Un réseau de faussaires de peintures de Francis Bacon démantelé par la police italienne

Un réseau de faussaires de peintures de Francis Bacon démantelé par la police italienne

Ajouté le 13 sept. 2021 - 3 minutes de lecture

500 dessins et collages prétendument réalisés par l'artiste irlandais Francis Bacon ont été saisis par les autorités italiennes.

886886-429752720552136-6089064555827291664-o.jpeg

Cristiano Lovatelli Ravarino crédit @francisbaconcollection

500 dessins et collages ont été saisis par les autorités italiennes.

500 dessins et collages prétendument réalisés par l'artiste irlandais Francis Bacon ont été saisis par les autorités italiennes. Les objets de valeur comprenaient également 3 millions d'euros en espèce. Cinq personnes sont impliquées pour associations de malfaiteurs "visant à authentifier et à diffuser de fausses œuvres d'art, à frauder et à blanchir de l'argent", selon un communiqué officiel de la police.

Un collectionneur de Bologne est un suspect majeur dans cette affaire. Il a déjà été impliqué dans deux enquêtes différentes débutant en 2018. La première a été lancée par la police lorsqu'elle a trouvé "de nombreuses œuvres d'art dont deux dessins portant la signature de Francis Bacon".

Cinq personnes ont été impliquées pour des complots criminels

Cinq personnes étaient impliquées pour des complots criminels "pour authentifier et diffuser des pièces d'art factices, de la fraude et du blanchiment d'argent", selon une déclaration officielle de la police. La déclaration précise que la deuxième enquête lancée par les autorités fiscales portait sur "des irrégularités financières utilisant des devises étrangères incompatibles avec ses sources de revenus autorisées."

Une sélection de dessins et de collages de la collection de Cristiano Lovatelli Ravarino des œuvres de Francis Bacon ont été présentées à la Gallery de Mayfair en avril 2016. Elle a produit beaucoup de remous dans l'actualité car la succession Bacon n'avait aucune authentification de la collection et l'auteur du nouveau catalogue raisonné Bacon l'a rejetée comme fausse. Les œuvres auraient été réalisées en Italie de 1977 à 1992. Elles seraient sous la "garde temporaire" de David Edwers, frère de l'amant de longue date de Bacon, feu John Edwards, mais seraient la propriété de Ravarino.

Lors de son exposition à Mayfair, la galeriste Alice Herrik a indiqué que quelque 600 dessins avaient été réalisés de 1977 à la mort de Bacon en 1992 pour Ravarino, l'un des amants de l'artiste.

65700372-1116518598542208-4884525044266434560-n.jpeg

Cristiano Lovatelli Ravarino crédit @francisbaconcollection

Les œuvres de Bacon appartenant à  Ravarino ont été rejetées

L'auteur du catalogue raisonné de Bacon, créé pour la succession de Francis Bacon, a rejeté les œuvres de Ravarino. En 2012, Martin Harrison a déclaré à un tribunal de Cambridge que six dessins présentés étaient "des pastiches, voire des parodies de l'œuvre réelle de Bacon." Afin de brouiller les pistes, divers spécialistes ont montré que les signatures pouvaient être correctes, et le tribunal n'a pas pu prouver que le corps de travail est faux.

Francis Bacon (1909-1992) est célèbre pour ses triptyques, dont l'un, "Lucian Freud Three Studies", s'est vendu chez Christie's à New-York pour 142,4 millions de dollars (120 millions d'euros) en 2013. L'artiste d'origine irlandaise était le fils des éleveurs de chevaux. Il était l'un des principaux peintres du 20e siècle. Homosexuel, il a été banni par son père très conservateur à l'âge de 16 ans, à une période où l'homosexualité était interdite. Il est ensuite passé par Berlin et Paris avant de s'installer à Londres.

Jean Dubreil Portrait Par Jean Dubreil

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs