BLACK FRIDAY
Enjoy a 5% discount on all artworks with the coupon BF2020!
$22.65
Shipping to United States included
Museum Quality
Support Contemporary Artists
$22.65
$32.19
$89.42

L’oiseau noir

About this artwork
Artwork Type
This work is an "Open Edition",
Techniques
Digital Painting
Support or surface
Several supports available (Fine art paper, Metal Print, Canvas Print)
Cet «oiseau noir » appartient à la caste très fermée des elfes de combat. Les guerrières et guerriers du pays Guardin’to sont ainsi dénommés depuis leur victoire décisive face aux immondes hordes sauvages Badreamers. Cette appellation vient du fait que tout à la fin de la titanesque bataille dite « des oiseaux noirs », corneilles et corbeaux sont apparus en si grand nombre sur le gigantesque champ de bataille pour se repaître des cadavres Badreamers que le pays entier s’est vu vidé d’un coup de...
Cet «oiseau noir » appartient à la caste très fermée des elfes de combat. Les guerrières et guerriers du pays Guardin’to sont ainsi dénommés depuis leur victoire décisive face aux immondes hordes sauvages Badreamers. Cette appellation vient du fait que tout à la fin de la titanesque bataille dite « des oiseaux noirs », corneilles et corbeaux sont apparus en si grand nombre sur le gigantesque champ de bataille pour se repaître des cadavres Badreamers que le pays entier s’est vu vidé d’un coup de tous ses corvidés, tous attirés par l’odeur du charnier. Cette légendaire bataille, qui fut le dernier des grands affrontements de l’ère du chaos, opposa quelques centaines d’elfes de combat à plusieurs milliers de démons Badreamers. Depuis, le pays Guardin’to vit en paix, seules de rares escarmouches sur la frontière viennent de temps à autre troubler la quiétude du petit peuple…

Quelques heures avant de brandir les armes, l’elfe de combat s’efforce par la méditation, d’arriver à un état de complète rage guerrière et à faire disparaître toute trace de peur de son esprit. En arrivant à cela, il est avéré qu’un elfe guerrier, même novice, est à même d’affronter seul une dizaine de démons Badreamers. La capacité à voler est bien sûr un très grand atout. Au combat, il n’est pas rare de voir des démons Badreamers tomber raides morts sans donner l’impression d’avoir seulement été approchés... Pour les yeux profanes d’un observateur extérieur, les minutes précédent un affrontement entre un elfe de combat et un Badreamer donnent toujours des sueurs froides, tant la disproportion des gabarits est impressionnante. Puis, la rapidité foudroyante, la capacité à se déplacer sur 3 dimensions et la précision chirurgicale des coups portés de l’elfe fait d’un coup définitivement basculer la balance...
Automatically translated
See more from Jean-François André
Several sizes
Several sizes
Several sizes
Several sizes
Similar Artworks

Artmajeur

Join thousands of art enthusiasts into creating exciting collections of contemporary artworks