495 $US

Aurélien David

Transition tale V, Les Tresseurs (The Braiders) (2020)

Type d'œuvre
Édition limitée (n°8/8),
Dimensions
23,6x31,5 in
Techniques
Photographie numérique
Support ou surface
Papier
Encadrement
Non
Emballage
Roulé dans un tube
Transition tale V, Les Tresseurs, 2020
Photographie vert et blanc, 60x80cm
Impression fine art sur papier en fibres de bambou

Ces hommes sont en train de tresser des feuilles de palme pour fabriquer des entonnoirs végétaux. Ils servent à récolter un liquide blanc qui s'écoule de l'arbre. On en voit deux en bas à gauche, en forme de corne de gazelle ou d'étui pénien. C'est une tâche assez longue, exigeant habitude et dextérité. La propriété irremplaçable de ces entonnoirs est leur fraîcheur, facilitant...
Transition tale V, Les Tresseurs, 2020
Photographie vert et blanc, 60x80cm
Impression fine art sur papier en fibres de bambou

Ces hommes sont en train de tresser des feuilles de palme pour fabriquer des entonnoirs végétaux. Ils servent à récolter un liquide blanc qui s'écoule de l'arbre. On en voit deux en bas à gauche, en forme de corne de gazelle ou d'étui pénien. C'est une tâche assez longue, exigeant habitude et dextérité. La propriété irremplaçable de ces entonnoirs est leur fraîcheur, facilitant la fermentation du liquide devenant spontanément au fil des heures un breuvage de plus en plus pétillant et alcoolisé, le « vin de palme » (bien que son goût l'apparente davantage au cidre qu'au vin, pour autant qu'on ait eu la possibilité de goûter aux deux). J'aime le mouvement de la feuille à droite, que le flash peine à fixer parfaitement. C'était la fin de journée, la lumière venant à manquer m'imposa le choix d'une vitesse plus lente, faisant de cette scène la dernière photographiable. Suggérant la symbiose de ces hommes avec leur environnement, le bout d'un pied nu sur le sable en est recouvert, assurant une continuité entre le sol naturel et le corps, habitués qu'ils sont à marcher pieds-nus.

Transition tale V, The Braiders, 2020
Green and white photography, 60x80cm
Inkjet print on bamboo fiber paper

These men are braiding palm leaves to make vegetal funnels. It is use to collect the sap from the palm trees. Two pieces are viewed below the figure on the left part of the picture. It looks like gazelle horns or traditional penis coverings. That is hard work for craftmen only. Why do they not use plastic one ? I guess they want to respect their ancestors who are always looking on them even far away. That is a part of their traditions but some people even says it is just impossible to get wine without fresh vegetable funnels. Sap tends naturally to be sparkle and alcoholic because it is naturally fermented throughout the day. I like how is hadling the leaf on the right side of the picture which is not stopped by the flash light. That movement is caued by the lack ok lightning as the daylight was fallen and needed to choose a slow shutter speed. Last but not least one foot is covered by sand from the ground as to suggest us how much these men are connected to their environment.
Aurélien David
Suivre
France

Voir plus de Aurélien David

23,6x31,5 in
495 $US
31,5x23,6 in
495 $US
31,5x23,6 in
495 $US
11,8x15,8 in
336,5 $US

Artmajeur

Recevez notre lettre d'information pour les amateurs d'art et les collectionneurs