Artiste Emergent : 4 Astuces pour Booster ses Ventes d’Œuvres d'Art en Ligne

Ajouté le 8 janv. 2021

En cette période délicate de pandémie, les chemins traditionnels de promotion artistique (prospections, vernissages, galeries physiques) ne suffisent plus pour permettre aux créateurs débutants d’accéder à la lumière. Désormais, et plus que jamais, il est essentiel de soigner sa présence en ligne pour élargir et fidéliser sa clientèle.

1. Donnez aux collectionneurs les moyens d’acquérir vos œuvres facilement et sereinement

Il existe de nombreuses plateformes de vente d’art en ligne permettant aux artistes de proposer leurs œuvres à une large clientèle de collectionneurs. Elles possèdent toutes leurs particularités plus ou moins contraignantes : sélection à l’entrée, abonnements offrant certaines fonctionnalités supplémentaires, commissions plus ou moins élevées, limitations du dépôt d’annonces…

Favoriser les plateformes ayant une bonne visibilité est un plus, notamment lorsque vous n’en disposez pas (ou peu) vous-même. Cela vous permettra d’être vu par un plus grand nombre, grâce aux promotions mise en place par ces intermédiaires qualifiés. Afin de juger de la visibilité plus ou moins forte d’une galerie d’art en ligne, vous pouvez notamment vérifier que celle-ci soit facilement accessible sur Google avec de simples mots clés. Vous pouvez aussi faire le tour de ses réseaux sociaux : le nombre d’abonnés (Instagram, Facebook, Pinterest…) est un bon indicateur de rayonnement d’une plateforme.

Là-dessus, nous n’allons pas y aller par quatre chemin : notre plateforme regroupe de nombreux avantages pour les artistes émergents. Toutefois, ceci n’étant pas véritablement le propos, nous vous laissons la liberté de découvrir nos avantages à la fin de cet article*.

Une fois que vous aurez trouvé la plateforme idéale pour mettre vos œuvres disponibles à la vente, concentrez-vous sur celle-ci. Faites alors en sorte que le lien vers cette plateforme soit accessible à partir de tous vos réseaux sociaux, pour que les intéressés qui découvrent votre travail puissent rapidement et facilement avoir accès à l’acquisition concrètes de vos œuvres. Après vos premières ventes réalisées, n’oubliez pas de mettre à jour votre listing d’œuvres afin d’éviter la déception d’un collectionneur face à une œuvre finalement indisponible à la vente : vous êtes désormais un professionnel, il faudra donc agir en conséquence pour fidéliser votre clientèle.

Un exemple d'intégration efficace d'un lien vers la plateforme de vente par l'artiste estonienne Alena Shymchonak.

2. Présence en ligne : soignez votre image

Aujourd’hui, les réseaux sociaux constituent le chemin d’accès le plus évident entre un artiste et son audience potentielle. Cela ne veut pas dire que sans eux aucun succès n’est possible, mais il semble désormais inconcevable de négliger ces puissants canaux de diffusion.

Rédigez une biographie inspirante, passe-partout, qui pourra vous servir sur vos différentes interfaces (plateforme de vente, réseaux sociaux, site web personnel). Les collectionneurs qui découvriront vos œuvres par ces canaux n’achèteront pas sans avoir d’informations fiables et intéressantes sur votre démarche artistique. L’acquisition d’une œuvre d’art est un processus personnel, plus ou moins onéreux pour une majorité d’amateurs d’art, il n’est donc pas question d’acheter une œuvre à l’aveugle. Pour certains, cet acte s’assimile à une sorte d’investissement, l’acheteur espère intimement pouvoir faire une plus-value dans un avenir lointain, il doit donc être certain que vous n’abandonnerez pas la création trop vite. N’hésitez pas à faire ressentir vos ambitions dans votre biographie, afin d’assurer aux collectionneurs votre volonté d’ascension sur le marché de l’art contemporain.

Rendez cette biographie accessible au plus grand nombre : même si vous n’êtes pas anglophone, il est nécessaire que vous traduisiez votre biographie et le descriptif de vos œuvres en anglais, pour que ces renseignements soient accessibles au plus grand nombre. En effet, sur Internet, ce sont des collectionneurs du monde entier qui parcourent les plateformes pour trouver des œuvres qui leur plaisent. Si vous n’êtes pas très à l’aise avec la langue de Shakespeare, privilégiez des instruments gratuits comme le traducteur DeepL, qui fonctionne sur le principe du Deep Learning (apprentissage basé sur des millions de traductions), ou faites marcher vos relations : nous connaissons tous quelqu’un qui maitrise l’anglais. Demandez-lui de traduire ou de corriger la traduction de votre présentation. Puisque la biographie se doit d’être concise, cela devrait être assez rapide !

Un exemple de biographie complète et inspirante par l'artiste ukrainien Oleksandr Balbyshev

Une photographie de vous en pleine réalisation ou dans votre atelier permet aux collectionneurs de visualiser la qualité de votre travail, comme ici, avec l'artiste lithuanien Aspencrow.

3. Mettez toutes les chances de votre côté : Entretenez vos relations digitales

Soyez ludique ! Quitte à entretenir vos réseaux sociaux, profitez-en pour le faire de la meilleure des manières ! Répondez aux messages, aux commentaires, et soyez authentique.

Le monde de l’art est une communauté, et comme pour n’importe quelle communauté, vous devez y contribuer plutôt que simplement attendre d’en tirer des bénéfices personnels.

Trouvez-vous un « cercle d’intimes » sur les réseaux sociaux, et notamment Instagram. Pour cela, ciblez des artistes ayant des démarches similaires à la vôtre (et dont les œuvres vous plaisent), un peu plus suivis que vous, sans être trop éloignés de votre propre visibilité. Suivez des curateurs digitaux, plus ou moins populaires, qui mettent en avant le style d’art dans lequel vous vous épanouissez. Ensuite, démarrez une relation avec eux : commentez leurs posts, demandez leurs des conseils, partagez leur travail lorsqu’il vous plait, répondez à leurs stories lorsque celle-ci sont interactives, et surtout, soyez sincères.

Se faire un réseau virtuel s’avère souvent plus simple que dans le monde réel, lorsque l’on s’en donne les moyens. Les passionnés d’art, comme vous, qu’ils soient artistes, curateurs ou éditorialistes, adorent qu’on leur pose des questions sur leurs démarches, leurs sélections, ou leurs analyses. Profitez-en pour réagir avec eux comme vous souhaiteriez que l’on interagisse avec vous. Rien ne sert d’être flatteur à outrance, soyez vous-même, posez des questions sur la technique, sur les subtilités de telle ou telle démarche...
La bienveillance attire la bienveillance, et quand viendra l’heure de mettre en avant votre travail, vos relations digitales les plus authentiques seront évidemment au rendez-vous. Plus vous serez actif dans votre segment artistique, plus vous serez visible : voilà le raisonnement à suivre !

Si vous éprouvez des difficultés pour trouver des artistes ou curateurs correspondant à votre démarche : les hashtags sont vos amis ! 

4. Pour aller plus loin : divertissez votre audience !

Aujourd’hui, les algorithmes et les réseaux sociaux permettent de connecter les artistes à leur public. Il n’est pas nécessaire d’avoir une formation en montage vidéo ou de disposer de matériel dernier cri pour partager du contenu inspirant et intéressant. Utilisez votre téléphone, filmez-vous en train de réaliser vos œuvres, mettez l’accent sur les subtilités de votre processus créatif, sur ce qu’un public non-initié n’a pas l’habitude de voir, ou encore sur les particularités de votre démarche. Un artiste a forcément quelque chose d’intéressant à faire découvrir, qu’il s’agisse de son matériel, de son atelier, de son processus de création…

De nombreux outils gratuits ou peu onéreux peuvent ainsi vous aider à réaliser des vidéos dynamiques qui sauront captiver votre audience. Les time-lapses (vidéos accélérées décrivant l’avancée de votre création), et les courtes vidéos compilant des séquences de création et des transitions énergiques obtiennent beaucoup de succès aujourd’hui. C’est d’autant plus vrai depuis le succès de réseaux sociaux tels que TikTok, qui permettent désormais aux artistes maitrisant la mise en avant de leur travail de toucher une multitude d’amateurs potentiels.

On vous conseillera donc de prendre en main l’application TikTok, certainement la plus complète et entièrement gratuite. Elle vous permettra de monter des vidéos, d’y ajouter des effets, transitions et musiques, accentuant ainsi le rythme et la puissance de vos réalisations. Vous pourrez ensuite exporter vos vidéos pour les diffuser sur les réseaux de votre choix, notamment Instagram qui agglomère un public davantage qualifié pour l’acquisition artistique, plus âgé et « fidélisable ».

 Si vous souhaitez à tout prix éviter la célèbre application chinoise, vous pouvez opter pour Inshot, application qui propose elle aussi de nombreuses transitions de qualité et des effets intéressants. Toutefois, sa version gratuite ne contient que des transitions basiques, et vous ne pourrez pas exporter vos vidéos sans un filigrane transparent en bas de l’image. Pour bénéficier de toute la puissance de cette application, et retirer le filigrane, vous devrez opter pour un abonnement d’une dizaine d’euros pour une souscription annuelle.

Si cette nouvelle manière de mettre en avant vos travaux vous effraie, pas de panique ! Franchissez le cap, expérimentez les possibilités offertes par ces applications de montage…
Un esprit créatif s’épanouira tout aussi aisément dans la création d’une œuvre que d’une courte vidéo : Une multitude d’outils sont à votre disposition pour briller, la seule limite est votre imagination.


Avec plus de 230k abonnés sur TikTok et une vidéo à plus de 5 millions de vues @nicolaiganichev est un bon exemple de réussite sur le réseau : avec des vidéos simples et efficaces décrivant son processus créatif, il parvient à créer une communauté solide et intéressée. 


On espère que ces conseils vous seront utiles. Nous aurions pu vous en proposer beaucoup d’autres, mais voilà les essentiels pour solidifier et agrandir sa communauté artistique en 2021. Si d’autres idées vous viennent en tête, n’hésitez pas à les ajouter en commentaire. Nous préparons déjà un nouvel article avec des astuces supplémentaires, ainsi qu’un article montrant des exemples de stratégies digitales intéressantes pour booster son audience à l’ère de l'omniprésence d’Instagram et TikTok : restez connectés !

 

*Pourquoi choisir Artmajeur pour présenter mon travail et vendre mes œuvres ? 

Artmajeur est une entreprise à taille humaine. Chez nous, l’artiste dispose d’un environnement adéquate pour mettre en avant ses œuvres, et plus précisément son travail. Sur une même interface, accessible aux collectionneurs et passionnés du monde entier, vous pourrez expliquer votre démarche via l’onglet Biographie, ajouter les évènements artistiques auxquels vous avez participer, ainsi que les prix et récompenses potentiellement obtenus au cours de votre carrière.  

L’inscription est gratuite, le dépôt d’œuvre illimité, et pas de sélection à l’entrée : Chez nous, il n’est pas nécessaire d’investir avant même de réaliser sa première vente. C’est plus sécurisant pour vous, et nous sommes plus à l’aise avec ça. Vous pouvez déposer autant d’œuvres que vous le souhaitez sur la plateforme, et cela totalement gratuitement.
Faites-vous plaisir, et faites-nous découvrir l’ensemble de votre travail ! 
Enfin, nous laissons aux collectionneurs la libre interprétation de la qualité de vos œuvres, nous nous refusons à la censure de certaines démarches artistiques. Après tout, l’art contemporain ne se conçoit pas sans nouveauté !

Nous appliquons les commissions les plus faibles du marché : De 20% à 10% selon les profils (20% sans abonnement, 15% avec l’abonnement Platinum, 10% pour les galeries d’art).

Nos curateurs, spécialistes du marché de l’art, sélectionnent chaque semaine des œuvres remarquables afin de les mettre en avant sur nos réseaux sociaux. Ils établissent ainsi des collections sur différents thèmes qui seront envoyées dans des newsletters récurrentes, à notre clientèle de collectionneurs internationaux. Aussi, nous réalisons chaque trimestre un magazine papier, qui met en avant certains artistes aux démarches particulièrement curieuses. Avec plus de 400.000 abonnés sur Instagram, 40.000 sur Facebook et plus de 10 Millions de visites mensuelles sur Pinterest, nos mises en avant sont particulièrement puissante, qu’il s’agisse de visibilité comme de répercussions d’achats.

Pour vous inscrire ou découvrir nos services, suivez le lien ! 

Bastien Alleaume
Content Manager - Artmajeur Online Art Gallery

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs