Back to top
LE TAPIS, huile et pierre-noire sur Lin 100x100cm - Painting,  100x100x3 cm ©2013 by Daniele Sanchez DSZ -  
                                                    
    Contemporary painting, Canvas, Light, Dsz, daniele sanchez, peinture contemporaine, peintureà l'huile, motif, Nature, Tapis
LE TAPIS, huile et pierre-noire sur Lin 100x100cm - Painting, 100x100x3 cm ©2013 by Daniele Sanchez DSZ - Contemporary painting, Canvas, Light, Dsz, daniele sanchez, peinture contemporaine, peintureà l'huile, motif, Nature, Tapis
© 2013 Daniele Sanchez DSZ
Daniele Sanchez DSZ

Daniele Sanchez DSZ Follow
France

LE TAPIS, huile et pierre-noire sur Lin 100x100cm (2013)
Painting (100x100x3 cm)



Sold ($2,833.25)
Ask a question: Contact Seller

Comments  

645 views   1 Collection  

About this artwork
This artwork is part of the gallery VIVRE A MONTPELLIER - OCCITANIE - FRANCE.

Oil ~ Canvas

Sur une toile de lin brut , un dessin à la Pierre Noire figurant " le réel " dans la lumière naturelle su soleil, c'est à dire, pour moi, en valeurs de gris.
Ces valeurs de gris que tous les êtres vivants enregistrent de la même façon, et qui permettent de saisir la troisième dimension. (En revanche l'intensité et la quantité de couleurs discernées sont variables suivant l'espèce et parfois, selon l'individu qui regarde).
Cette partie supérieure du tableau figure une branche de figuier en plein... Read More
Sur une toile de lin brut , un dessin à la Pierre Noire figurant " le réel " dans la lumière naturelle su soleil, c'est à dire, pour moi, en valeurs de gris.
Ces valeurs de gris que tous les êtres vivants enregistrent de la même façon, et qui permettent de saisir la troisième dimension. (En revanche l'intensité et la quantité de couleurs discernées sont variables suivant l'espèce et parfois, selon l'individu qui regarde).
Cette partie supérieure du tableau figure une branche de figuier en plein soleil. L'éclairage total élimine la matière et ne laisse à voir que la Trame de lin, la Trame des choses, leur essence, mise à nu par la lumière solaire qui sait réduire les molécules à la poussière originelle, et les disperse avec le vent. Dans ce dessin du "monde réel" on aperçoit le mur d'une maison en arrière plan droit. Ce lieu existe encore à Montpellier, il s'agit de La Villa Olga, mon atelier de peinture de 2000 à 2014.
Il s'agissait d'ancrer ma théorie sur la peinture et la lumière, à la réalité de l'instant vécu, (et inversement).
Occupant les deux tiers de la toile carrée, la peinture à l'huile, la couche picturale constituée de sept passages et les glacis au nombre de sept également, m'a demandé dix années de contemplation et d'actions. La peinture restitue ici librement les teintes et les motifs d'un tapis oriental étendu sur un fil. Les parties mates réfugiées sous l'ombre des feuilles de figuier surexposées, les parties brillantes étalées partout ailleurs.
Détaillés de l'ombre des feuilles à la lumière dégradée de haut en bas, les motifs non réguliers du tapis révèlent, à qui sait les observer, quantité d'animaux, végétaux et personnages discrètement fondus à la couche picturale.
Que représente le tapis ? La profonde nature Nomade de l'humanité. La Virtuosité, et l'Ingéniosité aussi, les doigts agiles qui savent tisser la laine, la soie, tramer et nouer les brins... le Tourment imposé, La mise en esclavage de ceux qui savent agir sur la matière.
Ce tapis évoque aussi le Savoir transmis, l'ingéniosité de ceux qui ont trouvé le moyen de teindre et de donner par alchimie leurs couleurs aux matériaux tirés de la Nature, pour obtenir et fabriquer cette couche éblouissante et confortable.
Il représente le pouvoir des Barbares de s'approprier l'objet pour en orner les maisons, la destination au confort bourgeois, l'orgueil des couleurs, le luxe du plaisir charnel.
Il représente la Peinture elle même.
Et pour le peintre chaque grain de pigments porte la charge de la Vanité humaine qui s'approprie et extermine ensuite la Beauté de la Nature.
Ce tableau est le résultat de ma théorie sur la peinture et la lumière sur les choses, que le peintre doit aborder dans son œuvre, car la relation visuelle au choses, seule, légitime le fait de peindre.
J'en ai commencé la réalisation et les études en 2003, pour l'achever en 2013. Il a été choisi par un couple de collectionneurs amoureux, à sa première sortie de l'atelier, et j'en suis encore trés honorée.
Le prix d'une œuvre, quand elle est vendue directement par le peintre, représente le coût de l'arrachement d'une création à son berceau originel.
Dsz

Related themes: Painting, Oil, Contemporary painting, Canvas, Light, Dsz, daniele sanchez, peinture contemporaine, peintureà l'huile, motif, Nature, Tapis
Added ©

Other art by Daniele Sanchez DSZ

© by Daniele Sanchez DSZ
Critique Lise Ott - 2005.jpg - Writings ©2018 by Daniele Sanchez DSZ - Contemporary painting
30x25x2 cm ©18 by Daniele Sanchez DSZ
VUE DU CIEL 3 - Painting, 30x25x2 cm ©18 by Daniele Sanchez DSZ - Contemporary painting, Canvas, Dark-Fantasy, Water, Fantasy, Mountainscape, dragons, lac, montagne, vue de dessus, survol, sauvage
90x90x3 cm ©18 by Daniele Sanchez DSZ
BANQUISE 1 - Painting, 90x90x3 cm ©18 by Daniele Sanchez DSZ - Contemporary painting, Canvas, Water, Nature, glace, banquise, ocean arctique
100x100x4.5 cm ©18 by Daniele Sanchez DSZ
Les Eaux Primordiales 3/3 - Painting, 100x100x4.5 cm ©18 by Daniele Sanchez DSZ - Contemporary painting, Canvas, Water, Fantasy, Home, Nature, Landscape, Seascape, Fish, eau, corail, coraux, source, fluide, courant, algues
100x100x3 cm © by Daniele Sanchez DSZ
La VILLA OLGA, Huile 100 x 100 cm - Painting, 100x100x3 cm ©2018 by Daniele Sanchez DSZ - Figurative Art, Canvas, Home
100x100x3 cm ©2018 by Daniele Sanchez DSZ
Les Eaux-primordiales 2/3, Acrylique 100 x 100 cm - Painting, 100x100x3 cm ©2018 by Daniele Sanchez DSZ - Contemporary painting, Canvas, Water


View all artworks by Daniele Sanchez DSZ

Comments


Sign in...

Be the first to post a comment!