

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs