Back to top
 

Ginette Richard


Follow Contact
Painting, Drawing, Mixed Media ... 55 Followers Member since 2002
Canada

Biography

À la source de ma démarche se profile un regard existentiel sur la vie : qui sommes-nous face à cet univers infini? Ayant une approche empiriste, mes expériences de vie deviennent, en quelque sorte, parties intégrantes de ma démarche artistique dont ma traversée de l’Atlantique en 1991 : me fondre dans cet infini qui m’obsède; le ciel, la mer et les étoiles.

Mais tout a commencé par « Du Québec à La Rochelle en passant par les galets ».

Ainsi, de 1991 à 2000, j’habite sur un bateau dans le vieux port de La Rochelle. C’est alors que je découvre les galets des plages de l’île de Ré et des alentours. Je fais tout de suite le lien avec les bateaux de mes ancêtres qui, lors de leur retour de France, étaient lestés de galets du Québec. Ces derniers ont servi à paver le port de La Rochelle.

Je m’inspire alors de leur forme afin d’y peindre des anciens gréements, des poissons et plus tard, des portraits sur commande d’après photo.

Viens ensuite une série de sanguines sur papier Canson... Read More

À la source de ma démarche se profile un regard existentiel sur la vie : qui sommes-nous face à cet univers infini? Ayant une approche empiriste, mes expériences de vie deviennent, en quelque sorte, parties intégrantes de ma démarche artistique dont ma traversée de l’Atlantique en 1991 : me fondre dans cet infini qui m’obsède; le ciel, la mer et les étoiles.

Mais tout a commencé par « Du Québec à La Rochelle en passant par les galets ».

Ainsi, de 1991 à 2000, j’habite sur un bateau dans le vieux port de La Rochelle. C’est alors que je découvre les galets des plages de l’île de Ré et des alentours. Je fais tout de suite le lien avec les bateaux de mes ancêtres qui, lors de leur retour de France, étaient lestés de galets du Québec. Ces derniers ont servi à paver le port de La Rochelle.

Je m’inspire alors de leur forme afin d’y peindre des anciens gréements, des poissons et plus tard, des portraits sur commande d’après photo.

Viens ensuite une série de sanguines sur papier Canson qui représentent des scènes d’époque (le vieux marché, les pêcheurs de retour au port et bien sûr, les fameuses tours). C’est avec ces dernières que je présente ma demande auprès de la ville afin d’être sélectionnée pour exposer sur le port. Je suis acceptée.

Pendant deux années consécutives, j’ai le plaisir d’être en contact direct avec les gens. C’est une expérience des plus enrichissantes!

En plus des sanguines je fais aussi des pastels (regards de différentes ethnies, d’enfants…), des aquarelles et des encres. On pouvait aussi retrouver mes peintures aux galeries Mary Wind de l’île de Ré et de La Rochelle.

De retour au pays, été 2000, j’expérimente une nouvelle forme d’expression artistique que je qualifie d’art « transpersonnel ». Cette forme d’art me semble être l’aboutissement logique de ma démarche initiale.

Je deviens membre du collectif de la galerie « âme art » du Mile-end à Montréal. J’y fais une exposition solo en 2003. Je participe au Festival des arts du Village à l’été 2001 et 2002. J’expose aussi à la Galerie Parchemine du vieux Montréal d’octobre 2001 à mai 2002 et au marché des arts de « Nuit blanche sur tableau noir ».

Finalement, il y eut un arrêt important, un arrêt de reconstruction d'une autre vie.

Depuis 2015, je participe à des expositions de groupe à la galerie Hors-Cadre de Knowlton (Lac Brome) et anime des ateliers de mandalas. Read less

Richard Ginette