Added Sep 19, 2019 | Comments

BENOIT PONSOLLE

Vous avez un parcours atypique. Qu’est ce qui vous a amené à devenir artiste ?

Après un Bac S en poche, je voulais devenir architecte, mais pour des raisons financières, je n’ai pas pu continuer mes études. J’ai commencé à réaliser des créations tout d’abord par passion, puis j’ai eu l’idée de les montrer et le succès fut immédiat avec à la clé plusieurs ventes.

Pourquoi travaillez-vous cette matière peu utilisée qu’est le papier ?

J’ai cette passion du papier depuis toujours. Je me souviens de ma passion pour l’origami dans mon enfance. En grandissant cela à un peu évolué. Je m’amusais notamment à créer des réalisations en papier à l’aide d’un scalpel pendant certains cours ennuyeux.

Comment concevez-vous une oeuvre ?

Je démarre toujours d’après des croquis que j’ai réalisés auparavant. Je pars de la forme globale que je veux créer, puis je vais travailler la découpe et la couleur. Mon travail étant très minutieux, la moindre erreur est fatale. Il n’y a pas de gomme pour effacer un coup de scalpel de travers ! Lorsque je commence une nouvelle oeuvre, je suis tellement absorbé par la réalisation, que j’y travaille en continu, quitte à y passer une nuit complète.
La précision et le geste sont très importants dans mon travail. Ils se sont grandement perfectionnés au fil des années.

VOIR LE TRAVAIL DE BENOIT PONSOLLE →

Discover his work ( 29 artworks )



entretien artiste interview artiste papier sculpture découpage géométrie

Added Sep 19, 2019 | Comments

JIRI HAVLIK

Des femmes longilignes, nues ou en maillot de bain côtoient des cavaliers, des papillons et des paysages aux lignes épurées. Simplicité et l’efficacité sont les maîtres mots de cet artiste !

Dès sa plus tendre enfance, Jiri Havlik passait son temps à couvrir de dessins tous les morceaux de papier qu’il pouvait trouver. Lorsque le papier venait à manquer, il passait aux murs de l’appartement familial. C’est ce qui l’amena à étudier la dorure restauration au lycée de Uherské Hradiště en Moravie (République tchèque) avant de se lancer dans “la vie d’artiste”.

Son inspiration il la puise principalement à travers ses promenades à la campagne ou dans les villes inconnues qu’il visite. Il lui arrive même parfois de se réveiller la nuit — une idée lui ayant traversé l’esprit — et imagine une nouvelle création. Il garde à cet effet en permanence à côté de son lit un calepin pour pouvoir faire un croquis rapide avant de se rendormir.

Dans son travail, il ne planifie rien à l’avance. Le sujet qu’il va peindre apparaît toujours sous sa main de façon spontanée. Il est même parfois très surpris du résultat, et dans ces cas-là, monte en lui le sentiment de ne pas vraiment être l’auteur de cette peinture. Pour ses réalisations, il utilise souvent ses anciens dessins et croquis — qui ont parfois été dessinés il y a 5 ou 20 ans ! Il aime particulièrement mélanger les techniques et les matières (crayon, encre, gouache, collages, métal, photographie, lino gravure, pointe sèche…), et si le résultat ne le satisfait pas, il n’hésite pas à détruire l’oeuvre qu’il vient de réaliser.

Depuis la nuit des temps, la femme a inspiré la sculpture, la peinture, le théâtre ou bien encore plus récemment le cinéma. Jiri Havlik comme de nombreux artistes avant lui est un fervent admirateur de la beauté et du mystère de la femme. C’est la raison pour laquelle il s’agit d’un thème récurrent chez lui.

C’est grâce à la simplicité, au style et la pureté des lignes de ses peintures et dessins qu’il nous révèle une partie de la beauté et des mystères cachés de la femme. Pour la partie définitivement occultée, il ne tient qu’à vous de la découvrir.

VOIR LE TRAVAIL DE JIRI HAVLIK→

Discover his work ( 247 artworks )


img-circle profile_picture

Jiri Havlik
Czechia


femme simplicité pureté dessin beauté entretien artiste interview artiste