Retour en haut

Patrick GHEYSENPatrick GHEYSEN Suivre

Retour au profil Galeries
GHEYSEN Patrick

Patrick GHEYSEN
(1957- )
Nationalité: fr France


43 œuvres   Domaines artistiques : Peinture

Dès son plus jeune âge, Patrick GHEYSEN se fait remarquer en classe, parce qu'il passe son temps à dessiner dans les marges des ses cahiers... Jusqu'à ce qu'un professeur de littérature ne tranche devant les autres élèves : "GHEYSEN, c'est sa façon d'écouter, laissez le continuer !". C'était à l'Institut Saint-Luc de Tournai (Belgique), ou GHEYSEN va poursuivre deux ans d'Arts-déco, après un cursus de deux années d’Humanités Artistiques. C'est dans le cadre de cette Ecole d'Art de renommée Européenne que Patrick va avoir le privilège de travailler sous la direction de l'artiste Yvan THEYS, aujourd'hui largement reconnu (expositions Sotheby's par exemple).

Après, c'est l'appel du large et de l'aventure qui prendra le dessus : tout en continuant à peindre et à vendre ses travaux dans le cadre de ses voyages, Patrick GHEYSEN va parcourir près de 50.000 km en auto-stop, traversant plus de 26 pays en 5 ans : Turquie, Iran, Afghanistan, Pakistan, Inde, Syrie, Jordanie, Israël-Palestine, ainsi que la majorité des pays d'Europe.

De ces voyages, il ramène des couleurs, des sensations, mais aussi des rencontres, des expériences fortes, du vécu et de l'authentique. C'est ce qui va le conduire à s'investir auprès des routards et des paumés, jusqu'à devenir Directeur d'une Ferme Pédagogique de 23 hectares en Ardèche. Durant 10 ans, avec son épouse Pascale et leurs enfants, ils vont "vivre avec" les plus démunis, si souvent porteurs de tant de richesses cachées...

Mais l'aiguillon de la créativité artistique reste bien présent, et Patrick va se relancer en 1998 dans une nouvelle aventure en se rattachant à la Maison des Artistes, pour devenir Infographiste Free-Lance. La passion de l'informatique et l'immense champs d'exploration que représente l'Art-Numérique opère sur lui une véritable séduction, qui sera confirmée par les premières commandes, les premiers contrats...

Dix ans plus tard, son entreprise de communication GRAFFITI CONNEXION (PAO - Infographie - Webdesign), s'est taillée une belle réputation dans la région de Valence (Drôme), avec aussi de nombreux clients sur le territoire national et à l'étranger.

Mais la place de plus en plus importante de la technicité informatique va amener Patrick GHEYSEN vers un retour aux sources : le geste, la matière, les odeurs d'huiles et de médiums, le face à face avec la toile. Le désir de peindre s'affirme à nouveau, avec l'idée de mixer techniques traditionnelles et nouvelles technologies. Entre Photoshop, le pinceau, le fusain, le couteau et le pastel, Patrick recommence à produire de nombreuses toiles et aquarelles, comme si son réservoir de créativité personnelle ne pouvait plus contenir ce trop plein d'envie !

Comme le dit le poète Khalil Gibran : " Il faut se reposer dans la raison et se mouvoir dans la passion". C'est sans doute une belle manière d'illustrer le parcours de Patrick GHEYSEN : gérer une créativité débordante entre le feu de la passion et le socle de la raison...
Dès son plus jeune âge, Patrick GHEYSEN se fait remarquer en classe, parce qu'il passe son temps à dessiner dans les marges des ses cahiers... Jusqu'à ce qu'un professeur de littérature ne tranche devant les autres élèves : "GHEYSEN, c'est sa façon d'écouter, laissez le continuer !". C'était à l'Institut Saint-Luc de Tournai (Belgique), ou GHEYSEN va poursuivre deux ans d'Arts-déco, après un cursus de deux années d’Humanités Artistiques. C'est dans le cadre de cette Ecole d'Art de renommée Européenne que Patrick va avoir le privilège de travailler sous la direction de l'artiste Yvan THEYS, aujourd'hui largement reconnu (expositions Sotheby's par exemple).

Après, c'est l'appel du large et de l'aventure qui prendra le dessus : tout en continuant à peindre et à vendre ses travaux dans le cadre de ses voyages, Patrick GHEYSEN va parcourir près de 50.000 km en auto-stop, traversant plus de 26 pays en 5 ans : Turquie, Iran, Afghanistan, Pakistan, Inde, Syrie, Jordanie, Israël-Palestine, ainsi que la majorité des pays d'Europe.

De ces voyages, il ramène des couleurs, des sensations, mais aussi des rencontres, des expériences fortes, du vécu et de l'authentique. C'est ce qui va le conduire à s'investir auprès des routards et des paumés, jusqu'à devenir Directeur d'une Ferme Pédagogique de 23 hectares en Ardèche. Durant 10 ans, avec son épouse Pascale et leurs enfants, ils vont "vivre avec" les plus démunis, si souvent porteurs de tant de richesses cachées...

Mais l'aiguillon de la créativité artistique reste bien présent, et Patrick va se relancer en 1998 dans une nouvelle aventure en se rattachant à la Maison des Artistes, pour devenir Infographiste Free-Lance. La passion de l'informatique et l'immense champs d'exploration que représente l'Art-Numérique opère sur lui une véritable séduction, qui sera confirmée par les premières commandes, les premiers contrats...

Dix ans plus tard, son entreprise de communication GRAFFITI CONNEXION (PAO - Infographie - Webdesign), s'est taillée une belle réputation dans la région de Valence (Drôme), avec aussi de nombreux clients sur le territoire national et à l'étranger.

Mais la place de plus en plus importante de la technicité informatique va amener Patrick GHEYSEN vers un retour aux sources : le geste, la matière, les odeurs d'huiles et de médiums, le face à face avec la toile. Le désir de peindre s'affirme à nouveau, avec l'idée de mixer techniques traditionnelles et nouvelles technologies. Entre Photoshop, le pinceau, le fusain, le couteau et le pastel, Patrick recommence à produire de nombreuses toiles et aquarelles, comme si son réservoir de créativité personnelle ne pouvait plus contenir ce trop plein d'envie !

Comme le dit le poète Khalil Gibran : " Il faut se reposer dans la raison et se mouvoir dans la passion". C'est sans doute une belle manière d'illustrer le parcours de Patrick GHEYSEN : gérer une créativité débordante entre le feu de la passion et le socle de la raison...


Articles:

Un parcours sous le signe de la passion de vivre !

Un parcours sous le signe de la passion de vivre !


Dès son plus jeune âge, Patrick GHEYSEN se fait remarquer en classe, parce qu'il passe son temps à dessiner dans les marges des ses cahiers... Jusqu'à ce qu'un professeur de littérature ne tranche devant les autres élèves : "GHEYSEN, c'est sa façon d'écouter, laissez le continuer !". C'était à l'Institut Saint-Luc de Tournai (Belgique), ou GHEYSEN va poursuivre deux ans d'Arts-déco, après un cursus de deux années d’Humanités Artistiques. C'est dans le cadre de cette Ecole d'Art de renommée Européenne que Patrick va avoir le privilège de travailler sous la direction de l'artiste Yvan THEYS, aujourd'hui largement reconnu (expositions Sotheby's par exemple).

Après, c'est l'appel du large et de l'aventure qui prendra le dessus : tout en continuant à peindre et à vendre ses travaux dans le cadre de ses voyages, Patrick GHEYSEN va parcourir près de 50.000 km en auto-stop, traversant plus de 26 pays en 5 ans : Turquie, Iran, Afghanistan, Pakistan, Inde, Syrie, Jordanie, Israël-Palestine, ainsi que la majorité des pays d'Europe.

De ces voyages, il ramène des couleurs, des sensations, mais aussi des rencontres, des expériences fortes, du vécu et de l'authentique. C'est ce qui va le conduire à s'investir auprès des routards et des paumés, jusqu'à devenir Directeur d'une Ferme Pédagogique de 23 hectares en Ardèche. Durant 10 ans, avec son épouse Pascale et leurs enfants, ils vont "vivre avec" les plus démunis, si souvent porteurs de tant de richesses cachées...

Mais l'aiguillon de la créativité artistique reste bien présent, et Patrick va se relancer en 1998 dans une nouvelle aventure en se rattachant à la Maison des Artistes, pour devenir Infographiste Free-Lance. La passion de l'informatique et l'immense champs d'exploration que représente l'Art-Numérique opère sur lui une véritable séduction, qui sera confirmée par les premières commandes, les premiers contrats...

Dix ans plus tard, son entreprise de communication GRAFFITI CONNEXION (PAO - Infographie - Webdesign), s'est taillée une belle réputation dans la région de Valence (Drôme), avec aussi de nombreux clients sur le territoire national et à l'étranger.

Mais la place de plus en plus importante de la technicité informatique va amener Patrick GHEYSEN vers un retour aux sources : le geste, la matière, les odeurs d'huiles et de médiums, le face à face avec la toile. Le désir de peindre s'affirme à nouveau, avec l'idée de mixer techniques traditionnelles et nouvelles technologies. Entre Photoshop, le pinceau, le fusain, le couteau et le pastel, Patrick recommence à produire de nombreuses toiles et aquarelles, comme si son réservoir de créativité personnelle ne pouvait plus contenir ce trop plein d'envie !

Comme le dit le poète Khalil Gibran : " Il faut se reposer dans la raison et se mouvoir dans la passion". C'est sans doute une belle manière d'illustrer le parcours de Patrick GHEYSEN : gérer une créativité débordante entre le feu de la passion et le socle de la raison...

L'Art, un chemin de connaissance ?

L'Art, un chemin de connaissance ?


Tout individu cherche et se recherche. Nous cherchons tout d'abord à vivre et à survivre, mais nous sommes aussi en recherche de sens. L'art est l'une des portes que nous pouvons emprunter pour rencontrer nos émotions et entrer en contact avec notre Moi profond. Mais c'est aussi un chemin pour rencontrer le "Tout-Autre", c'est à dire l'essence de l'altérité, la fondamentale différence, ce qui est "en dehors de moi"...

C'est donc vers l'Ailleurs que l'Art nous conduit, comme un navire porté par les vents (parfois contraires) de l'inspiration, cette notion mystérieuse et pourtant tellement humaine, tellement constitutive de la construction ternaire de notre personnalité (Corps - Âme - Esprit).

Dans l'étonnement de cet Ailleurs, nous nous reconnaissons en partie, comme au travers d'un miroir étrange qui parle à la fois de Moi et de de l'Autre. Sans oublier le "non-visible", le "non-transmissible", qui comme le "non-dit" (verbal) affleure à la surface et dans les profondeurs de toute oeuvre authentique.

Le jazz me semble ainsi être une bonne base de comparaison pour approcher ce mystère de l'intersection insaisissable entre l'inspiration, l'improvisation, la maîtrise technique, le lâcher-prise, la fulgurance, les racines, le rythme, le souffle, la densité, l'éther et le reste...

C'est aussi pour cela que le jazz et le "swing" sous-tendent souvent mes toiles, acryliques, aquarelles et autres : j'y retrouve ce terrain mouvant et paradoxal qui fait mes délices, les délices de la créativité en action, aussi libre qu'enracinée !

L'Espace du Possible...

L'Espace du Possible...


L'Espace du Possible... C'est le nom d'une association avec laquelle j'ai étroitement collaboré à l'époque où je travaillais dans le social. C'est un nom génial, parce qu'en fait, il y a tellement d'espaces de l'impossible partout, dans nos têtes, mais aussi tout autour de nous !

Alors, être dans une démarche du possible, c'est un beau défi ! C'est donc ainsi que je perçois mon atelier de peintre, comme un Espace de possibilités, comme un lieu d'enthousiasme, de désir et d'envie...

C'est aussi un lieu vivant et authentique, une ancienne grange rénovée, avec beaucoup de poutres apparentes et de vieilles pierres, un espace de respiration et de lumière...

+ de photos à découvrir bientôt !!!