Halo&Tears (2012)

About this artwork
Artwork Type
Original Art
Dimensions
78.7x33.5 in
Techniques
Photo Montage
Support or surface
Canvas
L’or fait partie de ces métaux sidérophiles qui devraient par conséquent être très rares dans les couches proches de la surface. Si effectivement l’or et les métaux du groupe platine sont recherchés et considérés comme précieux, d’un point de vue géologique il y en a un peu trop. Et la question de leur origine reste posée. En comparant des roches du Groenland, dont les signatures isotopiques sont antérieures au bombardement terminal avec échantillons terrestres modernes, les auteurs observent une...
L’or fait partie de ces métaux sidérophiles qui devraient par conséquent être très rares dans les couches proches de la surface. Si effectivement l’or et les métaux du groupe platine sont recherchés et considérés comme précieux, d’un point de vue géologique il y en a un peu trop. Et la question de leur origine reste posée. En comparant des roches du Groenland, dont les signatures isotopiques sont antérieures au bombardement terminal avec échantillons terrestres modernes, les auteurs observent une baisse de 13 parties par million dans les ratios de tungstène.

Cette constatation appuie la théorie selon laquelle les météores ont apporté du matériau supplémentaire aux roches qui composaient le manteau de la Terre à cette époque. Parmi ces matériaux, de l’or, du platine ou de l’iridium. Selon cet article et certaines études, l’or pourrait provenir des météorites par le ciel. D’une certaines manières et selon un angle symbolique voir poétique, on peut alors se dire que l’or est un don du ciel. L’or est neutre, ni bon, ni mauvais, tout du moins un outil éternel que l’homme a su utiliser pour établir sa civilisation.


Il est aussi au centre de nombreuses notions de la folie humaine, de préjugés et de fantasmes. L’or constitue une monnaie internationale, qui sert au règlement des échanges et comme instrument de réserve pour les banques centrales des pays qui l’ont adopté. Les partisans de l’étalon-or affirment qu’il permet de mieux résister à l’expansion du crédit et de la dette. Au contraire d’une monnaie fiduciaire. Actuellement l’étalon-or n’est plus utilisé dans aucun pays et il a fait place au cours forcé du papier-monnaie.


Passons désormais à l’image et à sa description, il s’agit d’un portrait simple, voir pauvre, il y a très peu d’éléments, un ciel bleu terne pour tout arrière-plan. En ce qui concerne la composition, il y a des choses à dire au-delà de sa simplicité.

​L’image démarre par le haut du torse du personnage, son visage remplit la majeure partie de l’espace, la forme allongée verticale de la composition laisse peu de respiration sur les côtés.
Nous ne sommes pas en présence d’un cadrage classique, cette forme allongée, ce rectangle dans lequel s’inscrit ce portrait dégage de la démesure, de la fragilité.
Cet étirement tend vers l’excès, il s’écarte de la stabilité du classique rectangle d’or.
L’allongement confine au déséquilibre à l’hybris.

​Selon un processus analogue, si je compare les espaces qui entourent ce personnage aux espaces consacrés aux personnages des portraits classiques les plus connus, on réalise que j’ai opté pour un cadrage plus serré. Nous ne sommes pas en présence d’un cadrage classique, cette forme allongée, ce rectangle dans lequel s’inscrit ce portrait dégage de la démesure, de la fragilité. Cet étirement tend vers l’excès, il s’écarte de la stabilité du classique rectangle d’or. L’allongement confine au déséquilibre à l’hybris.

Selon un processus analogue, si je compare les espaces qui entourent ce personnage aux espaces consacrés aux personnages des portraits classiques les plus connus, on réalise que j’ai opté pour un cadrage plus serré.

Cela crée un subtil malaise, une faute de goût, une sensation de confinement, bien loin d’une sensation d’épure finalement. Le manque d’espace qui entoure le personnage propage un malaise, une claustrophobie sourde, une oppression insidieuse, un manque de perspective intrinsèque.


Il est là, posant, souriant, un lingot d’or est enchâssé en travers de son visage.
Ce pavé sort de sa tête et descend près de sa bouche, il est parfaitement encastré entre les deux diamants qui lui servent d’yeux.
Ce lingot est autant un nez qu’une crête, il confère une allure curieuse, déroutante, bien que géométrique il peut aussi faire penser à une trompe ou à une corne.

Cela confère au personnage une dimension primale, bestiale, mais de l’ordre de la mascarade. L’état de nature est perverti. Il devrait être mort, son apparente décontraction et son sourire rendent son attitude surnaturelle, démoniaque, à la manière d’un zombie.


Il semblerait que le lingot soit tombé du ciel pour venir se loger dans son visage. Il pourrait également être sorti de son esprit, émergeant ainsi à la surface. Le lingot serait alors la manifestation d’une fièvre démentielle.

Quoi qu’il arrive, ce glissement, cette altération physique se fait dans la douleur. La souffrance est matérialisée par le sang qui coule le long de ce visage. Toujours dans le champ lexical du sacré, on peut parler d’ici de stigmates. Dans l’iconographie du christianisme, l’auréole, mot tiré de l’expression latine auréola corona, « couronne d’or » est une forme d’aura fréquemment représentée par un cercle ou un disque plus ou moins flou, et à partir de la Renaissance par une ellipse, un cercle vu en perspective.

Ici l’horizontalité est remplacée par la verticalité, le symbole est inversé dans sa position et jusque dans sa forme angulaire, loin des harmonies du cercle. Les Égyptiens de l’Antiquité, donnaient à l’or des propriétés divines en le définissant comme la chair des dieux. Ici chair et or sont biens présents mais, il n’y a pas de mariage charnel, plutôt une collision entre deux éléments inéluctablement hétérogènes. Sa couronne est un fardeau, une malédiction.


Deux petits diamants circulaires sont placés sous ses arcades sourcilières, ils lui servent d’yeux.
Ils symbolisent l’aveuglement, le personnage a perdu la faculté de voir, il est dans une vision close.
Sa cupidité, et son avarice se sont matérialisées.
Il est devenu ce qu’ils désiraient ce qui tend au grossier et à l’absurde.
En Inde il y a 3000 ans, le diamant est représenté comme le « fruit des étoiles » ou provenant de sources sacrées, aussi orne-t-il les objets religieux. Des textes bouddhistes révèlent tout son symbolisme : Sutra du Diamant pour qui le diamant est comme la vérité éternel.

En Égypte, Grèce et Rome antique, il est considéré comme indestructible chimiquement et représente les « larmes de Dieu ». Ici les larmes de dieux tendent à l’absence d’émotions, ce personnage ne dégage rien d’autre que le néant, l’aberration. En se parant d’objets voire d’attributs divins, il devient peut-être un dieu mais un dieu dégénéré, il devient monstrueux. Son sourire contraste avec sa blessure, il ignore la souffrance, loin d’accéder à la sagesse, ce pouvoir le corrompt, il y a là encore toute une dimension de l’hybris, du déséquilibre.
La passion aveugle empêche de se rappeler aux mécanismes d’autoconservations les plus élémentaires.


L’or est avec le diamant, le symbole archétypal majeur, de la conception mentale d’abondance pécuniaire.
L’argent en tant que notion financière a selon moi quatre représentations symboliques majeures, l’or, le diamant, la pièce et le billet. Mais seul l’or et les diamants sont d’essences «divines», ils sont un don mystérieux du ciel des terres et des mers. Ils ont également dans nos esprits une source qui remonte à la nuit des temps.
Leur rareté, leurs spécificités prestigieuses font que nos «âmes» leur attribuent une valeur «véritable».

Or et diamant s’inscrivent comme mythique dans l’inconscient collectif, leur «luminosité» est puissante. Ils rentrent parfaitement dans mon prisme artistique, de par leur valeur archaïque, éternelle. Ici, ils sont manufacturés, façonnés, ce qui démontre la relation si étroite, quasi fétichiste qui existe entre l’humanité et ces objets. Hommes, or et diamants sont liés, objets et sujets, sujets et objets, indissociables, mélangés, dans une fable, dans un mythe éternel.

Le personnage en dehors des aspects dont je viens de parler, à une allure «normale». La peau du personnage est rose, ses cheveux sont bruns, ambrés. Sa coupe de cheveux est courte, il est bien rasé, il porte un costume et une cravate bleue nuit grisâtre et une chemise blanche. Il pourrait travailler dans la finance, il pourrait aussi vendre des voitures, il pourrait également chercher un emploi.
Ici il ne s’agit pas de faire un procès de castes, mon point de vue sur l’argent est tout à fait neutre, et je ne déconsidère aucun métier, ni même le fait de ne pas en avoir. Mon travail vise à la représentation pertinente de l’époque à travers des images aux accents sacrés. L’argent est un concept essentiel et fondateur de nos civilisations, sans lui nous n’aurions jamais accompli aucune entreprise humaine.

Il est quasiment naturel, et aussi de ce fait un miracle indispensable. Il faut considérer qu’il s’agit là d’une illusion primordiale sur laquelle l’inconscient collectif a su instinctivement surmonter aussi bien qu’elle le pouvait sa névrose. Néanmoins si l’argent est un don, il est bien évidemment encore à l’heure actuelle et certainement pour très longtemps autant source de sens que de non-sens. Il engendre autant de choses positives que de choses négatives, il est à l’image de la vie destruction et création.


A travers cette image, j’ai donc selon moi, projeté le rapport viscéral, fétichiste, la malédiction, la folie de l’homme face à ce qui, à travers l’intrication totale ne pourra être domptée qu’au prix d’un combat de tous face à nos natures chancelantes, j’ai nommé «l’argent». Car il est le miroir de nos âmes et de nos instincts primaires, en ce qui concerne l’autoconservation.

Il ne s’agit pas d’une image militante, ou engagée, plutôt d’un conte éternel, comme pour la légende de Midas par exemple, remis au goût du jour, là où l’archaïque est le futur, là où l’avenir glisse dans le passé.

COEUR.
Automatically translated
See more from Cœur .
12.6x19.7x11.4 in
Not For Sale
Similar Artworks

Artmajeur

Join thousands of art enthusiasts into creating exciting collections of contemporary artworks