CYBER MONDAY
Jusqu'à -70%
622,46 $US
24,18 $US
Livraison vers États-Unis incluse
Qualité Musée
Soutenez les artistes contemporains
24,18 $US
34,11 $US
135,16 $US
33,90 $US
3054 x 3033 px
Cette image est disponible pour téléchargement avec une licence
33,90 $US
135,61 $US
282,53 $US

Christine Barone

Transcender l'existant 14 (2021)

Type d'œuvre
Dimensions
21,7x21,7 in
Dimensions de l'oeuvre seule, sans encadrement: 15,8x15,8 in
Support ou surface
Toile / Monté sur Châssis
Encadrement
Cette œuvre est encadrée
Prêt à accrocher
L'œuvre dispose d'un système d'accroche lui permettant d'être fixée sur un mur.
Titre: Transcender l'existant 14 Matériaux: plastique Technique: Acrylique, bombe aérosol Dimensions: 40x40cm Année: 2021 Couleurs: noir, rose Cette série, commencée en période de confinement, nous interroge sur ces produits du quotidien, devenus banals mais tout à la fois toxiques. Dans cette oeuvre,...
Titre: Transcender l'existant 14
Matériaux: plastique
Technique: Acrylique, bombe aérosol
Dimensions: 40x40cm
Année: 2021
Couleurs: noir, rose

Cette série, commencée en période de confinement, nous interroge sur ces produits du quotidien, devenus banals mais tout à la fois toxiques.
Dans cette oeuvre, la plastique par endroits disparaît ou est mis en exergue. Pluie, océans de plastique... mais le plastique de cette oeuvre est sauvé du désastre.
Au lieu de jeter ne peut-on pas recycler, détourner, re-créer à partir de l'existant, sans en faire fi, le transcender et qui sait, créer un monde nouveau?

Thèmes connexes

Transcender L'existantRoseFluoPopPlstique

Christine Barone
Suivre
Née et résidant à Marseille, Christine a depuis très jeune ressenti le besoin de créer. C’est à l’adolescence que les collages font leur apparition avec l’accumulation de petites choses trouvées de-ci de-là...

Née et résidant à Marseille, Christine a depuis très jeune ressenti le besoin de créer. C’est à l’adolescence que les collages font leur apparition avec l’accumulation de petites choses trouvées de-ci de-là ainsi que le travail de la matière et des couleurs brutes.

Lors de ses études de Stylisme-Modélisme, elle découvre les œuvres de Francis Bacon et d’Orlan avec notamment ses études sur ‘Le Drapé’. Entre horreur et perfection divine quelque chose s’ébranle en elle. Des croquis naissent. La première véritable toile qui en découle est un cri de douleur qui cherche la réponse à cette épineuse question : comment être soi ?
Confrontée à ce corps féminin standardisé par la mode, plusieurs tableaux alternant entre souffrance et apaisement voient le jour.

Ce n’est qu’après la fermeture de son entreprise d’e-commerce qu’elle reprend les pinceaux. 10 ans de silence créatif mais la question est toujours là, viscérale. De nature sensible, les aléas des personnes qui l’entourent, entre burnout et sentiment de ne pas trouver leur place dans ce monde, font écho à ce qu’elle ressent.
C’est armée de ses pinceaux et de couleurs aussi vives que sombres, qu’elle met en lumière et sublime nos imperfections, nos ratés et ce que nous pensons insignifiants. S’accepter soi n’est-il pas aussi un moyen d’accepter l’autre ? Créer un monde paisible, pour eux, pour elle, pour nous, voilà ce que veut Christine.

Mais sa vision du monde est globale. Alors oui, il y a aussi cette nature en proie à la pollution qu’elle ne peut pas laisser de côté. Par ses œuvres, elle contribue au recyclage tout en nous interrogeant sur tout ce plastique qui envahit notre quotidien.

Après tout, l’art n’est-il pas là pour inventer un monde nouveau ?

Voir plus de Christine Barone

19,7x25,6 in
201,72 $US
23,6x35,4 in
688,16 $US
6,9x9,5 in
259,36 $US
16,1x13 in
438,03 $US

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs