Back to top

Bavella Laurent

Laurent Bavella
fr France

Laurent Bavella,
ce qui veut dire "celui qui court avec les papillons",
peintre, photographe, poète, auteur pour enfants,
intervenant en arts plastiques, multimédia et écriture auprès d'enfants, d'adultes et de personnes handicapées.

Vous trouverez sur le site ses photographies Noir & Blanc, dessins, portaits imaginaires, et peintures.

Ainsi que ses ateliers pour enfants depuis 1999, des personnages imaginaires de taille humaine, dessins, modelages...

*

Adeline Plane,
Vous trouverez sur le site ses ateliers itinérants pour enfants en France, au Sénégal, et en Inde.

Entretien avec Adeline Plane (mai 2004) (son nom en tibétain est Tenzin Dolma)

Pourquoi es-tu partie rencontrer des enfants du monde pour les faire dessiner ?
Parce que je crois tout au fond de mon cœur que les merveilles du monde, ce sont les autres. Je crois vraiment tout au fond de mon cœur que c'est en connaissant les autres, leurs façons de vivre, leurs différences dans leurs manières de parler, de manger, de dessiner... qu'on devient plus heureux. Lorsqu'on ne regarde que son petit nombril, je ne vois rien d'intéressant. Si je passe mes journées à regarder mon nombril ou celui des autres qui me ressemblent, qui sont de la même couleur, de la même taille... eh, bien je m'ennuie...! Alors c'est pour cela que je m'en vais voir ailleurs! C'est pour cela que je vais découvrir les merveilles du monde !

Quel matériel avais-tu emmené avec toi ?
J'ai emmené des gros pots de peintures acrylique, les couleurs primaires, et des feutres de toutes tailles et toutes couleurs, et des crayons de couleurs aussi. Tout cela je l'avais collecté, on m'en avait donné et j'en ai aussi acheté. J'avais emmené tout mon matériel quand je suis partie en Afrique, mais en Inde je n'en avais pris que la moitié car c'était lourd a porter et j'ai un ami qui m'en a ramené dans le nord de l'Inde, car je savais qu'il y allait, et je lui avait donné avant mon départ. Tout le matériel, je l'ai ensuite laissé petit à petit dans les écoles les plus pauvres.

Sur quels thèmes as-tu fait dessiner les enfants et pourquoi ?
Les thèmes étaient : leur maman, leur maison, leur nourriture préférée, un animal, un arbre, la joie. J'ai choisi des thèmes que tous les enfants du monde connaissaient et pouvaient dessiner ou inventer et dessiner ensuite. Comme ça, aussi, c'est plus facile après, lorsque je les comparait. Et je voulais des thèmes relativement larges pour qu'ils puissent un peu "délirer" !!!

Quels sont les pays que tu as visités ?
Pour mon atelier itinérant? Le Sénégal, et l'Inde, et la France, mais en Inde, j'ai aussi travaillé avec des enfants tibétains réfugiés en Inde. C'était très riche, très différent, et très intéressant !

Comment voyageais-tu ?
Je prenais les moyens de transports locaux, les rickshaws, les tuk-tuk, les bus tout décorés, les trains très lents, les vieux taxis tout colorés...

Tu allais dans des écoles ? Est-ce que cela t’ai arrivé de faire dessiner d...