Back to top
 

Virginie Gallé


Follow Contact
Painting, Design, Drawing ... 45 Followers Member since 2004
France

Biography

Virginie Gallé

Artiste Auteur d'Oeuvres Originales Graphiques et Plastiques
Statut Professionnel n° Siret et n° Maison Des Artistes

Diplôme National Supérieur d'Arts Plastiques DNSAP, Ensb-a Paris 1995

Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts Ensb-a, Paris de 1990 à 1995
École du Louvre, Paris 1991
Certificat d'Études d'Arts Plastiques CEAP, Esba Angers 1990
Ecole Supérieure des Beaux-Arts d'Angers, Esba de 1988 à 1990
Baccalauréat B Sciences économiques et sociales, Lycée Mézeray, Argentan 1988
Permis de Conduire B

Atelier Art Esba (Angers): Jean-Pierre Pincemin, Edward Baran, Francis Limérat, Dominique Allard, Ariel Denis, François Garotte, Philippe Cognée
Ateliers Peinture Ensb-a (Paris): Ouanès Amor, Bernard Piffaretti, Claude Viallat
Atelier Sculpture et Modelage: Michel Charpentier
Atelier Gravure: Christian Fossier
Ateliers Lithographie et Sérigraphie: Abraham Haddad, Michel Potier, Michel Salsmann
Dessin et Morphologie: Jean-François Debord, James Blœdé,... Read More

Virginie Gallé

Artiste Auteur d'Oeuvres Originales Graphiques et Plastiques
Statut Professionnel n° Siret et n° Maison Des Artistes

Diplôme National Supérieur d'Arts Plastiques DNSAP, Ensb-a Paris 1995

Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts Ensb-a, Paris de 1990 à 1995
École du Louvre, Paris 1991
Certificat d'Études d'Arts Plastiques CEAP, Esba Angers 1990
Ecole Supérieure des Beaux-Arts d'Angers, Esba de 1988 à 1990
Baccalauréat B Sciences économiques et sociales, Lycée Mézeray, Argentan 1988
Permis de Conduire B

Atelier Art Esba (Angers): Jean-Pierre Pincemin, Edward Baran, Francis Limérat, Dominique Allard, Ariel Denis, François Garotte, Philippe Cognée
Ateliers Peinture Ensb-a (Paris): Ouanès Amor, Bernard Piffaretti, Claude Viallat
Atelier Sculpture et Modelage: Michel Charpentier
Atelier Gravure: Christian Fossier
Ateliers Lithographie et Sérigraphie: Abraham Haddad, Michel Potier, Michel Salsmann
Dessin et Morphologie: Jean-François Debord, James Blœdé, Alain Dubau, Philippe Comar, François Fontaine
Infographie: François Gaulier, Bernard Mailly
Mosaïque: Riccardo Licata
Vitrail: Gilles Rousvoal
Anglais: Velma Bury
Critique d'art: Stéphane Doré
Histoire de l'art contemporain: Jean-François Chevrier
Histoire générale de l'art: Bruno Foucart
Psychologie de l’art: Christian Gaillard, Claude This
Esthétique: Marcelin Pleynet
Directeur Ensb-a: Yves Michaud

Reproduction including downloading of the works exhibited on this site are prohibited by copyright laws and international conventions without the express written permission of the copyright holders. Requests for any use or reproduction should be directed to Virginie Gallé. En France, le droit d'auteur est régi par le Code de la Propriété Intellectuelle (CPI) du 1er juillet 1992 qui regroupe les lois relatives a la propriété intellectuelle, notamment la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985. Le droit d'auteur protège les œuvres sans l'accomplissement de formalités. C'est l'un des principes fondamentaux du droit français qui protège une œuvre du seul fait de sa création dès lors qu'elle est matérialisée dans une forme et qu'elle est originale. Une œuvre est originale lorsqu'elle porte l'empreinte de la personnalité de son auteur. CODE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. Article L111-1 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code. L'existence ou la conclusion d'un contrat de louage d'ouvrage ou de service par l'auteur d'une oeuvre de l'esprit n'emporte aucune dérogation à la jouissance du droit reconnu par l'alinéa 1er". Article L.123-1 du CPI : « L’auteur jouit, sa vie durant, du droit exclusif d’exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d’en tirer un profit ... Read less

Gallé Virginie


Virginie Gallé

Artiste Auteur d'Oeuvres Originales Graphiques et Plastiques
Statut Professionnel n° Siret et n° Maison Des Artistes

Diplôme National Supérieur d'Arts Plastiques DNSAP, Ensb-a Paris 1995

Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts Ensb-a, Paris de 1990 à 1995
École du Louvre, Paris 1991
Certificat d'Études d'Arts Plastiques CEAP, Esba Angers 1990
Ecole Supérieure des Beaux-Arts d'Angers, Esba de 1988 à 1990
Baccalauréat B Sciences économiques et sociales, Lycée Mézeray, Argentan 1988
Permis de Conduire B

Atelier Art Esba (Angers): Jean-Pierre Pincemin, Edward Baran, Francis Limérat, Dominique Allard, Ariel Denis, François Garotte, Philippe Cognée
Ateliers Peinture Ensb-a (Paris): Ouanès Amor, Bernard Piffaretti, Claude Viallat
Atelier Sculpture et Modelage: Michel Charpentier
Atelier Gravure: Christian Fossier
Ateliers Lithographie et Sérigraphie: Abraham Haddad, Michel Potier, Michel Salsmann
Dessin et Morphologie: Jean-François Debord, James Blœdé, Alain Dubau, Philippe Comar, François Fontaine
Infographie: François Gaulier, Bernard Mailly
Mosaïque: Riccardo Licata
Vitrail: Gilles Rousvoal
Anglais: Velma Bury
Critique d'art: Stéphane Doré
Histoire de l'art contemporain: Jean-François Chevrier
Histoire générale de l'art: Bruno Foucart
Psychologie de l’art: Christian Gaillard, Claude This
Esthétique: Marcelin Pleynet
Directeur Ensb-a: Yves Michaud

Reproduction including downloading of the works exhibited on this site are prohibited by copyright laws and international conventions without the express written permission of the copyright holders. Requests for any use or reproduction should be directed to Virginie Gallé. En France, le droit d'auteur est régi par le Code de la Propriété Intellectuelle (CPI) du 1er juillet 1992 qui regroupe les lois relatives a la propriété intellectuelle, notamment la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985. Le droit d'auteur protège les œuvres sans l'accomplissement de formalités. C'est l'un des principes fondamentaux du droit français qui protège une œuvre du seul fait de sa création dès lors qu'elle est matérialisée dans une forme et qu'elle est originale. Une œuvre est originale lorsqu'elle porte l'empreinte de la personnalité de son auteur. CODE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. Article L111-1 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code. L'existence ou la conclusion d'un contrat de louage d'ouvrage ou de service par l'auteur d'une oeuvre de l'esprit n'emporte aucune dérogation à la jouissance du droit reconnu par l'alinéa 1er". Article L.123-1 du CPI : « L’auteur jouit, sa vie durant, du droit exclusif d’exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d’en tirer un profit pécuniaire ». Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (CPI, art L.335-1 à L.335-10). Outre des sanctions civiles, la violation des droits d’auteurs est constitutive du délit de contrefaçon punie d’une peine de 15244,9 euros (1000 000 F) d’amende et de 2 ans d’emprisonnement (CPI, articles L. 335-1 et suivant). Des peines complémentaires (fermeture d’établissement, confiscation, affichage de la décision judiciaire) peuvent en outre être prononcées. En ce qui concerne le droit moral: Le droit moral est inaliénable et incessible de sorte que l'auteur ne peut y renoncer. Le droit moral de l'auteur est perpétuel de sorte que quand l'œuvre est tombée dans le domaine public, le droit moral subsiste et doit continuer à être respecté. » Contrairement au droit moral qui est perpétuel, les droits d’exploitations conférés aux auteurs sont limités dans le temps. La protection persiste au profit de ses ayants droit pendant l’année civile en cours et les soixante-dix ans qui suivent la mort de l’auteur (Loi du 27 mars 1997). Le droit moral se décompose en quatre attributs : Droit de divulgation. Il s'agit du droit pour l'auteur de décider de mettre son œuvre à la disposition du public et de choisir les modes de divulgation. Par exemple, l'auteur peut accepter l'exposition publique de son œuvre mais refuser sa reproduction en cartes postales. Droit au respect de la paternité. Il s'agit du droit pour l'auteur de voir son nom indiqué sur toute reproduction ou représentation de son œuvre. Droit au respect de l'œuvre. Le respect de l'œuvre passe par le maintien de son intégrité formelle. Toute suppression, modification, adjonction sont donc interdites. Le respect dû à l'œuvre implique également que l'œuvre ne soit pas altérée dans son esprit. Tel sera le cas, lorsque l'œuvre sera présentée dans un contexte qui la dénigre. Droit de repentir ou de retrait. C'est le droit pour l'auteur de retirer son œuvre du marché postérieurement à sa publication. La contrefaçon est susceptible d'être punie de deux ans d'emprisonnement et de €152 449 d'amende. La Protection Artistique est Réglementée: Loi n° 57-298 du 11 mars 1957 propriété littéraire et artistique et Loi n° 85-660 du 3 juillet 1985 droits d’auteur. Le droit d’auteur confère à son titulaire une propriété privative lui permettant de déterminer les conditions d’exploitation de son œuvre




Virginie Gallé

Artiste Auteur d'Oeuvres Originales Graphiques et Plastiques
38 Bis rue Gutenberg, 75015 PARIS, FRANCE
Statut Professionnel n° Siret et n° Maison Des Artistes

Diplôme National Supérieur d'Arts Plastiques DNSAP, Ensb-a Paris 1995

Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts Ensb-a, Paris de 1990 à 1995
École du Louvre, Paris 1991
Certificat d'Études d'Arts Plastiques CEAP, Esba Angers 1990
Ecole Supérieure des Beaux-Arts d'Angers, Esba de 1988 à 1990
Baccalauréat B Sciences économiques et sociales, Lycée Mézeray, Argentan 1988
Permis de Conduire B

Atelier Art Esba (Angers): Jean-Pierre Pincemin, Edward Baran, Francis Limérat, Dominique Allard, Ariel Denis, François Garotte, Philippe Cognée
Ateliers Peinture Ensb-a (Paris): Ouanès Amor, Bernard Piffaretti, Claude Viallat
Atelier Sculpture et Modelage: Michel Charpentier
Atelier Gravure: Christian Fossier
Ateliers Lithographie et Sérigraphie: Abraham Haddad, Michel Potier, Michel Salsmann
Dessin et Morphologie: Jean-François Debord, James Blœdé, Alain Dubau, Philippe Comar, François Fontaine
Infographie: François Gaulier, Bernard Mailly
Mosaïque: Riccardo Licata
Vitrail: Gilles Rousvoal
Anglais: Velma Bury
Critique d'art: Stéphane Doré
Histoire de l'art contemporain: Jean-François Chevrier
Histoire générale de l'art: Bruno Foucart
Psychologie de l’art: Christian Gaillard, Claude This
Esthétique: Marcelin Pleynet
Directeur Ensb-a: Yves Michaud

Reproduction including downloading of the works exhibited on this site are prohibited by copyright laws and international conventions without the express written permission of the copyright holders. Requests for any use or reproduction should be directed to Virginie Gallé. En France, le droit d'auteur est régi par le Code de la Propriété Intellectuelle (CPI) du 1er juillet 1992 qui regroupe les lois relatives a la propriété intellectuelle, notamment la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985. Le droit d'auteur protège les œuvres sans l'accomplissement de formalités. C'est l'un des principes fondamentaux du droit français qui protège une œuvre du seul fait de sa création dès lors qu'elle est matérialisée dans une forme et qu'elle est originale. Une œuvre est originale lorsqu'elle porte l'empreinte de la personnalité de son auteur. CODE DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE. Article L111-1 " L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code. L'existence ou la conclusion d'un contrat de louage d'ouvrage ou de service par l'auteur d'une oeuvre de l'esprit n'emporte aucune dérogation à la jouissance du droit reconnu par l'alinéa 1er". Article L.123-1 du CPI : « L’auteur jouit, sa vie durant, du droit exclusif d’exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d’en tirer un profit pécuniaire ». Les infractions aux droits d’auteur sont sanctionnées pénalement (CPI, art L.335-1 à L.335-10). Outre des sanctions civiles, la violation des droits d’auteurs est constitutive du délit de contrefaçon punie d’une peine de 15244,9 euros (1000 000 F) d’amende et de 2 ans d’emprisonnement (CPI, articles L. 335-1 et suivant). Des peines complémentaires (fermeture d’établissement, confiscation, affichage de la décision judiciaire) peuvent en outre être prononcées. En ce qui concerne le droit moral: Le droit moral est inaliénable et incessible de sorte que l'auteur ne peut y renoncer. Le droit moral de l'auteur est perpétuel de sorte que quand l'œuvre est tombée dans le domaine public, le droit moral subsiste et doit continuer à être respecté. » Contrairement au droit moral qui est perpétuel, les droits d’exploitations conférés aux auteurs sont limités dans le temps. La protection persiste au profit de ses ayants droit pendant l’année civile en cours et les soixante-dix ans qui suivent la mort de l’auteur (Loi du 27 mars 1997). Le droit moral se décompose en quatre attributs : Droit de divulgation. Il s'agit du droit pour l'auteur de décider de mettre son œuvre à la disposition du public et de choisir les modes de divulgation. Par exemple, l'auteur peut accepter l'exposition publique de son œuvre mais refuser sa reproduction en cartes postales. Droit au respect de la paternité. Il s'agit du droit pour l'auteur de voir son nom indiqué sur toute reproduction ou représentation de son œuvre. Droit au respect de l'œuvre. Le respect de l'œuvre passe par le maintien de son intégrité formelle. Toute suppression, modification, adjonction sont donc interdites. Le respect dû à l'œuvre implique également que l'œuvre ne soit pas altérée dans son esprit. Tel sera le cas, lorsque l'œuvre sera présentée dans un contexte qui la dénigre. Droit de repentir ou de retrait. C'est le droit pour l'auteur de retirer son œuvre du marché postérieurement à sa publication. La contrefaçon est susceptible d'être punie de deux ans d'emprisonnement et de €152 449 d'amende. La Protection Artistique est Réglementée: Loi n° 57-298 du 11 mars 1957 propriété littéraire et artistique et Loi n° 85-660 du 3 juillet 1985 droits d’auteur. Le droit d’auteur confère à son titulaire une propriété privative lui permettant de déterminer les conditions d’exploitation de son œuvre