Dominique Arcadipane (ARCADI)


Peinture 142 Abonnés Membre depuis 2010

Activité sur Artmajeur

214 568 | Vues
237 | Ajoutées aux collections
142 | Abonnés
96 | Avis
93 | Artistes suivis
29 | Mes œuvres favorites

Contactez l'artiste

Marseille, France

Membre depuis 22 nov. 2010
Dernière mise à jour: 24 juil. 2021

En peinture il n'y a pas de limite, tout est possible.

Présentation & Biographie

Passionné par l’histoire de l’art, j’ai abordé la peinture humblement, en autodidacte.
Mon but était tout d’abord de connaître parfaitement le style de chacun des grands maîtres que j’admirais dans les musées. Par la suite, mon goût personnel m’a porté vers les peintres de l’Ecole Provençale exposés dans les galeries marseillaises : Monticelli, Casile, Verdilhan, Ambrogiani, Ferrari, Mandin.
Ainsi, j’ai peu à peu ouvert les yeux sur les formes, les couleurs, les tonalités.
Le spectateur émerveillé que j’étais a voulu, à son tour, devenir acteur. J'apprends à dessiner puis à peindre. Progressivement, je me suis initié à la plupart des techniques : fusain, aquarelle, pastel, huile, acrylique. Du pinceau, je suis passé au couteau, et du couteau à divers autres moyens. J’ai compris à quel point on est libre devant sa toile.

Depuis, je peins avec passion, par plaisir, sans trop me soucier des critiques.

D’abord figuratif, j’ai composé de nombreux paysages, marines et portraits. Et c’est tout naturellement que je suis passé à une semi abstraction.

Ce qui m’intéresse principalement, ce sont les multiples combinaisons et associations des couleurs sur la toile.
J'improvise sur une idée sans savoir vraiment où je vais, je me sens libre de toute contrainte, et j' en éprouve encore plus de plaisir. En peinture il n'y a pas de limite, tout est possible.

Je vous invite à découvrir quelques-unes de mes toiles.

ARCADI.


 

 


« Quand on découvre les tableaux d’Arcadi, l’audace de ses associations chromatiques, comme le traitement décomplexé des formes familières, ne laisse pas de doute sur l’intelligence picturale qui l’habite. Son plaisir de peindre est communicatif et il ne tient qu’à nous de le suivre sur ses chemins de traverse qu’il emprunte avec sûreté, braconnier averti de l’art. »

Jacques Lucchesi (revue Côté Arts )