Retour en haut

"Je ne puis vivre personnellement sans mon art. Mais jamais je ne placerai cet art au-dessus de tout. S’il m’est nécessaire au contraire, c’est qu’il ne me sépare de personne et me permet de vivre, tel que je suis. L’art n’est pas à mes yeux une réjouissance solitaire. Il est un moyen d’émouvoir le plus grand nombre d’hommes en leur offrant une image privilégiée des souffrances et des joies communes. D'après Albert Camus, discours de réception du prix Nobel, 1957

Bernard Maricau