Back to top
p170-quand-honorius-733-ko.jpg - Painting,  80x50 cm ©2012 by Philhelm -  
                                    
    Symbolism, Religion, saint ELOI, PAPE, pélerinages, Namur, écriture, magie, secret, rébus
p170-quand-honorius-733-ko.jpg - Painting, 80x50 cm ©2012 by Philhelm - Symbolism, Religion, saint ELOI, PAPE, pélerinages, Namur, écriture, magie, secret, rébus
© 2012 Philhelm
Philhelm

Philhelm Follow
Strasbourg, France

p170-quand-honorius-733-ko.jpg (2012)
Acrylic on Canvas (80x50 cm)



Buy the original

$2,246.60 Buy
Ask a question: Contact Seller
Shipping to United States: Free delivery
Premium delivery with insurance and tracking.
Returns Accepted: 14 days
Accepted Payment Methods

Comments   Download

Popular!   1,023 views   1 Collection  

About this artwork

Techniques Acrylic
Support or surface Canvas
Related themes

Painting, Acrylic, Symbolism, Religion, saint ELOI, PAPE, pélerinages, Namur, écriture, magie, secret, rébus

Description

P170 – QUAND HONORIUS RENCONTRE ELOÏSE, IL LUI ENSEIGNE LES CURIEUX US DE SON PELERINAGE… - Acrylique sur toile 50 x 80 cm
PINACOTHEQUE : Je préfère immédiatement signaler au lecteur du texte qui suit, les difficultés qu’il aura à en saisir sa totale quintessence qui ne pourra que rivaliser avec l’excentricité du sujet traité : Ce tableau pourrait être un rébus dans lequel serait mis en scène un saint homme, il s’agit de Saint Eloi, lequel sera métamorphosé en une reine assise, oui je sais, c’est... Read More
P170 – QUAND HONORIUS RENCONTRE ELOÏSE, IL LUI ENSEIGNE LES CURIEUX US DE SON PELERINAGE… - Acrylique sur toile 50 x 80 cm
PINACOTHEQUE : Je préfère immédiatement signaler au lecteur du texte qui suit, les difficultés qu’il aura à en saisir sa totale quintessence qui ne pourra que rivaliser avec l’excentricité du sujet traité : Ce tableau pourrait être un rébus dans lequel serait mis en scène un saint homme, il s’agit de Saint Eloi, lequel sera métamorphosé en une reine assise, oui je sais, c’est surprenant mais ainsi l’ai-je voulu! Un zooanthropique « homme-cheval » copieusement harnaché, qui pourrait bien être Honorius, lui rend visite à un retour de pèlerinage. Son chapeau est surmonté de lettres magiques ! Un corbeau blanc qui offre une bague ? Sorcellerie oblige ! Un marteau pour nous rappeler l’absence d’une enclume de maréchal-ferrant. Au milieu du tableau, le monogramme de l’artiste, qui était initialement une mèche de cire en spirale utilisée comme bougie, que l’on appelait « rat de cave » au Moyen-âge! N’oublions pas en crescendo que le thème principal a son origine dans les pèlerinages et ses enseignes religieuses. Tout cela pour relater les us et coutumes des pèlerins aux retours de ces voyages initiatiques ! Il y a bien eu quelques papes qui ont réussi à dissimuler leurs pensées dans des écritures jugées très ésotériques. Mais n’est-ce pas là, le propre d’une extravagance ? Pour rendre à César ce qui appartient à César, sachons qu’à l’origine de ce tableau, il ne s’agit pas d’argent en monnaies trébuchantes, mais bien de plomb ou d’étain moulés sous la forme de minuscules enseignes que les pèlerins portaient suspendus à leur pèlerine ou sur leur couvre-chef. Pour le serpent et le chien, je vous laisse libre de leur interprétation, mais leur comportement vous aidera beaucoup. Et le cœur rouge et le cœur noir inversé ? Là, je crois que ce sera plus facile à trouver ? Seul votre culture et votre imagination sauront parfaire cet abscons rébus onirique, sans être certain de réussir pour autant puisqu’il a autant de solutions qu’il y a d’individus laïcs ou croyants, qu’ils soient de Namur ou de Noyon, fantaisie d’artiste oblige ! In fine je tiens derechef à m’amender auprès du Saint-Empire Romain, si j’ai pu, à mon insu les choquer à quelques envers ou endroits et de mon discours et de leur temporalité. Je les en remercie chaleureusement par avance où qu’ils soient et quelle que soit leur apparence actuelle. Eux-seuls saurons me comprendre, ce qui ne saurait être un renversement en son contraire, quel qu’ait été le destin de mes pulsions artistiques, si dans cet imbroglio, l’on peut encore parler d’art, quand bien même il n’y aurait qu’un misérable et résiduel minuscule « a ».
Saint-Eloi : 588 - vers 660, évêque de Noyon, orfèvre et monnayeur, il eut une fonction de ministre des finances auprès de Dagobert 1er roi des Francs de la dynastie mérovingienne. Il est le saint patron des ouvriers qui se servent d'un marteau, et plus précisément des orfèvres, graveurs, forgerons, mécaniciens, chaudronniers, horlogers, mineurs, batteurs d'or, doreurs, tisseurs d'or, monnayeurs, serruriers, cloutiers, armuriers, balanciers, épingliers, aiguilliers, tireurs de fils de fer, ferblantiers, loueurs de voiture, voituriers, cochers, vétérinaires, selliers, bourreliers, maréchaux-ferrants, charrons, carrossiers, charretiers, maquignons, fermiers, laboureurs, valets de ferme, vanniers, bouteillers, mais également des militaires logisticiens. Ne m’en voulez pas si par inadvertance, j’en ai oublié quelques uns…
Honorius : Nous changeons d’époque mais restons dans la magie : Il s’agit d’Honorius II qui fut pape de 1216 à 1227 à Thèbes et que les aficionados des écritures mystiques adorent ? Il aurait inventé l’alphabet dit thébain ou théban, également appelé alphabet de sorciers et utilisé pour coder certains mystérieux écrits. La forme des lettres est à l'origine de l'alphabet alchimique et semble avoir des influences grecques et latines. A l'époque, les magiciens européens étaient très tournés vers les études cabalistiques. Cette écriture ne vient d'aucune langue en particulier, on peut donc l'utiliser avec toutes les langues. Sans ponctuation cet alphabet est également doté d'une lettre spéciale incluant l’alpha et l’oméga, et ce, pour marquer parfois la fin d'une phrase. Les non initiés peuvent désormais lire : « PHILHELM » en lettres moulées sur le chapeau de notre curieux homme-cavalier.
Enseignes de pèlerinage : Alliage de plomb et d’étain, l’enseigne est apparenté aux broches que l’on fixait au vêtement. Apparue au XIIe siècle, c’est un objet typiquement médiéval qui a connu un succès sans cesse croissant durant 400 ans. Dès l’origine, l’enseigne, dite alors de pèlerinage est essentiellement un souvenir. Façonnée à l’image d’un sanctuaire déterminé, du saint ou des reliques qui y étaient vénérées, elle est la preuve d’un pèlerinage accompli.
Le renversement en son contraire : Il fait partie des mécanismes de défense névrotiques. C’est un des destins de la pulsion. L’inconscient étant constitué de couples opposés, non différenciés : exemple l’amour peut équivaloir à la haine ou le masochisme peut se voir inversé en sadisme dans un but défensif, et cætera.
(Quelque chose me dit que maintenant, vous avez réussi à décrypter les ultimes clés de cet alambiqué rébus ? Ah que j’eusse aimé me tromper sur votre compte!)

Report ~ Added ©

Other art by Philhelm

165x190 cm © by Philhelm
P168 - L'origine du cheval sur terre selon les prêtres dongbas du Naxi. - Painting, 165x190 cm ©2013 by Philhelm - HORSE CHEVAL CHINE ORIGINE MONDE minorités ethnies écritures civilisations ancien rare original pictogrammes religion chamanisme art peinture tigre cérémonie funéraire mortuaire histoire littérature sculpture manuscrits sauvage création culture caractèr
127x85 cm ©2010 by Philhelm
B143 – SCEAU DE BEL-MUSHALLIM, QUI ENLEVE CE SCEAU, RISQUE DE PERDRE LA PROTECTION DE SHAMASH ! - Painting, 127x85 cm ©2010 by Philhelm - Contemporary painting, MESOPOTAMIE LE DIEU DU SOLEIL ET DE LA JUSTICE SHAMASH SUR SA BARQUE SOLAIRE
125x190 cm ©2010 by Philhelm
B110 – Quand les poissons sortirent de l’eau …. - Painting, 125x190 cm ©2010 by Philhelm - Contemporary painting, Naissance de l'humanité en Mésopotamie...
140x30 cm ©2009 by Philhelm
B108 - TALL MUNBÂQA 2 - Painting, 140x30 cm ©2009 by Philhelm - Contemporary painting, Scène babylonienne de prêtres mésopotamiens ainsi que d'un chasseur face à un gibier important de cervidés
80x50 cm ©2009 by Philhelm
B114 - Divorce à la babylonienne... - Painting, 80x50 cm ©2009 by Philhelm - Contemporary painting, Un homme et une femme dans une position de combat ...Babylone - Mésopotamie -
120x95 cm ©2008 by Philhelm
M90 – CHEVAL PIQUÉ PAR UN SCORPION – 2008. - Painting, 120x95 cm ©2008 by Philhelm - Contemporary painting, Un cheval minoen est piqué par une abeille dans un environnement de symboles sacrés ctétois d'il y a 3000 ans!


View all artworks by Philhelm

Comments

Connectez-vous pour laisser un commentaire Sign in

Be the first to post a comment!

Download

Image characteristics

The original image is available in the following size: 1861x3000 px (733.29 KB)

  3000 px  

1861 px


Are you interested in using this image for your website, your communication, or to sell prints? You may acquire a licence based on your usage, you will be able to download the image immediately after your payment.

This image is available for download with a licence :

Web licence $33.70 Order

Using the image on a website or on the internet.

Dimensions of the file (px) 930x1500
Max resolution 72dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 0 (Zero)
Products intended for sale No

Media licence $134.80 Order

Using the image for media prints and documents.

Dimensions of the file (px) 1861x3000
Max resolution 300dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 100 000
Products intended for sale No

Commercial licence $280.83 Order

Using the image for manufactured goods intended for sale.

Dimensions of the file (px) 1861x3000
Max resolution 300dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 100 000
Products intended for sale Yes

Limitations

All images on Artmajeur are original works of art created by artists, all rights are strictly reserved. The acquisition of a license gives the right to use or exploit the image under the terms of the license. It is possible to make minor modifications such as reframing, or refocusing the image so that it fits perfectly to a project, however, it is forbidden to make any modification that would be likely to harm the original work In its integrity (modification of shapes, distortions, cutting, change of colors, addition of elements etc ...), unless a written authorization is obtained beforehand from the artist.

Custom licences

If your usage is not covered by our standard licences, please contact us for a custom licence.