Back to top

Tout est matière à créer : le papier, le tissu, le bois, la terre, le métal. Personnellement, j'ai une prédilection pour la matière textile, mais les autres matières interviennent dans l'aventure : le papier peut être cousu ou brodé, le fer ou les végétaux peuvent teindre la fibre, des matières textiles peuvent s’intégrer avec bonheur dans une peinture contemporaine.
Ce que j'aime par-dessus tout, c'est expérimenter de nouvelles techniques, parfois délirantes, quitte à les marier avec des techniques traditionnelles, créant ainsi un choc visuel, au risque de choquer les puristes : brûler, déchirer, détruire la matière, puis la peindre ou la rebroder…
Mes envies créatives varient au gré de mon humeur, de mes sources d’inspiration, d’une image qui retient mon attention, ou de tout autre élément inattendu. Je suis très sensible à la récupération des matériaux et au concept wabi-sabi, ou l’art de trouver la beauté dans l'imperfection, l’usure et le vieillissement des choses. D’où mon intérêt pour la rouille et les bâtiments ou sites industriels désaffectés.
Mais quelle que soit la création, elle répond à un critère impératif : l’unicité.
Je ne refais jamais le même projet ... NEVER THE SAME !

Martine Brion