Back to top
 

Atelier des Arts


Follow Contact
181 Followers Member since 2015
Bedoin, France

Artists represented by Atelier des Arts

Colomer
Nationality: fr France

Colomer

16 artworks   Artistic domains : Painting

Professeur d'Arts Plastiques Certifié à la retraite.
Diplômée des Beaux-arts
Cotée « Artprice » depuis 2006

CLODINE COLOMER





A dix ans, le père de Clodine l’inscrit à l’école d’art locale. Depuis, elle ne cesse de peindre passant de l’huile au fusain ou de l’aquarelle à l’encre de chine. A 18 ans, elle rencontre Pablo Picasso par hasard à Cannes. N’hésitant pas à l’aborder, elle lui fait part de son désir de création. Ce dernier lui dédicace un dessin et la baptise sans le savoir de son futur nom d’artiste (Clodine au lieu de Claudine).

Au moment de ses études supérieures, elle s’oriente vers les Beaux-arts. Après 5 ans, elle sort diplômée national en gravure abstraite et devient professeur d’Arts Plastiques. Tout en effectuant sa carrière dans l’enseignement, elle ne cesse de créer en parallèle et d’exposer.
Clodine peint à l’aquarelle pendant de nombreuses années avant de se consacrer à l’huile au couteau en 2004. Jouant avec les aplats, l’artiste étale au gré de ses humeurs la matière d’un geste précis. Lors de voyages, Clodine arpente rues et chemins et croque ce qui l’émeut. Elle remplit son carnet d’esquisses et d’annotations avant de retrouver le calme de l’atelier.

Ses peintures figuratives retracent avec une sensibilité particulière les paysages du sud-est de la France. Avec modernité et émotion elle s’évade aussi vers Venise, Naples, la Corse, Paris et la Côte d’Azur. Clodine fait évoluer son art et peuple ses toiles, parfois avec humour, d’une galerie de personnages saisis sur l’instant (les "Papotes").

Partagée entre l'abstrait et le figuratif Clodine expose régulièrement dans la partie Sud de la France et dans les grands salons nationaux au Salon d'Automne au Grand Palais à Paris, à Courchevel pour les Jeux Olympiques d'Albertville etc.

Très inspirée par la lumière du midi, sa boîte d'aquarelle toujours à proximité elle parcourt les routes à l'affût d'un graphisme intéressant, d'une harmonie de couleurs qu'il faut saisir sur le champ.
Ainsi au fil des jours elle fixe sur papier d'abord, sur toile ensuite son impression première. " La nature est une source d'inspiration inépuisable si on sait la regarder, la percevoir et l'aimer. Du visible à l'infiniment petit.
L'art est le vecteur de tous les rêves et, la vraie peinture, une peinture faite non seulement pour plaire mais aussi pour émouvoir. "

Son professeur aux Beaux-Arts de Lyon, René Chancrin aimait à dire " un tableau réussi est un tableau dans lequel on se promène... ou l'esprit s'évade..."

La fidélité des supports de Clodine Colomer est une superbe récompense et un formidable encouragement... " le regard du public sur ma peinture m'est précieux. Il m'aide à aller de l'avant. Ma sincérité est peut être, sans doute même mon atout majeur et la façon unique de poursuivre un chemin qui me mène sur des hauteurs déjà enviables."
Professeur d'Arts Plastiques Certifié à la retraite.
Diplômée des Beaux-arts
Cotée « Artprice » depuis 2006

CLODINE COLOMER





A dix ans, le père de Clodine l’inscrit à l’école d’art locale. Depuis, elle ne cesse de peindre passant de l’huile au fusain ou de l’aquarelle à l’encre de chine. A 18 ans, elle rencontre Pablo Picasso par hasard à Cannes. N’hésitant pas à l’aborder, elle lui fait part de son désir de création. Ce dernier lui dédicace un dessin et la baptise sans le savoir de son futur nom d’artiste (Clodine au lieu de Claudine).

Au moment de ses études supérieures, elle s’oriente vers les Beaux-arts. Après 5 ans, elle sort diplômée national en gravure abstraite et devient professeur d’Arts Plastiques. Tout en effectuant sa carrière dans l’enseignement, elle ne cesse de créer en parallèle et d’exposer.
Clodine peint à l’aquarelle pendant de nombreuses années avant de se consacrer à l’huile au couteau en 2004. Jouant avec les aplats, l’artiste étale au gré de ses humeurs la matière d’un geste précis. Lors de voyages, Clodine arpente rues et chemins et croque ce qui l’émeut. Elle remplit son carnet d’esquisses et d’annotations avant de retrouver le calme de l’atelier.

Ses peintures figuratives retracent avec une sensibilité particulière les paysages du sud-est de la France. Avec modernité et émotion elle s’évade aussi vers Venise, Naples, la Corse, Paris et la Côte d’Azur. Clodine fait évoluer son art et peuple ses toiles, parfois avec humour, d’une galerie de personnages saisis sur l’instant (les "Papotes").

Partagée entre l'abstrait et le figuratif Clodine expose régulièrement dans la partie Sud de la France et dans les grands salons nationaux au Salon d'Automne au Grand Palais à Paris, à Courchevel pour les Jeux Olympiques d'Albertville etc.

Très inspirée par la lumière du midi, sa boîte d'aquarelle toujours à proximité elle parcourt les routes à l'affût d'un graphisme intéressant, d'une harmonie de couleurs qu'il faut saisir sur le champ.
Ainsi au fil des jours elle fixe sur papier d'abord, sur toile ensuite son impression première. " La nature est une source d'inspiration inépuisable si on sait la regarder, la percevoir et l'aimer. Du visible à l'infiniment petit.
L'art est le vecteur de tous les rêves et, la vraie peinture, une peinture faite non seulement pour plaire mais aussi pour émouvoir. "

Son professeur aux Beaux-Arts de Lyon, René Chancrin aimait à dire " un tableau réussi est un tableau dans lequel on se promène... ou l'esprit s'évade..."

La fidélité des supports de Clodine Colomer est une superbe récompense et un formidable encouragement... " le regard du public sur ma peinture m'est précieux. Il m'aide à aller de l'avant. Ma sincérité est peut être, sans doute même mon atout majeur et la façon unique de poursuivre un chemin qui me mène sur des hauteurs déjà enviables."