Angela Caillaud S.


Photographie 61 Abonnés Membre depuis 2009

Actualités de l'artiste Angela Caillaud S.

Ajouté le 21 nov. 2019
Lien permanent | Commentaires

Kolkata, I come back...

Bonjour à tous, 

Je suis heureuse de vous annoncer que je fête mon anniversaire dans la ville où je suis née, il y a 42 ans, c'est la première fois que j'y retourne depuis ma naissance... Iimg-20191121-113657.jpg


Ajouté le 3 nov. 2018
Lien permanent | Commentaires

Lily...( mother love)

http://www.womenofworth.in/blog/mom-i-am-a-girl/


Ajouté le 17 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

Mes racines

Tatouée dans ma chair plus qu'une symbolique,mon identité!


Ajouté le 15 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

Vous êtes....

Livret photos , dans le principe de la pensée positive en auto édition.


Ajouté le 14 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

" Maman, je suis une fille...!

Une petite âme a choisi de s’incarner dans le joli corps d’une Indienne de Kolkata. Elle a évolué et a grandi dans ce ventre si bienveillant, si confortable et si aimant. Cette âme est devenue "Bébé ", un bébé choyé, au cœur chaleureux qui a entendu la voix de sa mère, qui connaissait toutes ses actions,  qui ne faisait qu’un avec elle

. Et puis un jour de novembre 1977, dans cette immense ville de Kolkata, le bébé décide de vivre une autre aventure, d'aller voir à l'extérieur, pour enfin voir le visage de celle qui lui a donné la vie.

 Bonne idée... 

Oui parce que je pouvais enfin voir à quel point ma mère était belle et je sais déjà que je l'aimerai de tout mon cœur et surtout pour la vie! 

Par contre, je ne savais pas qu'en Inde, il ne fallait pas naître fille, je ne savais pas que le sexe de l'enfant est plus important que l'amour, je ne savais pas que l'honneur d'une famille indienne était plus important que la vie d'un nouveau-né. Donc je suis née dans cet hôpital, j'ai senti ton amour mais en tant que fille, j'ai aussi senti ta peine et tes doutes. Cet événement, qui aurait dû être une joie, s'est soudain transformé en deuil.

 Tu as d'abord pensé avec ton cœur, tu m'as serré très fort contre toi, tu m'as beaucoup parlé et ensemble on a probablement pleuré. La société bien pensante ne t' a pas laissé le choix, tu as franchi la porte de cet orphelinat, les yeux pleins de larmes et le cœur rempli d'amertume pour toujours. 

En France, ils disent "c'est juste un au revoir" et ce sera le cas, puisque je vais passer le reste de ma vie à te chercher, surtout pour te  retrouver; pour te dire simplement:

 "Maman, non, je ne suis pas une fille, je suis TA FILLE ..."


Ajouté le 9 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

Carnaval de Nantes de nuit 2018


Ajouté le 9 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

Carnaval de Nantes de nuit 2018


Ajouté le 9 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

Carnaval de Nantes de nuit 2018


Ajouté le 9 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

Carnaval de Nantes de nuit 2018


Ajouté le 9 sept. 2018
Lien permanent | Commentaires

Carnaval de Nantes de nuit 2018