Back to top
P164-P165 – DIPTYQUE  BRACTEATES DES DIEUX ET LEURS OISELETS. - Painting,  95x190 cm ©2012 by Philhelm -  
    
    Paintings for sale, original painting for sale, oil painting, landscape paintings, abstract paintings, watercolor painting, nude paintings, Paintings for sale, painting art for sale, oil painting for sale, landscape paintings for sale, original painting
P164-P165 – DIPTYQUE BRACTEATES DES DIEUX ET LEURS OISELETS. - Painting, 95x190 cm ©2012 by Philhelm - Paintings for sale, original painting for sale, oil painting, landscape paintings, abstract paintings, watercolor painting, nude paintings, Paintings for sale, painting art for sale, oil painting for sale, landscape paintings for sale, original painting
© 2012 Philhelm
Philhelm

Philhelm Follow
Strasbourg, France

P164-P165 – DIPTYQUE BRACTEATES DES DIEUX ET LEURS OISELETS. (2012)
Other (95x190 cm)


$10,106.20 Buy
Ask a question: Contact Seller
Shipping to United States: Please request a quote
Returns Accepted: 14 days
Accepted Payment Methods

Comments   Download

822 views   1 Collection  

About this artwork

Techniques Other
Related themes

Painting, Other, Paintings for sale, original painting for sale, oil painting, landscape paintings, abstract paintings, watercolor painting, nude paintings, Paintings for sale, painting art for sale, oil painting for sale, landscape paintings for sale, original painting

Description

PINACOTHEQUE / Voilà à nouveau le thème des bractéates et des Dieux développés dans deux de mes dernières peintures au printemps 2012. Ils sont présentés en diptyque pour des raisons esthétiques, bien qu’ils soient chacun indépendant. Celui de gauche, le P164 s’intitule : Bractéate Söderby aux deux oiseaux. Il est dénommé Söderby d’après la localité suédoise d’Uppland Väsby où ce bractéate a été retrouvé, sachant qu’Il existe au moins trois localités Söderby qui portent ce même nom. Il est plus... Read More PINACOTHEQUE / Voilà à nouveau le thème des bractéates et des Dieux développés dans deux de mes dernières peintures au printemps 2012. Ils sont présentés en diptyque pour des raisons esthétiques, bien qu’ils soient chacun indépendant. Celui de gauche, le P164 s’intitule : Bractéate Söderby aux deux oiseaux. Il est dénommé Söderby d’après la localité suédoise d’Uppland Väsby où ce bractéate a été retrouvé, sachant qu’Il existe au moins trois localités Söderby qui portent ce même nom. Il est plus intéressant de noter que ce type de graphisme date du VIème au début du VIIème siècle, et ce, dans les régions nordiques de l’Europe. L’homme qui figurait sur ce bractéate a subit de nombreuses opérations « chirurgicales » de la part de votre artiste préféré, puisqu’il a « transitionné » d’homme en femme, pour ainsi dire un transsexuel avant l’heure ? Les deux oiseaux qui étaient très schématisés avec une forte connotation exotique, sont devenus un peu plus enveloppés et curieusement plus réalistes ! En ce qui concerne les écritures runiques du pourtour en partant du haut de la gauche dans le sens des aiguilles d’une montre, il s’agit tout simplement du titre du tableau sur trois côtés, le quatrième signifiant : PHILHELM. Pour les puristes de l’écriture, j’avoue avoir mélangé pour des raisons purement pratiques et esthétiques l’alphabet originel à celui de la variante runique médiévale incluant l’alphabet latin, ce qui m’a permis de retrouver plusieurs lettres manquantes, qui n’existaient pas à cette époque lointaine. Le tableau de droite P165 titré : Bractéate von Sletner à l’oiseau, est également du même format. Le nom du bractéate doit son origine au village norvégien de Sletner, mais cela, vous l’avez certainement déjà deviné ! Le motif est un homme, en fait un Dieu, exagérément contorsionné et accompagné d’un unique oiseau qui n’existait pas à l’origine. Rappelons que le thème de la contorsion et des oiseaux est récurrent dans l’iconographie de cette époque et de cette région. Quand aux inscriptions runiques du pourtour, il s’agit également du titre du tableau, vous lirez en partant du haut à gauche : bractéate, von Sletner, à l’oiseau, Philhelm. Mais pour ceux qui veulent en savoir encore plus sur les bractéates, vous avez mes précédents tableaux P153, P154 et P162 avec leurs commentaires respectifs légendés, ainsi que le texte qui suit à titre de rappel pour les oublieux malheureux de l’être. Bonne lecture à nouveau, sachant que j’ai rajouté quelques détails et raccourci certains passages, bon courage. BRACTEATE : Un bractéate du latin bractea » est une fine pièce de métal. L’empreinte, frappée par estampage d’un seul côté sur un flan de métal très mince est en relief sur la face et en creux sur le revers. Le terme s’utilise aussi bien pour les monnaies que pour les médailles. Le motif est toujours central et circulaire, parfois abstrait pour notre compréhension. Le bractéate est presque toujours bordé d’un filet en cordelière ou d’une série de frises en zigzag délicatement ouvragées. Ces bijoux étaient essentiellement fabriqués en Europe du Nord, surtout au cours de la période de migration que nous nommons les grandes invasions, soit à l’âge du fer germanique ou âge des migrations en Suède, ce qui inclut la période dite de Vendel, soit 550 – 793 après J.-C., mais le nom est également utilisé pour produire des pièces plus tard, d'argent produit dans l’Europe Centrale au début des années Moyen-âge. Il décrit également des pièces des voisins Huns et de l'invasion des Huns de l'Inde, dans le style de Gupta et pièces de monnaies romaines. Leur fabrication n’a pas excédé 150 ans entre la fin du Vème siècle et le milieu du VIIème, après le grand afflux de l’or suite aux sacs de Rome, celui de 410 par les Wisigoths et celui de 455 par les Vandales. Leur modèle fut offert par les médaillons d’or que frappaient les empereurs romains du IVème siècle. Cependant l’évolution des figures s’éloignent très vite du modèle romain et se recompose selon une esthétique extrêmement déroutante, peut-être en relation avec la mythologie nordique, mais elle semble également imaginaire ? Même les inscriptions runiques sur certaines médailles semblent n’avoir aucun sens, sinon des mots magiques ? Les bractéates sont souvent tenues pour des amulettes, certaines servaient d’obole à Charon, placée dans la bouche du mort ! En ce qui concerne les monnaies bractéates, aucune légende runique ne transcrit ou ne traduit de près ou de loin les légendes monétaires latines, preuve que les Scandinaves n’attachaient aucun intérêt au sens de celles-ci, mais seulement à leur aspect matériel. Malgré leur aspect monétiforme, les bractéates runiques semblent absolument indépendantes des monnaies runiques qui n’apparaissent que 4 siècles plus tard ! Puisque désormais, femme il y a, sur l’une de ces toiles, elle ne peut être que la déesse Freyja, par la volonté de votre artiste préféré. Freyja était une divinité Vane de la tribu des Vénètes. Elle était une des déesses les plus populaires du panthéon scandinave, divinité de l’amour et de la beauté, mais aussi de l’intimité, de l’attirance entre personnes, de la richesse, de la magie, de la terre, de la fertilité et de la guerre. Elle était pour les nordiques, l’équivalent de Vénus et d’Aphrodite. C’est à ce titre que Freyja était considérée comme la première des Walkyries. Richard Wagner la transpose dans «Der Ring des Nibelungen ». Quand à l’homme il s’agit évidement du Dieu Odin ou Wodan en vieux-saxon ou encore Wotan en vieux haut-allemand (althochdeutsch).

Report ~ Added ©

Other art by Philhelm

80x50 cm ©2012 by Philhelm
p170-quand-honorius-733-ko.jpg - Painting, 80x50 cm ©2012 by Philhelm - Symbolism, Religion, saint ELOI, PAPE, pélerinages, Namur, écriture, magie, secret, rébus
74x54 cm ©2012 by Philhelm
P167 - LA LETTRE D’AMOUR YOUKAGUIRE - Painting, 74x54 cm ©2012 by Philhelm - Contemporary painting, ESTAMPE représentant la lettre d'amour d'une sibérienne illettrée du XIX siècle....
125x190 cm ©2010 by Philhelm
B110 – Quand les poissons sortirent de l’eau …. - Painting, 125x190 cm ©2010 by Philhelm - Contemporary painting, Naissance de l'humanité en Mésopotamie...
85x85 cm ©2009 by Philhelm
B123 - Ronde légumenomorphe d'Ur archaïque - Painting, 85x85 cm ©2009 by Philhelm - Contemporary painting, deux couples légumenomorphes babyloniens dans une ronde infernale d'Ur archaïque
127x85 cm ©2008 by Philhelm
M92 – SIRÈNE, COURTISAN ET CHEVAL DE MER ÉGÉEN - Painting, 127x85 cm ©2008 by Philhelm - Contemporary painting, sirène minoenne avec un courtisan et un cheval de mer
120x95 cm ©2008 by Philhelm
M90 – CHEVAL PIQUÉ PAR UN SCORPION – 2008. - Painting, 120x95 cm ©2008 by Philhelm - Contemporary painting, Un cheval minoen est piqué par une abeille dans un environnement de symboles sacrés ctétois d'il y a 3000 ans!


View all artworks by Philhelm

Comments

Connectez-vous pour laisser un commentaire Sign in

Be the first to post a comment!

Download

Image characteristics

The original image is available in the following size: 320x640 px (151.93 KB)

  640 px  

320 px


Are you interested in using this image for your website, your communication, or to sell prints? You may acquire a licence based on your usage, you will be able to download the image immediately after your payment.

This image is available for download with a licence :

Web licence $33.59 Order

Using the image on a website or on the internet.

Dimensions of the file (px) 320x640
Max resolution 72dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 0 (Zero)
Products intended for sale No

Media licence $134.38 Order

Using the image for media prints and documents.

Dimensions of the file (px) 320x640
Max resolution 300dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 100 000
Products intended for sale No

Commercial licence $279.95 Order

Using the image for manufactured goods intended for sale.

Dimensions of the file (px) 320x640
Max resolution 300dpi
Use worldwide Yes
Use on multi-support Yes
Use on any type of media Yes
Right of reselling No
Max number of prints 100 000
Products intended for sale Yes

Limitations

All images on Artmajeur are original works of art created by artists, all rights are strictly reserved. The acquisition of a license gives the right to use or exploit the image under the terms of the license. It is possible to make minor modifications such as reframing, or refocusing the image so that it fits perfectly to a project, however, it is forbidden to make any modification that would be likely to harm the original work In its integrity (modification of shapes, distortions, cutting, change of colors, addition of elements etc ...), unless a written authorization is obtained beforehand from the artist.

Custom licences

If your usage is not covered by our standard licences, please contact us for a custom licence.