Retour en haut

Dans des scènes familières animées,cet artiste saisie "les gens"dans leur quotiden dans la rue en particulier,en des compositions animées et denses.
Cepandant loin d'une copie de la réalité,il transcrit ces moments de vie dans un style qui n'appartient qu'à lui.

Extrait publication grand prix eddy rugale mickailov 2012 de la fondation Taylor
écrit par madame nicole Lamothe univers des arts

eric lecam