Retour en haut
Quétard André

André Quétard
fr France

Entassés dans tous les coins de l'atelier, mais aussi parfois exposés au petit bonheur sur quelque meuble ou accrochés le long des murs, les tableaux d’André Quétard se disputent une place et envient le dernier né qui prend encore ses aises sur le chevalet. Le regard va et vient, étourdi de couleurs, dans la lumière blanche qui inonde la pièce. Des motifs s'imposent. Voici une boîte de Vache qui rit, voici des visages de petits bonshommes à la Sempé, voici des branchages... Ici, un coin de tableau qu'on croirait tout droit venu d'un dripping de Jackson Pollock ; là, un fragment de Loire rappelant Olivier Debré ; là encore, le souvenir d'un paysage abstrait de Zao Wou-Ki... Et puis, un numéro récurrent, le 72, des lettres, quelques mots tels que Bacchanale ou bien Orléans. On distingue aussi de longues frises de motifs ou de signes qui semblent issus d'un ailleurs indéfinissable…
Mais posons plus longuement nos yeux sur chaque toile, prenons un peu de recul : dans quel univers se trouve exactement notre boîte à fromage hilare associée par un vers, soigneusement calligraphié, à la célèbre fable du Corbeau et du Renard ? A quel ensemble se rattachent les compositions picturales dont nous ne voyons que des fragments ? A quel monde renvoient ces noms, ces arabesques indéchiffrables ? Les questions se bousculent car voilà que le réel se perd dans des espaces de couleurs fondues, rythmés parfois d'une géométrie de bandes verticales et horizontales qui se croisent ou s'ignorent, apparemment indifférentes à l’éventuelle signification de leur dentelle graphique.
De telles peintures sont-elles abstraites ou figuratives ? Difficile de se prononcer. Il semble bien que nous soyons ici dans une catégorie intermédiaire à laquelle il conviendrait de donner une appellation propre. C’est précisément ce qu’a fait André Quétard en forgeant le néologisme de FIGABSTION pour caractériser les œuvres qu’il peint depuis 2010.
Image d'un monde réel ou irréel, la peinture figurative prend pour modèle des éléments identifiables, reconnus, fussent-ils parfois déformés. Jusqu'en 1910, date de la première aquarelle abstraite de Kandinsky, la peinture ne dérogeait pas à la règle qui lui assignait pour mission de représenter le réel. Puis est venue une autre forme de création : « J'appelle art abstrait, écrit Michel Seuphor, tout art qui ne contient aucun rappel, aucune évocation de la réalité observée, que cette réalité soit ou ne soit pas le point de départ de l'artiste. »
Pendant de nombreuses années, comme d'autres peintres, André Quétard a oscillé entre le figuratif et l'abstrait car aucune démarche créatrice ne saurait être irréversible. Mais un jour, il a voulu faire autre chose. « Après cinquante ans d'alternance de peinture figurative et de peinture abstraite, confie l'artiste, j'ai décidé, à partir de 2010, de devenir un peintre figabstif. Figabstion est une contraction de figuration et abstraction. J'ai finalement été un peu las de ces deux formes ...



Articles

FIGABSTION: MA NOUVELLE DEMARCHE ARTISTIQUE

FIGABSTION: MA NOUVELLE DEMARCHE ARTISTIQUE

Entassés dans tous les coins de l'atelier, mais aussi parfois exposés au petit bonheur sur quelque meuble ou accrochés le long des murs, les tableaux d’André Quétard se disputent une place et envient le dernier né qui prend encore ses aises sur le chevalet. Le regard va et vient, étourdi de couleurs, dans la lumière blanche qui inonde la pièce. Des motifs s'imposent. Voici une boîte de Vache qui rit, voici des visages de petits bonshommes à la Sempé, voici des branchages... Ici, un coin de tableau qu'on croirait tout droit venu d'un dripping de Jackson Pollock ; là, un fragment de Loire rappelant Olivier Debré ; là encore, le souvenir d'un paysage abstrait de Zao Wou-Ki... Et puis, un numéro récurrent, le 72, des lettres, quelques mots tels que Bacchanale ou bien Orléans. On distingue aussi de longues frises de motifs ou de signes qui semblent issus d'un ailleurs indéfinissable…
Mais posons plus longuement nos yeux sur chaque toile, prenons un peu de recul : dans quel univers se trouve exactement notre boîte à fromage hilare associée par un vers, soigneusement calligraphié, à la célèbre fable du Corbeau et du Renard ? A quel ensemble se rattachent les compositions picturales dont nous ne voyons que des fragments ? A quel monde renvoient ces noms, ces arabesques indéchiffrables ? Les questions se bousculent car voilà que le réel se perd dans des espaces de couleurs fondues, rythmés parfois d'une géométrie de bandes verticales et horizontales qui se croisent ou s'ignorent, apparemment indifférentes à l’éventuelle signification de leur dentelle graphique.
De telles peintures sont-elles abstraites ou figuratives ? Difficile de se prononcer. Il semble bien que nous soyons ici dans une catégorie intermédiaire à laquelle il conviendrait de donner une appellation propre. C’est précisément ce qu’a fait André Quétard en forgeant le néologisme de FIGABSTION pour caractériser les œuvres qu’il peint depuis 2010.
Image d'un monde réel ou irréel, la peinture figurative prend pour modèle des éléments identifiables, reconnus, fussent-ils parfois déformés. Jusqu'en 1910, date de la première aquarelle abstraite de Kandinsky, la peinture ne dérogeait pas à la règle qui lui assignait pour mission de représenter le réel. Puis est venue une autre forme de création : « J'appelle art abstrait, écrit Michel Seuphor, tout art qui ne contient aucun rappel, aucune évocation de la réalité observée, que cette réalité soit ou ne soit pas le point de départ de l'artiste. »
Pendant de nombreuses années, comme d'autres peintres, André Quétard a oscillé entre le figuratif et l'abstrait car aucune démarche créatrice ne saurait être irréversible. Mais un jour, il a voulu faire autre chose. « Après cinquante ans d'alternance de peinture figurative et de peinture abstraite, confie l'artiste, j'ai décidé, à partir de 2010, de devenir un peintre figabstif. Figabstion est une contraction de figuration et abstraction. J'ai finalement été un peu las de ces deux formes de création qui, pratiquées de façon exclusive, brident les possibilités d'expression. »

Prisonnière de l'identifiable et depuis longtemps déjà concurrencée par la photographie, la peinture figurative, selon André Quétard, semble avoir atteint ses limites, fût-ce à travers la Nouvelle Figuration qui a fait la transition entre l'abstraction hégémonique des années 50 et la Figuration Narrative, théorisée au cœur des années 60. Quant à la peinture abstraite, l'artiste l'estime aujourd'hui « dépassée », du moins répétitive lorsqu'on en maîtrise la technique.
André Quétard a donc voulu explorer d'autres voies de la création artistique, « voir plus loin » selon sa propre expression. Pour lui, figabstion rime avec libération, émancipation des codes habituels. Cette peinture repose sur le hasard, l'instinct, et se sent particulièrement en phase avec l'art aborigène qui, lui aussi, associe fréquemment le figuratif et l'abstrait, notamment sur les totems ou dans la gravure de coquillages nacrés. Indépendante, la peinture figabstive ne se fixe aucun tabou, associant parfois à sa propre inspiration des référents artistiques connus, comme autant de clins d'œil, mêlant volontiers des mots, des chiffres, des symboles ou des pictogrammes aux éléments traditionnels d'un tableau, sans message particulier, mais dans le souci constant d'une osmose plastique.
La fusion qu'établit André Quétard entre le figuratif et l'abstrait ne s'inscrit pas nécessairement dans les seules dimensions de la toile. Elle va parfois au-delà et trouve alors un prolongement dans notre propre espace. En témoignent des chaises comme des totems, peints eux aussi très librement et étroitement associés à des tableaux figabstifs, dans une même harmonie chromatique. En témoignent également des éléments extérieurs tels qu'une plante ou une fenêtre dont l'ombre, apparue fortuitement sur la toile, va se trouver définitivement intégrée à la composition comme une intrusion de la réalité dans l'univers autonome de la peinture. Par le jeu du regard, tout se passe alors comme si l'œuvre générait à ses côtés un objet identifiable, tangible (siège, fenêtre...) et, dans l'autre sens, comme si cet objet perdait son image dans le tableau ou s'y réduisait à un fantôme de lui-même. Mais chez André Quétard, tout élément concret peut aussi devenir le support d'une création libre qui en modifie la perception, au-delà de nos habitudes : une fois parés de motifs inclassables, un tabouret, un fauteuil, un buffet... perdront leur fonction première et entreront dans le monde figabstif, pour le plus grand plaisir des yeux.

Christian Jamet

Auteur de plusieurs ouvrages sur la
peinture, Christian Jamet est aussi romancier.
Il vit et travaille à Orléans
Merci à toi Christian, qui a su si bien expliquer ma démarche artistique. André


Ma Peinture me permet tous les voyages,elle se construit malgré moi,une lutte perpétuelle entre le conscient et l’inconscient, l’imagination libérée.Peindre est un besoin constant, cela fait partie de ma vie.
Lorsque je commence une toile, je ne sais pas ce qui va se passer ; simplement le besoin de peindre.
Puis dans la solitude de l’atelier , je rentre dans la toile,et je m’y donne tout entier.L’œuvre se construit, la toile prend vie : avec la matière ,avec la couleur,avec ma sensibilité,avec tous ce que j’ai appris ou vu depuis que j’ai commencé à peindre.
C’est seulement quand l’œuvre émerge puisée dans des sensations inconscientes et un trop plein d’énergie que je découvre comme un spectateur,le tableau réalisé dans l’intensité de l’émotion.
Alors il faut savoir se calmer, s’arrêter et laisser l’œuvre se reposer afin de la laisser affronter le regard des autres

Il faut se surprendre

Il faut se surprendre

Si on sait exactement ce qu'on va faire, à quoi bon le faire.

Picasso

André Quétard peint dans son atelier depuis un demi-siècle

André Quétard peint dans son atelier depuis un demi-siècle

André Quétard a déjà peint près d'un millier de toiles.Il consacre sa vie à cet art.Aujourd'hui encore, il fait preuve de beaucoup de créativité.


ouverture de l'atelier

ouverture de l'atelier



Visite atelier

Visite atelier

Sur rendez-vous,et 2 Week-ends par an avec mes amis de la route des ateliers
et 1 week-end avec le conseil général du Loiret


2012 Grand prix de la ville de Royan
2011 invitè d’honneur par la ville de St Jean le Blanc (45)
2009 prix MARS au salon des artiste orléanais
2007 Grand prix de la ville de Ste Maure de Touraine
2007 invité d’honneur de l’APAL au château
de St Jean le Blanc (45)
2004 Invité d’honneur à St Hilaire St Mesmin
2003 Achat d’une sculpture par le conseil général du loiret
2003 Prix du Public St Georges sur Moulon (Cher)
2002 Prix Lefranc-Bourgeois au Mans (Sarthe)
2002 Prix de peinture Ste Maure de Touraine (Indre et loire)
2002 Prix de la ville de Chinon (indre et Loire)
2002 Prix du Conseil Général à Beaugency
2001 Prix de la ville de Montry (Seine et Marne)
1999 Prix de la ville d’Issoudun (36)
1998 Prix du Lions-club Orléans
Invité d’honneur de Dionys Art
1997 Médaille des Arts Sciences et lettres Paris
Prix Nouvelle République Ste Maure de Touraine
1996 Invité d’Honneur aux artistes de sologne
1er Prix place de la Bascule Orléans
1995 1erPrix au salon du Thouet
2ieme Prix de paysage et 3iéme grand-prix de
composition au salon International de la côte d’azur Cannes (06)
1994 1er Prix à Bruges (Belgique)
1993 1er Prix à Chinon (37)
1er Prix à Beaugency
Prix du Lions Club de la Rochelle(17)
2ième Prix de la biennale d’Ypres (Belgique)
1992 grand prix du paysage moderne à Deauville (14)
Prix Inter-Armée au salon de la Rochelle
Prix du Rotary Club de Thouars (79)
2ième grand prix de la région Centre
1988 Prix des Arts plastique du Centre


















La nouvelle République Blois

La nouvelle République Blois

Le hasard et l'instinct
Ce hasard fait rudement bien les choses.Il émane des oeuvres d' André Quétard une poésie naturelle.
Explosant de couleurs,ou glissant du gris au bleu,le mouvement est soit très vif,soit se coule dans une douce harmonie de tons rompus.
Adepte des techniques mixtes (peinture,colle,toiles et coquilles d'oeufs)ses oeuvres possèdent un charme aussi inné que l'inspiration de l'artiste.

.
Alain Vildart


Château de St Jean le Blanc

Château de St Jean le Blanc

Cent soixante oeuvres d'André Quétard pour philosopher et voir la vie autrement.

Cet artiste attachant qui, par un abstrait dominant, ouvre très grandes les portes qui mènent à la méditation . Une quête du beau mêlant parfois rationnel et irrationnel : voilà brièvement ce qui distingue André Quétard de ses contemporains, avec ce style personnel qui fait de chacune de ses œuvres un mixte de collages, gravures et peintures.

J.L Brosse


Exposition Galerie des Trois-Maries avec le sculpteur Yves Attard

Exposition Galerie des Trois-Maries avec le sculpteur Yves Attard

36 oeuvres, d'une réelle valeur. Voilà ce que présente André Quétard sans doute l'un des meilleurs peintres de la région.ses tableaux, qui ont comme support le bois ou le carton.relèvent en apparence de l'abstraction.Mais ils sont aussi des paysages imaginaires,transposés.Cet artiste, qui vit et travaille à Orléans,est en vérité un amoureux de la lumière,dans la lignée d'un Turner.il pratique avec raffinement l’art du collage, amalgamant papiers ,toiles , matériaux divers jusqu’à obtenir une matière riche et dense, où les transparences invitent au voyage . Une peinture à la fois libre et construite, qui ménage des échappées belles.

Thierry Guérin


Invitè d'honneur au 7ieme salon des Artiste peintres aquarellistes du Loiret

Invitè d'honneur au 7ieme salon des Artiste peintres aquarellistes du Loiret


Exposition salle Denbac à Vierzon avec le sculpteur Jérôme Hébert

Exposition salle Denbac à Vierzon avec le sculpteur Jérôme Hébert

L'éveil des sens par Hébert et Quétard

La salle Denbac accueille les œuvres de deux artistes régionaux dont le travail se marie admirablement bien. Entre les sculptures de Jérôme Hébert et les peintures d’André Quétard,les liens se tissent aisément.Un fil conducteur autour des thèmes du passé historique, du voyage,se dessine. Une dimension chaleureuse aussi, qui éveille même le toucher,la saveur, la senteur.
Chez Hébert, c’est le mariage du brut et de l’harmonie qui interpelle.
Chez Quétard, c’est la vie débordante du tableau, le thème du message.


Invité d'honneur par l'office municipal de la culture et des loisirs de St Denis en Val

Invité d'honneur par l'office municipal de la culture et des loisirs de St Denis en Val

André Quétard, un passionné de peinture,Ni abstrait,ni figuratif,il peint comme il le ressent.On peut dire que ses toiles exposées ne sont ( que des invitations vers des contrées imaginaires,ou l'oeil est parfois perdu mais toujours heureux).


Exposition Galerie Logo Typo

Exposition Galerie Logo Typo

La peinture d'andré Quétard est une peinture de rêve.



Les paysages mentalisés d’André Quétard,les hiéroglyphes qui les habitent et les petites virgules humaines qui les peuplent nous sont familières.Et pourtant,c’est une exploration à chaque fois,un labyrinthe dont on découvre tout à coup une perspective jusque là ignorée . Le monde d’André Quétard est un monde à part . une sorte de porte vers l’infini,une de ces taches blanches des anciens postulants,terra incognito. Et l’on part à la découverte. Chaque toile,chaque recoin nous ouvre les portes d’un nouveau conte .Et même les sages paysages de Loire (il y en a deux dans l’exposition), nous offrent des couleurs irréelles,ces couleurs qui n’appartiennent qu’à lui.

Marc Anckaert


2 Expositions Galerie St Marceau des prés et invité d'honneur de l'association 'les artistes de Béraire

2 Expositions Galerie St Marceau des prés et invité d'honneur de l'association 'les artistes de Béraire


André Quétard, la passion de peindre

André Quétard, la passion de peindre

Trente-deux oeuvres à découvrir à l'Holiday Inn d'Orléans


Exposition à la Grange de l'Orbellière à olivet avec mon ami François Perez

Exposition à la Grange de l'Orbellière à olivet avec mon ami François Perez

De nombreux points communs réunissent François Perez à André Quétard : outre l’indépendance et le talent,
André Quétard possède,lui,un style moderne,mais différent malgré tout de par son aspect figuratif .Ses paysages ont quelque chose de naïf,en tout cas de très réaliste. Souvent,André Quétard peint dans des tons pastels,berceau de l’onirisme…Mais – et c’est la principale divergence de style –André Quétard recourt à des matériaux aussi inhabituels qu’insolites : tissus,photos,perles,cartons ondulés…Ses collages,inclus au cœur de certaines de ses toiles,mettent en relief son habileté et son âme…La douceur des teintes se marie à l’élan de personnalité. Ils auront beaucoup de grands, grands succès ! Assurément.


Galerie Espace Bourgogne

Galerie Espace Bourgogne

Dans l'agencement des formes où alternent subtilement pleins et vides.Quétard souligne la pureté de la lumière révélatrice de sentiments sereins ou,à contrario,tourmentés.
Cet artiste peu orthodoxe parvient à l'abstraction tout en insérant dans chacune de ses oeuvres des notions de pariétal (certains signes pouvant s'assimiler à des hiéroglyphes),symboles du legs de nos ancêtres à partir desquels la réflexion puise son origine pour s'élaborer ensuite de manière individuelle.
Véronique Linares


Château de St Jean le Blanc

Château de St Jean le Blanc

30 toiles à la maison Maurice Genevoix


12 oeuvres à la galerie du centre d'animation et loisirs de la ville d'Orléans St Marceau


31 oeuvres exposées à la galerie de la librairie du lycée

31 oeuvres exposées à la galerie de la librairie du lycée

Expositions personnelles

1985 Librairie Galerie Perrot Orléans
1989 Centre d’animation d’Orléans
1991 Galerie Espace Bourgogne Orléans
1992 Galerie La grange de l’Orbelliére Olivet
1992 Centre Culturel des PTT la Source
1993 Musée Maurice Genevoix St Denis de l’Hotel
1994 Holiday hnn Orléans
1995 1996 Galerie St Marceau des Prés Orléans
1995 Gare Maritime de Cannes (06)
1995 1996 Crédit Agricole la Source
1998 Galerie Internationale San Francisco- Palo Alto Californie USA
1998 Galerie Logo Tipo Orléans
1998 1999 Galerie d’Art Contemporain atelier 19 Tours (37)
2000-2001 2002 Galerie l’Art Ancien Orléans
2001 Galerie des trois Maries Orléans
2001 Famille Quétard Château de Saran
2003 Cheminement 160 œuvres Château de St Jean le Blanc
2003 Galerie Sambre Fougéres (35)
2006 Galerie UCPS Nouan le Fuzelier (41)
2006 Salle Denbac Vierzon (18)
2006-2007 Aujourd’hui et demain St Jean de la Ruelle (45) et Paris (3ième)
2007 Vitrines du Musée d’Orléans avec 3 artistes
2007-2008 Galeries Sambre à Fougéres et à Rennes (35)
2008 la nouvelle république à Blois (41)
2008 Temple de l’Eguille sur Seudre (17)
2008 Espace culturel Porte côté à Blois (41)
2005-à 2010 en permanence à l’artothéque de Blois (41)
2010 Galerie jean pierre Dru à Orléans (45)
2011 Galerie Dep-Art Orléans